Liens utiles

Encyclopédie

Traducteur Al Bhed

Normal

Al Bhed


Here comes the Fire! [Terminé]

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches validées

avatar

Classe : Mage bleu

Points de rang : 90



Sorts & compétences

SpitFire

Joueur de Blitzball

le Dim 13 Aoû 2017 - 4:48


   
   
Kenny (mais personne ne le sait)

   

   
   


   
   

Etat civil


   

Surnom(s) : "Spit" / "SpitFire"


   

Race : Humain


   

Âge : 23 ans


   

Place dans la société : Joueur de Blitzball


   

Groupe : Civils



   
   

Physique


   

Couleur de peau : Légèrement bronzé


   

Taille/Poids : 1m83 / 75 kilos


   

Couleur/Longueur des cheveux : Orange / Mi-long


   

Couleur des yeux : Orange (grâce à ses lentilles) / Noisettes quand il ne les porte pas


   

   

Signe(s) distinctif(s) : ✩ Une boucle d'oreille avec un motif de flamme à l'oreille gauche.
   ✩ Un bandana noir qu'il porte sur son front et à l'avant de ses cheveux (uniquement pendant les matchs ou les entrainements).
   ✩ Un bracelet de couleur rouge avec un pendentif accroché qu'on lui a donné il y a longtemps.



   
   

Prendre les armes


   

Classe : Mage Bleu


   

   

Armement : Ne possède pas d'équipement de combat.


   

   

   

Caractère


   


       
       
  • Bienveillant

  •    
  • Compétiteur

  •    
  • Courageux

  •    
  • Protecteur

  •    
  • Drôle

  •    

   


       
       
  • Envahissant

  •    
  • Obstiné

  •    
  • Excessif

  •    
  • Bourrin

  •    
  • Manque de tact

  •    


   

   
Bienveillant mais Envahissant:
   Quand on voit SpitFire agir en général, c'est pour aider les autres et surtout ceux qui lui sont chers en général. Fait-il tout ce qu'il peut pour rendre la vie des autres plus facile ou plus agréable, surement, mais il ne connait parfois trop la juste limite où s'arrêter. Vous pouvez lui demander de l'aide pour une tâche simple, il y a pas de soucis, il vous aidera, mais il y a aussi de fortes chances qu'il en fasse un peu plus que demander, c'est dans sa nature. Parfois c'est utile, mais parfois ça peut se montrer un peu chiant, faut être honnête.

   Compétiteur mais Obstiné:
   L'esprit de compétition, ce qui rythme la vie de ce jeune homme depuis qu'il a commencé le blitzball, ou même dans sa vie en général. Il aime relever les défis et fera toujours tout ce qui est en son pouvoir pour les réussir, mais il n'y a pas que du bon à ça. Vous connaissez ce sentiment, celui qu'on a quand on est certain qu'on peut réussir quelque chose mais il nous faut juste essayer un peu plus pour arriver au bout? Eh bien ça, c'est un sentiment permanent chez lui, il ne sait pas s'arrêter s'il est quasiment certain de pouvoir le faire. Amusez vous à le voir répéter des heures entières un mouvement impossible à faire juste parce qu'il est persuadé de pouvoir le réaliser. (Mais parfois ça marche quand même, c'est ce qu'on appelle "la chance")

   Courageux mais Excessif:
   Bien que depuis son arrivée à Luca, il ne possède plus ses armes pour se battre, ne souhaitant consacrer que sa vie au Blitzball à présent, figurez vous que ce grand gaillard ne recule pas devant un monstre quand celui se montre agressif (il faudrait être idiot pour chercher des ennuis à un Béhémoth qui dort!). Ou même pour réaliser des choses compliqués qu'il ne maitrise pas complètement, il se dit que d'une façon ou d'une autre, c'est en se montrant courageux qu'on évolue. Certes, mais son sens du "courage" le pousse parfois dans des situations compliqués et lui attire pas mal d'ennuis ou de bobos la plupart du temps. S'il prenait le temps de réfléchir à l'occasion, il se rendrait compte de bien des choses avant de les faire!

   Protecteur mais Bourrin:
   Ahlala, son équipe, c'est un peu sa seconde famille, alors il la chouchoute comme pas possible, et vu qu'il est le plus grand (et presque le plus vieux) de l'équipe, SpitFire a tendance à se considérer comme le protecteur de ses camarades (même si certains n'en ont pas besoin), mais aussi protecteur puisse t-il être, on est jamais à l'abri d'un souci dans le monde du Blitzball. Qu'un adversaire fasse le malin à blesser un de ses amis et vous pouvez être sur que l'enflammé va s'élancer, balle en main, à la charge de ce mec pour lui en faire voir de toutes les couleurs. Mais son côté bourrin ne s'arrête pas là: parfois, quand il chahute avec ses coéquipiers, c'est vrai qu'il a tendance à mettre un peu trop de force et ça finit souvent mal...

   Drôle mais Manque de tact:
   La dernière qualité (bien qu'on pourrait dire la principale) de ce beau gosse, c'est qu'il est drôle. Pas en permanence évidemment, il sait être sérieux, mais il est toujours le premier présent quand il s'agit de déconner ou faire des blagues. Le petit hic, c'est que parfois, contre sa volonté, il touche des sujets sensibles pour certaines personnes et se retrouve dans des situations où il blesse moralement ce qui l'entoure. On lui en veut rarement car il fait tout pour se rattraper juste après, mais avec lui, mieux vaut s'attendre à une gaffe de temps à autre.

   

Histoire



   

   
"Kenny qui? A non désolé mesdemoiselles et messieurs, mais y a que SpitFire ici! D'ailleurs, comment vous avez pu connaître mon vrai prénom? Saloperie de fiche qui m'espionne! *essaie d'effacer ce que son créateur a marqué en haut de la fiche* Ah le salaud! Il me le paiera ce... Bref, du coup, vous êtes là pour écouter mon histoire je suppose? Bon bah c'est parti, mais à part ma carrière de joueur de blitzball, y a rien de terriblement passionnant, je vous préviens! Et le premier qui me dit "Oh mon dieu, ils ont encore tué Kenny", je l'envoie dans l'Au-Delà à coup de pichenettes et attention, j'ai de la force dans les doigts!"
   Cordialement, SpitFire

   Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours vécu à Bevelle avec mes parents (avant mon départ pour Luca pour rejoindre les Luca Goers, mais ça s'est la fin de l'histoire!), fils unique d'une famille aisée. Pour vous dire à peu près à quel point on vivait aisément, j'aurais pu demander à mes parents d'avoir un morbol en animal de compagnie, ils se seraient débrouillés pour avoir les meilleurs chasseurs et dresseurs de monstres sur le coup et qu'importe le temps que ça aurait pris, j'aurais fini par l'avoir. Soyez sans crainte, j'ai toujours été un garçon raisonnable et la seule chose qui m'intéressait vraiment, c'était de m'amuser tous les jours et pas rester enfermé pour les études. Selon mes parents, je devais reprendre le "buisness familial", mais mon père ne m'a jamais vraiment parlé de ce dont il s'agissait, je sais juste qu'il partait souvent des semaines entières à travers tout Spira pour ses fameuses "affaires".

   La personne la plus proche de moi, au sein du manoir où nous vivions, c'était mon professeur qui me servait aussi de tuteur, un homme d'une quarantaine d'années très respectable et assez sportif aussi. Il avait des cheveux d'une couleur verte, ça me faisait toujours de l'appeler "Tête de gazon", bien qu'il ne m'engueulait jamais vraiment pour les petites blagues. Entre deux cours, j'arrivais parfois à lui gratter un peu de temps pour qu'il me raconte des histoires sur Spira, vu qu'il a été archéologue pendant de longues années avant de prendre sa fonction auprès de mes parents. Le nombre de choses qu'il savait était si important que j'avais toujours du mal à tout retenir (et puis surtout, dès que c'était un peu moins épique que lorsqu'il y a des monstres ou des trésors, ça perdait tout son sens à mes yeux). En tout cas, c'est aussi lui qui m'a offert le meilleur cadeau d'anniversaire de tous les temps quand j'ai eu dix ans: un ballon de blitzball.

   Mes parents refusaient de me voir jouer avec un ballon de la sorte, trouvant ce sport trop "brutal" et trop rustre pour eux, même si c'était le sport par excellence dans tout Spira. Mon tuteur a défendu son point de vue en disant "qu'un esprit sain dans un corps sain" ne ferait que renforcer mes capacités par la suite et me forgerait un mental de vainqueur. C'est ainsi qu'on m'a laissé utilisé ce ballon pendant les cours temps de pause entre chaque cours, et j'ai même eu le droit à une formation à un art martial pour savoir me défendre en cas de soucis. Je pouvais toujours rêvé d'avoir une épée, une lance ou même des dagues entre les mains, c'était complètement interdit, du coup un prof particulier m'apprit bien des techniques de combat au corps à corps pour me permettre de me défendre contre des humains qui en voudraient à ma vie (ou plutôt à mon argent), mais aussi à réfléchir pour survivre face à des monstres. Selon les plans qu'on me voyait suivre, j'aurais toujours au moins un ou deux gardes du corps avec moi, ultra armé, pour me protéger pendant mes voyages, donc on ne jugeait pas nécessaire que je me salisse les mains.

   Le temps continua de passer, Sin fut vaincu et la Félicitée commença, mais aussi bizarre que cela puisse paraître, ça ne changeait rien de spécial à ma vie. Les gens autour de moi étaient plus heureux qu'auparavant et profitaient d'autant plus de cette paix durement acquise grâce à une personne qui s'est sacrifiée (à en croire certains, on croirait que c'est grâce à eux qu'on a plus Sin, franchement...), alors que pour moi... Je ne l'ai jamais vraiment craint car de ce que m'a raconté Tête de gazon, il a une puissance si énorme qu'il peut raser une ville en un instant. Loin de là mon envie de dire que je n'y crois pas, car bien des faits l'ont prouvés, mais face à une telle créature, n'est-ce pas futile de se dire qu'on peut faire quelque chose contre lui si on a pas les dons d'un Invokeur?

   Enfin, à part tout ça, y a rien eu de spécial dans mon adolescente... Ah si! Y a eu ce fameux jour où le Blitzball est passé de simple hobbie à une passion foudroyante. Je n'avais jamais pu voir directement un match vu que le seul stade est à Luca, j'ai vu parfois des rediffusions ou des adultes jouer ça et là dans des coins de Bevelle, mais un vrai match, aucune idée. Après des jours entiers à les tanner avec cette idée, mes géniteurs ont finis par lâcher prise et m'autoriser à aller voir à Luca un tournoi entier de Blitzball, sous escorte de mon tuteur (qui avait eu l'idée) et de quelques gardes du corps. J'ai découvert énormément de paysage et de cultures différentes de la mienne, moi qui n'a toujours vu que Bevelle depuis ma naissance. En arrivant à Luca, le coup de foudre: l'ambiance permanente lors des tournois était complètement folle! Tout Spira semblait être venu de sa région pour ce tournoi annuel et toutes les équipes me semblaient être des guerriers prêt à la bataille.

   Devant un tel spectacle, mon corps bouillonnait, me prévenant que ça y est, j'avais devant les yeux ce que je voulais vraiment faire de ma vie! Aucune chance que je puisse convaincre mes parents, mais quand ce genre de sentiment vous transcende, impossible de l'arrêter. La semaine que j'ai passé à voir tous les matchs et parfois rencontrer quelques joueurs, m'a permis de m'immerger un peu plus dans ce milieu bien plus complexe qu'il n'y parait, et seulement des joueurs de talents et très motivés parviennent à formés une équipe pour finalement devenir joueur pro.

   De retour à Bevelle, quelle fut ma première idée selon vous? Bingo, j'ai voulu monter une équipe, mais entre ma famille qui m'en empêchait, mon nom et mon statut de "riche" qui me faisait défaut devant certaines personnes lambdas et le fait que je n'avais pas vraiment d'amis depuis mon enfance, j'ai vite compris que créer une équipe n'était pas la solution. Que me restait-il alors? Rejoindre une équipe me demanderait un effort considérable, mais c'était surement l'option la plus viable que j'avais actuellement. Un ballon au pied ou à la main, je parcourais parfois la ville le soir, voir la nuit, dans l'optique de trouver des jeunes de mon âge ou des adultes avec qui je pouvais jouer pour m'entrainer. Évidemment, j'ai appris à cacher ma véritable identité et c'est ainsi que "SpitFire" est né. Sous mon surnom, je pouvais jouer sans trop de soucis, et un changement de look me permettait de passer de riche à un ado lambda.

   Quelques années se sont écoulés pour que j'atteigne finalement l'âge de 20 ans, l'âge de raison où mes parents pensaient me faire succéder à une partie des affaires familiales, mais avec le temps, je m'étais plutôt rapproché du Blitzball et pour être parfaitement honnête, les échos que j'ai eu concernant ma famille et ses affaires ne me rassuraient guère. On était bien loin de la faillite, mais c'est plutôt... le type d'activités réalisées. Je préfère éviter de me rappeler de tout ça, j'ai simplement fait comprendre à mes parents, les yeux dans les yeux, que je renonçais à l'héritage et que je renonçais aussi à mon nom, une option qui leur permettrait de ne pas être affilié à moi, qu'importe la voix que j'emprunterais. Un pacte fut alors conclut entre eux et moi, dans le plus grand secret, et la nuit suivante, je quittais la ville pour de nouvelles horizons.

   Dans le tout petit sac que j'avais pris avec moi: quelques milliers de gils (mes économies récentes), très peu de vêtements, des vivres, et un bracelet rouge avec un pendentif, dernier cadeau de mon tuteur qui a du comprendre la vérité concernant ma disparition. Je ne suis pas très sentimental ou très attaché à mes racines, alors je ne lui ai pas dit au revoir ou adieu, mais je sais qu'avec ce bracelet à mon poignet, quand il regardera les matchs du tournoi chaque année, il finira par l'apercevoir au poignet d'un joueur et il comprendra à quel point je suis devenu grand à présent.

   Les deux années suivantes, je les ai passés à m'entraîner dans mon coin, allant de ville en ville pour toujours apprendre des choses différentes, autant pour le Blitzball que pour l'art du combat (eh oui, sans garde du corps, la route est moins sure pour moi à présent). En plus, mon équipement de combat avec lequel je pouvais parfois m'entraîner est resté là où je vivais avant, donc j'ai du apprendre à faire avec ce que j'avais sous la main, et surtout à suivre une voie peu commune: celle d'apprendre les magies des monstres. On m'a toujours dit que j'avais des yeux qui pouvaient percer n'importe quel secret ou mécanisme, pour peu que je le veuille un peu. Ca m'a servi bien des fois en deux ans, je vous l'assure!

   Il n'y a que depuis la fin de l'année dernière que j'ai fini par être pris dans une régulière de Blitzball et pas n'importe lesquels: les Luca Goers!! Évidemment, je suis le plus inexpérimenté parmi eux, mais je suis déjà le plus vieux, de tout juste un an sur le capitaine de l'équipe, Esra. Par contre, même si j'ai commencé le blitz dans le club il y a quelques mois, n'étant titulaire que depuis la semaine passée, je n'avais pas spécialement de salaire et il va encore falloir attendre un peu avant que je touche le premier, j'ai pris l'habitude de dormir un peu n'importe où. J'ai surement mis trop d'argent dans mes fringues, mon côté riche qui m'a trahi sur ce coup là. Du coup... en ce moment... je fais du mieux que je peux et je compte sur la générosité de mes coéquipiers pour m'héberger parfois (surtout sur SA générosité, mais je fais la vaisselle et la bouffe, alors je suis irréprochable!).

   En tout cas, en ce qui me concerne, j'ai plus grand chose à vous dire sur moi, on se reverra surement plus loin dans l'aventure pour refaire un point hein? Allez, à la prochaine! *s'en va en courant en direction du stade pour l'entrainement*

   *fini par revenir très rapidement, le regard froid* Si vous dites que je m'appelle "Kenny" à qui que ce soit... I dare you, I DOUBLE DARE YOU!!.... *repart après avoir fait signe d'une mort atroce puis un grand sourire moqueur*

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches validées

avatar

Classe : Tireur

Points de rang : 150



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Kwokkak

Bannisseur

le Lun 14 Aoû 2017 - 17:03
Hey !

C'est moi qui vais m'occuper de ta fiche, avec notre chef spirituel Ryme en assist.

Dans l'ensemble, y'a rien a de trop grave a redire. Quelque fautes par çi par là, mais rien de bien affreux.

Y'a juste deux points qu'il faudrait, je pense, changer.

En premier, la couleur des yeux. Les couleurs un peu funky sont réservées aux races « non-humaines », tu as donc, trois solutions.

La première, c'est dire qu'il y a dans ton arbre généalogique, pas trop loin, du Guado par exemple, qui a passé ses yeux par les miracles de la génétique.

La deuxième solution, c'est que ton perso porte des lentilles de couleur, sachant que ça me semble compliqué pour les moments où il est dans le terrain de jeu. Mais en dehors, il peut totalement les porter.

La dernière, c'est de modifier légèrement ça, en disant par exemple qu'il a des yeux marron très clair, qui peuvent parfois faire penser à de l'orange.

Ensuite, j'aimerai qu'on soit bien d'accord pour son prénom. Dans ton histoire, tu laisses entendre que des gens savent son prénom, mais dans la ligne du nom, tu met que personne ne le sait.

Il a forcément, juridiquement du moins, toujours son identité de Kenny. Il a été inscrit dans les registres comme ça, pour tout ce qui est légal, forcément il est obligé d'y revenir. Alors, c'est tout à fait possible qu'il ne se soit jamais présenté a personne autrement que sous le nom de Spitfire, mais par exemple, ses patrons connaissent forcément son vrai nom.

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches validées

avatar

Classe : Chevalier Noir

Points de rang : 20



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Naito

Monsieur tout le monde

le Lun 14 Aoû 2017 - 18:48
Pour les yeux, j'prendrais l'option 2 et 3 en même temps.

Pour son identité, oui il y a des gens qui savent son prénom, mais non personne ne le connait, du moins dans sa nouvelle vie.
Quand au fait que juridiquement, il a eu l'identité de Kenny, ça ne repose que sur le fait qu'il est identifié comme vivant et comme tel. Or, j'ai volontairement évité de parler de choses concernant sa famille, surtout vis à vis de ce dans quoi ils sont plongés (#CrimeEtAutreMilieuDuGenre), alors faire disparaitre des preuves concernant une personne, ce n'est pas si compliqué que ça. Surtout quand la dite personne est déclarée morte par un faux cadavre et qu'on fait le nécessaire pour supprimer un maximum d'informations le reliant à cette famille. A l'inverse, il est aussi possible de lui recréer une identité approximative avec un réseau de connaissances approprié, à condition qu'il soit un minimum intelligent pour ne pas se faire remarquer.
Je doute fort que chaque petit patron vivant en campagne ou autre possède un registre de tous les habitants de Spira qui soit mis à jour en permanence, donc en s'éloignant de Bevelle suffisamment, il peut largement passer entre les mailles du filet.

Que ça soit pour les capacités de sa famille à appliquer un plan du genre, des moyens à leur/sa disposition, des raisons/possibilités à le faire et sa capacité à ne pas se faire remarquer par la suite, c'est complètement possible dans un système comme FFX (surtout qu'il n'a absolument pas fréquenté les églises et n'a eu son éducation faite que chez lui, donc ça limite très facilement les gens qui ont pu le connaitre). D'ailleurs, sa couleur de cheveux n'est pas naturelle, il l'a utilisé pour changer de look, tout comme les ""lentilles"".

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches validées

avatar

Classe : Tireur

Points de rang : 150



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Kwokkak

Bannisseur

le Lun 14 Aoû 2017 - 20:26

• BIENVENUE PARMI NOUS [ENCORE] •



Félicitation : tu es officiellement membre de Furoluciole !
N'oublie pas d'aller faire un petit tour du côté des répertoires pour les recensements.
Si tu as déjà un partenaire de jeu, Spira est à toi ! Sinon, tu peux en trouver un grâce aux demandes de rps.
Amuses-toi bien et loué soit Yevon !

N'hésite pas à utiliser les balise hide si tu as des trucs importants a mettre dans ton histoire, mais que tu ne veux pas que les autres membres soient au courant ! Ca permet d'éviter l'impression qu'il manque des infos comme ça. J'ai découvert ça en arrivant ici, c'est vraiment pratique :)



Ygyhtu fyc rana !

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches validées



Sorts & compétences

Contenu sponsorisé

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches validées