Liens utiles

Encyclopédie

Traducteur Al Bhed

Normal

Al Bhed


Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

A couple of idiots - SpitFire

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Dragoon de l'Aube

Points de rang : 145



Sorts & compétences

Camelia

Joueuse de Blitzball

le Mer 16 Aoû 2017 - 16:50

❝ a couple of idiots.
ft. SpitFire
Camelia fulminait autant qu'un cœurl enragé à qui on venait tout juste d'arracher la queue, à l'exception près qu'elle ne disposait pas de crocs capables d'arracher une tête en un coup de mâchoire. Et quand bien même elle aurait pu, l'idée de commettre un meurtre ne lui effleurait qu'à peine l'esprit à chaque fois qu'elle se disputait, - plus ou moins violemment - avec Esra. Elle l'aimait sûrement un peu trop pour ça, en dépit de la rage que cette constatation faisait ramper le long de ses entrailles, à l'heure actuelle. Elle lui en voulait, comme à chaque fois qu'il y avait conflit entre eux. Comme à chaque fois qu'elle s'en allait, pleine de mauvaise foi, et qu'il ne la rattrapait pas. Au fond, c'était sûrement parce qu'elle était un peu trop sauvage qu'il ne le faisait pas. De toute manière il est con.

Ses oreilles frétillaient nerveusement, de chaque côté de sa tête, colorées d'une petite teinte rosâtre elle-même visible sur ses joues et elle passa la porte de la maison de son coéquipier avec une telle rage qu'elle s'étonna elle-même de sentir ses chaussures claquer violemment sur le parquet. Au fond, est-ce qu'elle s'en fichait ? Pas le moins du monde. Elle était venue à Kilika pour voir un peu de monde, pour se changer les idées, pour se sortir de son train-train quotidien à Luca, quand bien même sa routine lui plaisait. Elle avait accepté de sortir avec Esra, ce soir, s'était même mise en tête de, peut-être, profiter de la magie de l'événement qui se profilait pour lui avouer qu'elle l'aimait. Au lieu de quoi, elle avait tout gâché. Et lui avec. Alors elle s'en voulait, autant qu'elle lui en voulait. Et si elle avait pu, elle serait rentrée d'elle-même à Luca sans aucune information à l'égard du moindre de ses coéquipiers... Hormis Spit. Qu'elle repéra presque instantanément, une fois rentrée, et il ne lui fallût qu'une poignée de secondes pour le rejoindre en se retenant d'exploser.
Il lui était un peu l'équivalent d'un grand frère, ou d'un meilleur ami, depuis qu'il était arrivé. Un garde-fou et un confident à qui elle aimait parler, même si c'était de choses aussi stupides qu'insensées.
Si ses premiers contacts avec lui avaient été pour le moins fougueux - parce qu'elle avait un certain mal à comprendre son humour -, elle s'y était pourtant assez vite habituée et avait même fini par accepter qu'il pose ses bagages chez elle, le temps de se débrouiller. Depuis, elle s'était, pour ainsi dire, faite à sa présence et passait ses nerfs avec lui à chaque fois qu'Esra les lui titillait un peu trop lui était presque devenu parfaitement naturel.

Spit, j'ai besoin de me calmer. On sort.

Ni une ni deux, elle s'empara de la main du blitzballeur et le traîna vers l'extérieur de la maison sans plus de cérémonie. Ou tout du moins, tenta. De toutes ses forces. Il était hors de questions qu'elle reste une seconde de plus ici. Devoir des explications aux autres présents sur le pourquoi du comment elle ne passait finalement plus la soirée avec Esra lui donnait le tournis. Encore plus si on considérait le fait qu'elle avait peur de subir leurs râilleries. Évidemment, sa relation avec Esra était étrange. Évidemment, leurs coéquipiers le leur rappelaient. Mais les entendre faussement la rassurer sur leur « dispute de couple » risquait, au contraire, d'un peu plus attiser la rage qu'elle sentait déjà l'étrangler et elle était encore trop jeune pour terminer enfermée pour meurtre. Encore plus si c'était pour eux.

Je te jure, je vais le tuer ! éructa-t-elle en secouant frénétiquement son bras, à peu près au même rythme que ses oreilles.



© Shae.

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Mage bleu

Points de rang : 90



Sorts & compétences

SpitFire

Joueur de Blitzball

le Mer 16 Aoû 2017 - 18:03


   
❝ A couple of idiots
ft. Camélia


   
- Et là j’dis au mec : ‘’Fais pas le malin, sinon j’vais te gifler d’vant tout l’monde’’, et c’est là qui me dit…

C’est à ce moment-là que je me suis attrapé le bras par Camélia en mode furie de niveau 4 sur l’échelle de Morbol (l’échelle de Richter mais version Spira). Revenons quelques minutes en arrière.

J’étais donc tranquillement en train de discuter avec les deux défenseurs de mon équipe, les Luca Goers, à propos de chose et d’autre, mais plutôt à propos de la dernière soirée qu’on a faite à Luca avant de venir ici. Bon, on pourrait profiter un peu plus de l’île en sortant se promener sur les petits pontons en bois, marcher sur la plage, tout ça… Mais faut avouer qu’à cette heure-ci, bah il fait un peu chaud, et quoi de mieux qu’un petit punch coco bien frais pour se rafraîchir entre camarades ! Du coup, je venais tout juste de servir les verres quand l’un d’eux me demande plus de détails sur l’embrouille de la dernière fois, donc je commence à leur raconter tranquillement, faisant s’entrechoquer nos verres avant de le porter à nos lèvres pour profiter de ce délicieux cocktail.

And it was at this moment that Spit knew, he fucked up : il avait entendu Camélia arriver mais n’avait pas compris directement que pour une énième fois, elle s’était prise la tête avec Esra et qu’il allait devoir intervenir en tant que conseiller conjugal pour eux et surtout de punching ball à cette demoiselle. Au moment où elle attrapa le bras du beau jeune homme sur le point de savourer son verre, ce dernier eu ses lèvres éloignés lentement mais surement de son précieux, ses yeux grossissants de manière extrême à la vue du verre qui était en train de quitter sa main par mégarde. Par la suite, tout se déroula au ralenti pour les trois membres de l’équipe : du bout des doigts, il poussa très légèrement le verre vers ses camarades, pour éviter une chute mortel à celui-ci ; ces deux acolytes se jetèrent en direction du verre pour l’attraper. Le premier le manqua de peu, mais réussit à servir de coussin à son autre coéquipier qui récupérera le verre (et son contenu) de justesse et c’est ainsi que la boisson de Spit fut sauvée ! THE END

Alors que je commence à suivre le mini coeurl enragé vers l’extérieur de la maison, une larme perle au coin de mon œil droit, tant d’émotions devant ce travail incroyable que nous venons de fournir pour sauver une amitié, je lève mon bras libre et adresse un magnifique pouce en l’air à mes amis, de l’air de dire « Very nice, guys ! », auquel les deux autres équipiers vont me répondre la même chose, d’un magnifique pouce levé simultanément. Je peux donc essuyer rapidement la petite larme qui s’apprêtait à couler et je finis par sortir sans dire un mot en suivant Camélia, mais le cœur remplit d’une camaraderie sans faille !

Maintenant que je retourne aux affaires sérieuses, je pose les yeux sur cette jolie jeune fille que je considère comme ma petite sœur, même si c’est un peu la petite sœur de toute l’équipe vu qu’elle est la plus jeune d’entre nous. Elle m’héberge depuis quelques temps et je lui dois énormément, c’est ce qui nous a permis de nous rapprocher et à force de l’entendre, de la voir et d’être présent auprès d’elle, il est vite devenu clair pour moi qu’entre Esra et elle… voilà quoi. Cependant, ils ont généralement un mal de chien à communiquer entre eux et ça les amène à se disputer fréquemment. Vu que je suis relativement cool et que je ne m’énerve que rarement, c’est surement plus facile pour elle de me parler de ses soucis en sachant que je ne la jugerais pas.

« Je te jure, je vais le tuer! » me dit-elle en secouant énergiquement son bras, surement en s’imaginant la tête de son bien aimé au bout de sa main pour la secouer très fort et, évidemment, ses oreilles sont parfaitement synchronisées avec les mouvements de son bras, un 10/10 ! Je la laisse s’agiter un peu avant d’afficher un sourire sur mes lèvres, poser ma main sur son épaule et la regarder dans les yeux d’un air réconfortant :

- Allez, dis-moi tout ce qui s’est passé pendant qu’on va aller acheter un petit truc à manger, c’est moi qui t’invites. Encore des soucis avec Esra, je me trompe ? Qu’est-ce qu’il a fait cette fois ?

Je fais glisser ma main de quelques centimètres pour la poser derrière sa nuque et la pousser à avancer un peu, sinon je sais qu’elle va rester là à criser sans me donner les informations nécessaires pour que je l’aide. Puis c’est Camélia, un peu de nourriture et elle me révèlerait n’importe quoi !
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Dragoon de l'Aube

Points de rang : 145



Sorts & compétences

Camelia

Joueuse de Blitzball

le Mer 16 Aoû 2017 - 19:26


❝  A couple of idiots.
ft. SpitFire




— Nooooon, penses-tu ! S'énerva un peu plus Camelia en remuant furieusement ses oreilles.

Elle ne savait plus réellement si elle fulminait ou si elle était sur le point d'imploser. Peut-être même qu'il s'agissait des deux en même temps et, pour peu qu'elle eût été dotée d'une machine à la place du cerveau, elle se serait certainement retrouvée à littéralement fumer par les narines.
Au lieu de quoi, la chaleur de ses joues lui arracha une petite grimace inconfortable et elle inspira bruyamment pour s'empêcher d'un peu plus se laisser aller.
Zeeeeeen.

Plus facile à dire qu'à faire. Quand bien même ses oreilles reprirent un rythme à peu près normal, son visage n'en redevînt pas moins rouge et elle dût se faire violence pour s'empêcher de retourner à la recherche d'Esra histoire de lui enfoncer sa façon de pensée par... Un endroit où la chose aurait pu relativement le piquer.
Néanmoins, la proposition de SpitFire l'aida tout de même à se calmer et elle sentît presque le brouillard de sa rage s'évaporer à l'évocation d'un repas qu'il lui offrirait, visiblement, de bon cœur. Presque. Si les capacités légendaires de son estomac n'étaient plus à prouver au sein de l'épique, les doutes quant à celles qu'elle avait à se calmer restaient encore bien présents et autant dire que son comportement fougueux n'aidait pas à les dissiper. Loin de lui déplaire. Au moins, personne ne prenait réellement le risque de trop l'embêter.

— On avait prévu d'aller à ce festival de m--... ce festival ensemble et... Disons que tout ne s'est pas réellement déroulé comme je l'aurais voulu.

Sa mine contrariée se transforma en un soupir désabusé et Camelia ramena doucement sa main au niveau de son oreille, afin de faire jouer, entre ses doigts, la petite boucle qui y était accrochée.
Le sujet était délicat mais puisque Spit avait sûrement remarqué l'évidence, autant qu'elle se décide à se lancer. Même si elle avait encore un certain mal à l'accepter.

— En fait, je voulais le... Lui parler un peu, ce soir. De... Tu-sais-quoi. Ne te moque pas ou je te mords, je te préviens. Et... On a fini par se disputer pour absolument rien. Au début il était simplement question d'où aller, mais tu nous connais... Tout est un peu parti de travers et j'ai fini par m'en aller en lui hurlant qu'il était sûrement mieux tout seul et que je le détestais.

Donc clairement pas ce qu'elle comptait lui avouer. Nouveau soupir, à fendre l'âme et elle grimaça en sentant sa rage recommencer à monter.

— Mais de toute façon, ce crétin de mes deux l'a cherché aussi ! Soirée tranquille mon cul. Enfin... Je ne t'ai pas dérangé, au moins ?

© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Mage bleu

Points de rang : 90



Sorts & compétences

SpitFire

Joueur de Blitzball

le Mer 16 Aoû 2017 - 20:12


❝ A couple of idiots
ft. Camélia


La réponse de ma petite Camélia ne se fait pas attendre et immédiatement, je sens que le niveau d'alerte Morbol n'a toujours pas baissé, malgré qu'on a déjà commencé à marcher un petit peu. Mieux vaut que je la laisse se défouler encore un petit moment, car si je tente un nouveau contact physique dès maintenant, je risque de me prendre une geman suplex suivi d'une tentative de noyade qu'elle va m'infliger... Et quitte à boire la tasse, je préfère voir mon propre cocktail que j'ai laissé derrière moi. Le cocktail de Spit, never forget.

Après quelques instants, elle finit par déballer son sac et me dire que c'est par rapport au festival de ce soir, ils avaient prévus d'y aller tous les deux... Ah! Heureusement que j'ai eu cette information à temps, on voulait leur faire une blague avec le restant de l'équipe en les laissant tous les deux sur la plage pendant un moment, mais ça sera pas nécessaire je crois. Enfin, si les choses ne s'arrangent pas, ce n’est pas près d'arriver non plus quoi. 'Sont compliqués les jeunes de nos jours...
Ces petits tics gestuels finissent par revenir lentement, mais c'est un bon signe quand elle attrape sa boucle pour jouer avec. Bah quoi? Vous regardez jamais les tics de vos amis vous? Enfin, si elle savait que je fais attention à ce genre de détails, je risque de devoir rendre lui rendre des comptes et ça va pas être drôle, surtout pas maintenant!

Sa petite mine désabusée me confie qu'elle voulait parler à Esra ce soir de « Je-sais-quoi ». Des menaces de me mordre sont lancés, j’aurais presque eu envie de l’embêter pour voir si elle allait vraiment le faire, mais je n’ai pas le cœur non plus à lui faire de la peine alors qu’elle ose enfin parler de tout ça à quelqu’un. Elle l’a peut-être déjà dit à quelqu’un d’autre, mais je doute fort que ça soit quelqu’un de l’équipe dans le cas. Leurs forts caractères se sont encore entrechoqués et résultat des courses, elle a fini par partir en lui gueulant qu’elle le détestait et qu’il serait mieux tout seul… Aie… Ça n’augure rien de bon, mais ce qu’elle me dit juste après son soupir est du Camélia tout craché, je finis donc par avoir un petit rictus, non loin du rire et je lui pose ma main sur la tête pour ébouriffer très légèrement ses cheveux, mais pas trop, je tiens à la vie.

- Mais non tu ne m’as pas dérangé, tu sais très bien que tu peux me parler de tout. Ahlala, vous êtes vraiment pas croyables tous les deux, mais je sais ce que ça fait quand deux gros caractères se confrontent. Heureusement pour toi, ça n’est pas la première fois que vous vous disputez et tu sais que tout va rentrer dans l’ordre, mais tant que tu n’auras pas crever l’abcès concernant « Tu-sais-quoi », tu risques de toujours en arriver à la même conclusion.

Les conseils d’amour de SpitFire, tous les jours, de 10h à 18h, seulement sur Radio Luca, la radio… bah de Luca… J’ai l’impression d’être tellement mal placé pour la conseiller sur ce sujet-là, moi qui n’ait jamais connu la moindre relation amoureuse, à défaut d’avoir connu les relations qui viennent après. J’ai peur qu’elle désespère vite face à cette situation ou qu’elle se mette en mode « tête de mule » comme elle l’habitude de faire, alors je tends mon poing à mi-distance vers elle, en attendant qu’elle le tape avec le sien, un beau sourire aux lèvres.

- T’en fais pas va, tu peux compter sur moi pour t’aider à régler ça, puis l’autre « crétin » comme tu l’appelles doit pas se sentir brillant non plus de cette dispute. En entendant, comme le dit le célèbre joueur de Blitzball SpitFire, le plus légendaire de tous : « on gagnera jamais ce match avec le ventre vide, alors bouffez comme des gros ! ». Du coup, maintenant qu’on est en centre-ville, j’te laisse choisir le petit resto de ton choix.

Je ne sais pas si mes paroles ont vraiment fait mouche, mais je pense qu’au moins, ça va lui éviter de fulminer encore longtemps, j’ai failli avoir une brûlure au troisième degré en touchant l’arrière de sa tête. Calm down Camélia, i said CALM DOOOOOOOOOOWN !
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Dragoon de l'Aube

Points de rang : 145



Sorts & compétences

Camelia

Joueuse de Blitzball

le Mer 16 Aoû 2017 - 23:06


❝  A couple of idiots.
ft. SpitFire




Crever l'abcès ? Camelia laissa une nouvelle grimace déformer son visage.
Si elle n'avait pas manqué de doucement grogner lorsqu'il avait ébouriffé ses cheveux, sa remarque eût le don de l'obliger à taire celle qui lui brûlait les lèvres et Camelia se retrouva à fixer ses pieds en se penchant légèrement sur le côté. Sa colère s'était presque évaporée. À défaut, elle se sentait désormais étrangement mal et se retrouva à regarder son coéquipier un moment avant de toutefois entrechoquer son poing avec le sien. Il avait raison. Cruellement raison. Ses disputes avec Esra ne duraient généralement pas bien longtemps, en dépit de ce qu'on pourrait croire, et elle se retrouvait désormais à presque regretter de ne pas avoir forcé la chose. De ne pas s'être excusée pour pouvoir avoir la chance d'encore être à ses côtés, à l'heure actuelle. Même s'il avait fallu qu'il finisse par la rejeter.

Néanmoins, la compagnie de SpitFire lui était tout particulièrement agréable et elle ne manqua pas de sourire largement lorsqu'il lui proposa de choisir le restaurant dans lequel ils dîneraient. Inutile de préciser qu'elle était ravie. Infiniment ravie. Son estomac était au paradis et Spit avait cet étrange don de souffler sur ses craintes comme peu d'autres personnes le faisaient. Il était chaleureux et agréable. Gentil et attentionné, en dépit de ses tendances parfois trop taquines.
Un frère comme elle aurait aimé en avoir et sûrement l'une des seules personnes à qui elle pourrait s'ouvrir sans avoir peur de le voir s'en aller. Spit était, pour ainsi dire, son seul ami fiable, si l'on excluait Esra. L'une de ses seules bouées de sauvetage, à Spira.

— Le plus légendaire de tous ? Tu oublies que je suis dans cette équipe, non ? L'une des plus jeunes recrues des Luca Goers, mon cher ! Répliqua-t-elle en s'inclinant exagérément. Mais puisque tu veux être le plus légendaire d'entre nous, j'ose espérer que tu es prêt à éventrer ton porte-monnaie.

Evidemment qu'elle comptait le plumer. Sans aucun scrupule, même. Mais il avait proposé de lui payer le repas et l'offre n'étant pas tombée dans l'oreille d'une sourde, Camelia se mît en route en direction de l'établissement qui lui semblait le plus agréable et s'installa sur l'une des chaises à l'extérieur en s'étirant paresseusement.
Son choix s'était arrêté sur un petit restaurant improvisé spécialement pour le festival, situé un peu plus en recul de la plage mais leur offrant néanmoins une vue sur la jetée qui ne manqua pas de légèrement la faire grimacer. Elle n'avait pas envie de le voir et pourtant, ses yeux ne semblaient pas pouvoir se détacher de l'océan qui s'étendait, à perte de vue, sous leurs nez. Alors, au lieu de quoi, Camelia se força à focaliser son attention sur l'une des lanternes accrochées face à elle, soupira...

— C'est exaspérant, j'ai l'impression d'avoir un brouillard constant dans ma tête et c'est insupportable. Je crois que je vais manger à m'en faire mal au ventre. Tu voudras qu'on aille lancer une lanterne, d'ailleurs ? Je n'en ai pas acheté mais on pourrait y aller après manger. Je ne sais pas quel voeu faire ceci dit.

Aussi bavarde qu'une mitraillette, oui. Son alibi ? Elle avait cruellement besoin de se changer les idées.
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Mage bleu

Points de rang : 90



Sorts & compétences

SpitFire

Joueur de Blitzball

le Jeu 17 Aoû 2017 - 0:11


 
❝ A couple of idiots
ft. Camélia


 
COMMENT ?! Elle ose prétendre que je ne serais pas le plus légendaire de tous nos joueurs ?! Je suis outré par de tels propos et évidemment, je n’hésite pas à prendre un faux air vexé. Elle sait évidemment que je suis seulement passé titulaire la semaine dernière, alors je dis ça uniquement pour la faire sourire et ça semble bien marcher. Camélia a frappé mon poing fermé comme prévu, son air ne donne plus l’impression qu’elle soit énervée mais surement un peu triste, je savais que ça ne manquerait pas avec ce que j’ai dit, mais je la connais à présent.
Ça peut sembler étrange, mais je sais qu’elle a besoin de passer par cette phase pour aller mieux, pour ensuite mieux oublier ce qui s’est passé et enfin retourner voir Esra, qu’il soit prêt à lui parler ou non.

Dans tous les cas, si vous vous demandez pourquoi je squatte toujours chez elle alors que je devrais bientôt pouvoir me prendre un appart si j’avais mis mon argent de côté… Eh bien il faut savoir qu’elle consomme beaucoup de nourriture la petite demoiselle ! Et comme c’est moi qui cuisine (pour la remercier de m’accueillir chez elle), bah je fais généralement les courses moi-même et je lui prépare des bons petits plats… BEAUCOUP de bons petits plats. Plutôt mourir que de l’affronter dans un duel de nourriture, soyez sûr qu’elle battrait même un Béhémoth dans un jour de faim intense !

Bref, j’hausse les épaules et prend un air résigné à lui payer tout ce qu’elle souhaitera, Camélia me connait trop bien pour savoir que je ne reviendrais pas sur ma parole, surtout si ce que je compte faire pour elle lui fait plaisir. Du coup, je la suis sans un mot vers un petit restaurant spécialement présent pour le festival, les décorations nous rappelle sans cesse l’ambiance qu’il va y avoir ce soir pendant la fête, bien que c’était peut-être pas la meilleure façon de ne pas penser au fait qu’elle voulait y aller avec Esra.
Sa petite bouille sur laquelle se dessinent quelques grimaces en voyant le décor et l’océan au loin me fait vite comprendre qu’elle va vite replonger dans l’énervement si je ne prends pas le sujet en main.
Ma foi, quand j’entends ses paroles par la suite, je me dis que je n’ai qu’à rebondir pour enchainer et éviter d’aborder le fameux sujet « E ».

- Je ne doute pas un instant que le fait de manger à mes frais va vite dégager ce brouillard de ta tête, n’est-ce pas ? Je tire la langue pour me moquer un peu d’elle avant de continuer. En ce qui concerne la lanterne, je n’y vois inconvénient. Pour le vœu par contre, je n’ai aucune idée moi non plus, alors j’espère qu’on trouvera un truc en chemin, sinon ça gâcherait un peu le plaisir.

Pour le coup, je doute qu’elle perçoive un quelconque mensonge de ma part, j’ai tellement pris l’habitude de ne pas parler de mon passé que je ne pense pas avoir l’air nostalgique le moins du monde. Pourtant, parfois, je me pose encore quelques questions les concernant, mais si je remets un pied là-bas ou que je tente quoi que ce soit, je pourrais alors dire adieu à tout ce que je me suis fait chier à construire, c’était notre pacte après tout.
Mon nez est plongé dans la carte du petit restaurant depuis quelques instants et je la referme d’un coup sec comme pour refermer mes brèves pensées. Le serveur vient tout juste d’arriver, c’est parfait !

- Bonsoir ! Alors je pense que la demoiselle qui m’accompagne à une longue liste à vous énoncer, du coup, je vous dis juste que j’aimerais une brochette de boulettes de viande et ça sera tout. C’est pas très gentleman pour un homme de commander le premier, mais si je tente de l’être, au mieux, j’vais me prendre un coup de pied dans le tibia, hahaha…

Par contre, pour l’avoir dit aussi, je risque aussi surement de le prendre ce fameux coup de pied dans le tibia. Mon regard croise celui de Camélia… Merde, j’ai intérêt à esquiver dès qu’elle dégainera son fameux coup de pied du coeurl enragé !

© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Dragoon de l'Aube

Points de rang : 145



Sorts & compétences

Camelia

Joueuse de Blitzball

le Jeu 17 Aoû 2017 - 1:22


❝  A couple of idiots.
ft. SpitFire




Camelia se tapota les lèvres d'un air plus ou moins réfléchi. Un vœu... Elle n'y avait qu'à peine pensé. Avait prévu de dire à Esra que son vœu s'était déjà réalisé, si elle avait pu se déclarer sans qu'il ne la rejette. Qu'il la prenne dans ses bras et qu'elle se laisse aller à lui avouer tout ce qu'elle gardait pour elle, depuis un peu trop longtemps. Tout le temps qu'il lui avait fallu pour l'accepter.
Les yeux rivés sur son coéquipier, Camelia secoua la tête pour s'empêcher d'aller un peu trop loin, puis reconcentra au mieux ses pensées sur la liste des potentiels vœux qu'il lui restait. Peu. Pas assez. Que son équipe aille bien. Que sa Grand-Mère adoptive se porte bien, au même titre que Galtis et Minca. Et quoi d'autre ? Rien. Son passé lui semblait encore aussi insaisissable qu'un rêve et elle s'était depuis longtemps faite à l'idée qu'elle ne reverrait sûrement jamais son frère et ses parents. J'aimerais, pourtant.

— Tu pourrais faire un vœu pour ta famille, non ? Je le ferais aussi si tu veux.

Elle aurait au moins quelqu'un à qui souhaiter bonheur et prospérité, à défaut d'elle-même en profiter. Et si ce n'était ni pour elle, ni pour Esra – parce qu'elle lui en voulait encore un peu trop pour ça -, elle ne comptait pas se priver d'offrir ses pensées à son équipe, et plus particulièrement au membre qu'elle chérissait le plus, après celui qui lui avait volé son cœur en même temps que sa sérénité. Après tout, Spit faisait partie de sa famille, à peu de choses près... Ou tout du moins, il en faisait partie jusqu'à ce qu'il ne reprenne la parole pour commander ce que Camelia, elle, considérait simplement comme une moitié de collation. Et encore. Peut-être un quart. Cependant, la remarque suivante ne manqua pas de doucement la faire tiquer, et si le reste de son corps ne marqua pas le moindre signe de protestation, ses oreilles, elles, se remirent à dangereusement frétiller au rythme de la frustration qui remontant doucement le long de son échine.

Qui avait parlé de bonheur ? De prospérité ? Soit, elle allait le faire prospérer sous ses coups de pieds.

— Je vous prendrai toute la carte, indiqua-t-elle simplement avec un sourire exagérément aimable.

Premier coup de pied : Esquivé comme prévu dans un victorieux « HAHA ! » de la part de son coéquipier... Et le sourire de Camelia se mua en une moue narquoise tandis qu'elle envoyait, violemment, son deuxième pied dans le tibia de son cher ami. Suivi de près d'une dizaine d'autres plus ou moins mesurés. À peine mesurés. Elle ne comptait pas se retenir. Et quand bien même son but n'était pas de lui atomiser la jambe, elle comptait bien lui communiquer sa façon de pensée comme il le fallait. À grands coups de pieds. À très grands coups de pieds.

La faire passer pour une furie ? Non. Soit, elle admettait qu'il lui arrivait parfois de faire preuve d'accès de colère assez incontrôlés. Mais si la vérité n'était plus à prouver à ses coéquipiers, elle aimait mieux éviter de se faire remarquer auprès d'autres étrangers.

— Au mieux c'en est un. Au pire... Je vais te laisser compter ! Je savais que tu esquiverais le premier. Quel dommage de voir que l'illustre champion des Luca Goers se fait avoir comme un bleu !

Là-dessus, Camelia éclata d'un rire clair et sincère, légèrement requinquée quand bien même il lui restait quelques craintes et regrets.
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Mage bleu

Points de rang : 90



Sorts & compétences

SpitFire

Joueur de Blitzball

le Jeu 17 Aoû 2017 - 2:08


 
❝ A couple of idiots
ft. Camélia


 
Un vœu pour ma famille ? Really ? Camélia, j’espère sincèrement que tu n’as toujours pas espoir d’en apprendre plus sur mon passé, on en avait déjà parlé il me semble et sur le coup, j’ai dû te sortir que j’étais orphelin, mais j’ai pas précisé plus que ça. Bref, j’ai horreur de devoir te mentir ou tourner les questions différemment, mais si tu savais la vérité, tu me comprendrais.

- Ma famille ? Mais c’est vous ma famille Camélia…

Au final, j’ai tellement parlé à voix basse que je ne sais même pas si tu as pu m’entendre, mais c’est peut-être mieux ainsi. Me montrer sérieux devant toi en ce moment, ce n’est pas vraiment ce que tu as besoin et je me demande même si ça serait pas déstabilisant… Par contre, je me rends vite compte que mes paroles lors de ma commande vont me porter préjudice.
« HAHA », voilà ce que j’ai crié en esquivant son coup de pied, malgré que je savais qu’elle commanderait toute la carte pour m’embêter. Devant une telle esquive, j’allais rigoler de plus bel en commandant toute la carte moi aussi pour la défier une nouvelle fois, mais je ne m’attendais pas… à ça…
La « Divine Rafale de Coups de Savate de Camélia » (autrement appelé DRCSC ou Savateland dans le milieu du blitzball), elle a osé la faire sur moi, sur MA JAMBE EN PLUS !!! Me voilà en train de gueuler de douleur et de stress, car elle pourrait frapper nettement plus fort :

- Aie ! Aie ! Mais arrêteuh ! Arrête ! Arrête j’ai d… ! Aie ! J’vais le dire au coach !

Une légère larme de douleur et de haine perla au coin de mon œil, cette douleur est le prix à payer pour mon insolence, mais elle finit par s’arrêter ou je finis par retirer ma jambe dans un moment opportun, me levant de ma chaise en essayant de garder l’air fier. Non, j’ai l’air fier quand je l’entends dire que je suis l’illustre champion des Luca Goers. Je bombe le torse, gonfle mes narines et je prends une pose dantesque en direction du Camélia et m’exclame :

- Tout juste ! Moi le grand joueur, le grand leader, l’ace des Luca Goers, SpitFiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiire ! Je me situe au top de la ligue, je pulvériserais tous les records, retenez bien mon nom ! Une star est parmi vous !!!

En entendant rire Camélia, je continue à garder la pose ridicule, même si j’ai honnêtement mal à la jambe et que je ne le montre pas. La voir rire après l’avoir vu un peu déprimé, ça me fait tellement plaisir que je n’ai pas envie que ma petite sœur de cœur s’arrête de rire avant dix bonnes minutes ! Bon… Je sais très bien que ça va vite s’arrêter, mais ce n’est pas bien grave, l’objectif est accompli.
Sur cette démonstration, je finis par me rasseoir, en prenant garde de ne pas boiter inutilement, la douleur passera d’ici la fin du repas, le serveur est parti avec nos commandes de toute façon.
Par contre, un détail me rend un peu intrigué : tout le monde nous regarde à présent, est-ce pour le bordel qu’on a foutu ou bien parce qu’on est des Luca Goers ? Je ne saurais pas dire, mais tous les regards sont sur nous… Good job Camélia !
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Dragoon de l'Aube

Points de rang : 145



Sorts & compétences

Camelia

Joueuse de Blitzball

le Jeu 17 Aoû 2017 - 11:35


❝  A couple of idiots.
ft. SpitFire




Camelia eût un mal fou à s'arrêter de rire. D'une parce qu'il n'aidait absolument pas, de deux parce qu'elle n'avait, après tout, pas envie d'essayer. Rire lui faisait un bien fou, après ce qu'il venait de se passer alors, à défaut de pleurer de tristesse, les larmes roulaient sur ses joues parce qu'elle se sentait un peu mieux et elle dût se faire violence pour repartir de plus belle, lorsqu'elle entendît Spit se targuer d'être le meilleur joueur de leur équipe. Elle ne pouvait pas nier que, lors de leurs entraînements, elle avait été assez étonnée de voir qu'il était plutôt doué. Force était d'admettre qu'il deviendrait sûrement un très bon joueur et elle avait hâte de jouer avec lui dans toutes les compétitions à venir. Hâte de le voir évoluer et, peut-être, s'élever au rang de meilleur joueur des Luca Goers depuis des années. Pourquoi pas, après tout. Elle croyait en lui, autant qu'elle croyait en tous les autres. Son équipe était et resterait la meilleure. Il n'y avait pas de place pour le doute.

Et parce que c'était le cas, Camelia essuya les coins de ses yeux sans cesser de le regarder, un immense sourire illuminant son visage tandis qu'elle se levait pour lui tendre son poing en sentant toute sa fierté de Blitzballeuse effacer son indignation passée.

— Alors soit, je veux voir ça. Deviens le meilleur des Luca Goers et je m'inclinerai pour reconnaître que j'avais tort, en plus de te payer ton loyer pendant toute une année !

Plus qu'un défi, c'était une façon comme une autre de l'obliger à rester à leurs côtés tout le temps qu'il faudrait pour se démarquer des autres. Elle croyait en lui, sincèrement, même s'il ne semblait pas réellement sérieux dans son comportement. Elle savait qu'il aimait le Blitzball sûrement même plus qu'elle même l'aimait, alors elle y croyait. Son sourire parlait pour elle, quand bien même il s'effaça légèrement lorsqu'elle constata que ce « crétin de Spit » avait attiré la plupart des regards sur eux.

— J'espère pour toi qu'on nous regarde seulement parce que tu es indiscret. Je ne suis pas prête à supporter tes groupies, je te préviens.

Elle lui lança un regard torve, mais non moins illuminé d'une légère lueur amusée. Elle avait déjà assez à faire avec celles d'Esra, si elle devait en plus se coltiner les siennes... Les choses allaient mal aller. Et puis, Yevon seul savait comme les nouvelles recrues avaient le don d'attirer l'oeil.
Elle y était elle-même passée, quelques années auparavant.

— Ooooooh ! Vous... Vous... Vous êtes S-SpitFireeeeeeee ?! Le nouveau joueur des Luca Goers ?! Aaaaaaaah !

Et. Merde.
Camelia passa une main sur son visage en soupirant. Il fallait sérieusement qu'on lui explique cette manie qu'avaient les fans à insister sur les dernières syllabes des noms de ses coéquipiers. Entre « Esraaaaaaaaaaa » et maintenant « SpitFireeeeeee », elle ne savait plus réellement où donner de la tête et se retrouvera à de nouveau poser ses fesses sur sa chaise en lançant un coup d'oeil désabusé à la nouvelle venue... Qui le lui rendît bien. Attends. Quoi? Fière de son auto-suffisance, la folle furieuse exotique la gratifia d'un sourire faussement aimable et reporta son attention sur son coéquipier sans plus lui accorder d'attention.

— Je peux avoir votre autographe ?! S'il vous plaîîîîîît !

Sa façon de battre des cils donna la nausée à la métissée et elle fît mine de s'enfoncer le doigt dans la gorge en regardant son grand-frère de cœur, blasée. À lui les joies du succès, désormais.
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Mage bleu

Points de rang : 90



Sorts & compétences

SpitFire

Joueur de Blitzball

le Jeu 17 Aoû 2017 - 12:27


 
❝ A couple of idiots
ft. Camélia


 
Oh tarter sauce ! Je me suis dit que faire mon petit show pour Camélia lui ferait le plus grand bien, et vu ses éclats de rire et les larmes à ses yeux, je ne doute pas un seul instant que j’ai réussi. Par contre, je n’imaginais pas avoir le revers de la médaille ici…
Une de mes nouvelles fans, « nouvelle » car ce n’est pas comme si j’avais un fan club immense non plus, se trouvait elle aussi sur la terrasse du petit restaurant. Mais pourquoi maintenant quoi… Je vois déjà à l’échange de regard entre elle et ma coéquipière que cette dernière n’apprécie vraiment pas cette intervention, j’ai donc déjà ma petite idée pour vite mettre un terme à tout ça.

Je me lève rapidement après un rapide coup d’œil à Camélia pour qu’elle comprenne que je ne comptais pas laisser une de mes groupies lui pourrir la vie. D’un vif coup d’œil de l’autre côté, je vois le serveur revenir avec son espèce de stylo/marqueur et d’un geste je l’attrape, tout en refixant mon regard dans celui de la demoiselle, pour facilement l’impressionner.
Apparemment, elle n’a pas de ballon de blitzball, je fais généralement mes autographes là-dessus, mais on va improviser pour cette fois : j’attrape doucement son bras pour lever sa manche de t-shirt vers moi et en deux-trois mouvement, j’ai fini de lui faire son autographe. C’est alors que du coin de l’œil, je la vois qui rapproche son visage du mien, elle a espéré un truc quand je l’ai attrapé ou ???

D’un simple pas vers le serveur, je l’esquive habilement et je suis quasiment certain que Camélia qui regarde la scène doit se retenir d’exploser de rire à cette sublime esquive. Le stylo rendu, je fais simplement la bise à la jeune femme, histoire qu’elle ne me reste pas dans les pattes et je lui dis avec un sourire aux lèvres.

- Merci de soutenir les Luca Goers et de m’encourager, j’espère te revoir au stade de Blitzball pour notre prochain match dans quelques jours!

Voilà, là j’ai tout fait dans les règles de l’art, je la vois repartir lentement avec des étoiles plein les yeux et si le coach était là, il me féliciterait d’avoir fait la promotion de notre prochain match par la même occasion. Après un court soupir, je reprends place face à Camélia et j’incline immédiatement la tête devant elle, l’air complètement neutre, plus amusé du tout par la situation.

- Désolé pour ça, je sais que t’as déjà dû subir ce genre de choses quand tu traines avec Esra, alors j’aurais préféré éviter que ça arrive… Surtout que même si je parle beaucoup, vous êtes tous les deux les Aces de l’équipe, j’ai encore beaucoup à faire pour arriver à votre niveau. Bref, désolé.

Je ne suis pas sûr de ce que ce genre d’excuses va donner, mais elles me sont venus le plus sincèrement possible. Avant même que je puisse ajouter quoique ce soit, le serveur, un peu énervé de ce que j’ai fait avec son stylo qui fonctionne mal maintenant, nous apporte deux chariots de plateau, c’est Camélia qui doit être ravie de voir ça ! J’attrape simplement ma petite brochette de boulettes de viande et je la pose face à moi avant de reprendre le sourire, en regardant ma petite sœur de cœur :

- Bon appétit ! Et si jamais tu as encore faim, au cas où, on recommandera une deuxième tournée, j’ai une soudaine faim moi aussi ! Allez, fais toi plaisir et savoure tout ça !
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Dragoon de l'Aube

Points de rang : 145



Sorts & compétences

Camelia

Joueuse de Blitzball

le Jeu 17 Aoû 2017 - 13:42


❝  A couple of idiots.
ft. SpitFire




Le manège étonnamment adroit de Spit eût pour effet de totalement chasser la lassitude qui s'était installée sur le visage de Camelia. Si elle n'avait cependant pas déserté sa poitrine, elle laissa vite place à une satisfaction certaine lorsque Camelia vît son coéquipier habilement esquiver ce qu'elle avait deviné être une tentative de baiser volé, et la jeune femme dût se faire violence pour s'empêcher de laisser échapper un « Et toc. » on ne peut plus ravie.
Elle ne s'attendait pas réellement à ce qu'il joue le jeu, de toute manière. Spit ne lui semblait pas assez frivole pour ce genre de laisser-allers et autant dire qu'elle se plaisait volontiers à constater qu'elle avait raison.

Alors, satisfaite, elle secoua doucement la tête face à ses excuses, rigola... Les Aces ? Elle n'en était pas réellement sûre. Soit, il lui fallait admettre qu'Esra s'en sortait plutôt bien, mais elle émettait elle-même des doutes quant à ses propres capacités. Aucune fausse modestie, aucune mauvaise foi. Simplement un manque de recul qu'elle compensait par une assurance qui lui était venue en même temps que son succès, de façon aussi naturelle qu'agréable. Elle ne se prétendait pas plus forte que n'importe qui, quand bien même elle savait pertinemment qu'elle ne pouvait pas douter de son talent. Et puis, après tout, son rôle était d'amener les Luca Goers à la victoire – along with Esra and Spit - là où les défenseurs l'empêchaient d'échouer. Un travail d'équipe qui leur avait causé un nombre de défaites assez limité, jusqu'à maintenant.

— Tu y arriveras très vite, de toute manière. On en est là parce qu'on est dans l'équipe depuis plus longtemps que toi, aussi. Et on t'aidera à y arriver, comme les autres nous y ont aidés, assura-t-elle avec un sourire en essayant de garder contenance en dépit du chariot de nourriture arrivé près d'elle.

Néanmoins, son estomac eût vite fait de lui rappeler qu'il nécessitait d'être rempli et Camelia s'empara de l'une des assiettes pour commencer à manger en retenant de peu un soupir quasi extatique.

— Ceci dit, avec un tibia hors service, tu risques d'avoir un certain mal à nous rattraper.

Un sourire mutin étira ses lèvres avant qu'elle ne croque dans l'une des boulettes de viandes disposées dans son plat, visiblement amusée.

— M'enfin... Ne t'inquiètes pas pour ça. Pas ton tibia, les groupies, j'entends. J'ai l'habitude et puis, ça me fait plaisir que tu t'y impliques juste comme il faut. Ca peut paraître égoïste mais j'aime bien que tu me consacres vraiment ton temps, quand on est avec. Et c'est pareil quand on est avec l'équipe et qu'on croise des fans. Tu as le sens des priorités, et c'est quelque chose que j'aime beaucoup.

Elle ponctua ses mots d'un nouveau sourire, un peu plus franc.

— Et puis, de toute manière, je suis une petite sœur affreusement possessive !
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika



Sorts & compétences

Contenu sponsorisé

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant