Liens utiles

Encyclopédie

Traducteur Al Bhed

Normal

Al Bhed


Terminus : Luca [PV. Lilia]

 :: Spira - Le continent • :: Luca :: Habitations et commerces

avatar

Classe : Voleur

Points de rang : 15



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Elijah

Monsieur tout le monde

le Mer 7 Juin 2017 - 16:42
Elijah était un grand voyageur. D'un bout à l'autre du continent, là où ses pas pouvaient le porter, l'aventure l'attendait à chaque coin de rue, à chaque fourré. Par delà vallées, les montagnes, les grottes et les plages, il découvrait chaque jour de nouveaux horizons et de nouveaux lieux à explorer. Sa vie était faite de pérégrinations sans fin en solitaire.

Et pourtant, une personne occupait ses pensées, régulièrement. Lilia, sa petite soeur. Bien que cette dernière ne soit plus grande, forte et combattive que lui, elle restait pour lui sa petite soeur adorée. Fréquemment, ainsi, ses plans de route se terminaient dans son village natal où il pouvait rendre visite à sa famille et, ainsi, à Lilia. Désormais, cependant, elle vivait à Luca, où elle faisait désormais partie des Bannisseurs. Ainsi, il ne l'avait pas vu depuis assez longtemps, et cette absence avait provoqué un sentiment étrange de manque en lui.

C'est pour cela que désormais, il était parti en direction de Luca. Avec son sac de voyage et toutes ses affaires, il marchait de jour pour camper de nuit, comme à son habitude. Dans la nature, seul, il était dans son élément; le silence et le calme paisible environnant lui était agréable. Mais la présence de Lilia lui manquait... Son sourire angélique, ses idées radieuses, et cet amour fraternel intense qu'ils partageaient et qui les rapprochait.

C'est alors qu'après un long périple l'ayant ramené vers la pointe sud du continent, Elijah avait enfin atteint la grande cité de Luca. Malgré sa faible appréciation pour la foule, le voyageur s'était surpassé pour pouvoir se faire violence et rejoindre le domicile de sa soeur. Au moins, il savait où elle vivait... C'est ainsi qu'avec un brin de paille coincé entre les lèvres, avec un petit sourire en coin, il toqua à la porte de la maison où il savait que sa soeur logeait, en attendant que cette dernière ne s'ouvre, le coeur battant la chamade à l'idée d'enfin la revoir après tout ce temps.

Ça faisait longtemps, p'tite soeur...

Sa timidité d'habitude assez grande s'envolait partiellement lorsqu'il parlait à Lilia. Le simple fait de voir son visage élégant et délicat et ses longs cheveux enflammés voltiger au rythme de ses mouvements de tête avait quelque-chose de réellement rassurant pour lui... Il voyait en elle l'être le plus cher à ses yeux, et pour rien au monde il ne pourrait l'oublier.

Tout ce qu'il espérait, c'était qu'elle l'accepte malgré tout le temps qu'ils avaient passé loin l'un de l'autre, lui à voyager et elle à s'entrainer pour rejoindre les Bannisseurs. Même s'il avait confiance en elle, une légère crainte existait toujours : celle d'être rejeté... S'il avait été plus extraverti, il se serait jeté dans ses bras, mais qui pouvait lui dire qu'elle l'accepterait ? Non, Elijah aimait beaucoup trop sa soeur pour prendre ce genre d'initiative sans même savoir ce qu'elle en pensait...

 :: Spira - Le continent • :: Luca :: Habitations et commerces

avatar

Classe : Guerrier

Points de rang : 165



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Lilia

Bannisseur

le Mer 14 Juin 2017 - 13:43



“ Terminus : Luca
ft. Elijah.

Lilia laissa un petit soupir rêveur fuir ses lèvres, les yeux rivés sur les quelques stands s'ouvrant déjà dans les rues de la cité, merveilleuse, où elle vivait.
Elle aimait le calme de la ville, pourtant animée, qu'était Luca.
Tout y était vivant et intéressant, coloré et particulier. Tout y était absolument fascinant, pour elle qui avait grandi au sein d'un village uniquement bercé par le petit marché de ses habitants et les exploits, vagues, de ses guerriers.

Qu'aurait-elle à raconter si elle rentrait ? Trop de choses. Beaucoup trop de choses. De son voyage terminé de façon atroce à l'année entière qu'elle avait passée à prouver qu'elle était digne de devenir la Bannisseuse qu'elle était désormais. Bien plus que tout ce qu'elle avait pu entendre des quelques habitants qui quittaient parfois le village pour, finalement, ne pas réellement s'en éloigner.

Elle était tombée amoureuse de Luca. Autant que de tout ce qu'elle y découvrait.
Passer ses journées accoudée à sa fenêtre était d'ailleurs l'un de ses hobbies favoris et elle aurait pu s'y prêter bien plus longtemps si elle n'avait pas eu à se redresser, arrachée à ses rêveries par quelques coups sur sa porte.

J'arrive, lança-t-elle tout doucement en arrangeant sa robe d'été.

Son éternel sourire étirant ses lèvres, Lilia rejeta ses cheveux dans son dos et enfila ses sandales avant de s'empresser d'aller ouvrir la porte.
Pour se retrouver à sourire un peu plus.

— Ca faisait longtemps, p'tite soeur...

Et pas qu'un peu. Elle ne l'avait pas vu depuis... Bien trop longtemps, oui. Si bien qu'elle s'était tout naturellement laissée aller à l'attraper pour le serrer dans ses bras, comme à chaque fois qu'elle le voyait, à chaque fois qu'elle le retrouvait, malgré le temps qui s'était écoulé. Elle s'était laissée aller à savourer la sensation de plénitude, vague, qui l'avait envahie lorsqu'elle s'était lovée contre lui. Il n'y avait qu'avec ceux qu'elle aimait, qu'elle se sentait chez elle. Et en dépit des nombreuses années qu'ils avaient passés loin l'un de l'autre, elle était infiniment heureuse de leur relation aussi pure que fusionnelle. Elle avait vu en lui le grand-frère qu'elle avait toujours attendu. Dès le premier jour où ils s'étaient rencontrés. Dès la première fois même où elle lui avait parlé.

Trop longtemps... Comment est-ce que tu vas ? Viens. Tu veux te reposer un peu ?

Elle n'avait pas attendu de réponse, s'était tout naturellement décalée pour le faire entrer et avait refermé la porte avant de l'entraîner avec elle dans son petit salon, sans pouvoir s'empêcher de sourire sûrement plus qu'elle ne l'avait fait, au cours des dernières semaines passées.
© Codage par moé.

 :: Spira - Le continent • :: Luca :: Habitations et commerces

avatar

Classe : Voleur

Points de rang : 15



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Elijah

Monsieur tout le monde

le Ven 14 Juil 2017 - 0:59
La chose qui pouvait rassurer le plus Elijah était de voir sa soeur le recevoir comme toujours elle l'avait fait auparavant. Au monde, le rouquin ne tenait à personne d'autre qu'à elle. En la sentant s'approcher et l'entourer de ses bras, il ne put s'empêcher de lui rendre affectueusement, en fermant brièvement les yeux. Durant ce bref instant, il s'était déjà senti mieux. Ces longs voyages pénibles et éprouvants ne voulaient plus rien dire, désormais, car il était en présence de l'être le plus cher de sa vie.

Une fois invité à entrer, il ne se fit pas prier, entrant avec un léger sourire en coin qui, bien que discret, témoignait réellement de sa joie à être ici et avec elle. Pendant un bref instant, il avait contemplé le sourire de Lilia. En la voyant heureuse, lui-même se sentait bien plus content qu'à l'accoutumée. Au fond, le bonheur de sa soeur était l'une des choses les plus importantes à ses yeux.

Je vais bien... Les voyages m'ont éreinté, mais tout se passe bien. Et toi, de ton côté... ? Comment ça se passe, à Luca ? Tu n'as aucun problème ? Personne ne te cause du tort ?

Lorsqu'il parlait, on sentait que malgré la supériorité combattive de Lilia, au fond, il restait un grand frère protecteur incapable de tolérer que l'on fasse du mal à sa petite soeur. Maintes fois il avait prit sa défense envers et contre tous, quitte à en ressortir couvert de bleus.

Observant un peu sa demeure, un léger sourire en coin naquit sur ses lèvres alors qu'il se tournait vers elle, déposant son sac pour se sentir plus léger sur ses deux pieds. Malgré son tempérament réservé, une fois en compagnie de Lilia, un grand sentiment de détente et de plénitude l'envahissait. Un moment, son regard se perdit même à détailler le visage de sa soeur... Elle était devenue une si belle femme, avec ses longs cheveux écarlates et sa grande silhouette féline et athlétique. Il pouvait l'imaginait attirer bien des regards, et pour une raison ou une autre, cela provoquait chez lui une sorte d'agacement presque personnel...

Au bout de quelques longues secondes, il se rendit compte qu'il était en train de regarder fixement sa soeur, et ainsi ses joues s'empourprèrent immédiatement alors qu'il détourna ses yeux d'elle pour pousser un léger souffle innocent. Elijah ne voulait surtout pas incommoder la personne la plus importante de sa vie...

Histoire de ne plus se sentir trop mal à l'aise, le rouquin trouva d'ailleurs bien vite un sujet de conversation sur lequel bifurquer.

Oh, hum... Je pensais rester un peu à Luca. J'aime voyager, mais c'est bien, parfois, de ralentir un peu et de prendre le temps de se remettre les idées en place... Ça te dérangerait si, hum... enfin...

Il n'osait pas lui demander. Même en connaissant sa soeur et en sachant qu'il ne l'indisposait pas, il n'osait pas lui demander s'il pouvait rester chez elle. C'était ce genre de timidité envers elle qui était presque touchante à voir : il avait beau être autonome, indépendant, malin et habile avec les mots, face à Lilia, il devenait presque comme un jeune homme un peu timide face à une beauté fatale.

Après tout, ce qu'ils partageaient était une relation fusionnelle que peu de gens pouvaient entièrement comprendre...

 :: Spira - Le continent • :: Luca :: Habitations et commerces



Sorts & compétences

Contenu sponsorisé

 :: Spira - Le continent • :: Luca :: Habitations et commerces