Liens utiles

Encyclopédie

Traducteur Al Bhed

Normal

Al Bhed


Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

A couple of idiots - SpitFire

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Mage bleu

Points de rang : 90



Sorts & compétences

SpitFire

Joueur de Blitzball

le Jeu 17 Aoû 2017 - 14:11


 
❝ A couple of idiots
ft. Camélia


 
Pour le coup, alors que j’allais plonger mes crocs affamés sur ces délicieuses et tendres boulettes de viandes alors que j’écoutais attentivement ce que me disait Camélia, cette dernière m’a surprise en m’avouant quelque qui… m’a foncé droit au cœur. Enfin, c’est un peu compliqué à expliquer, mais je me suis figé un instant, me demandant si j’étais sûr d’avoir entendu correctement ce qu’elle venait de dire ou si je me faisais des idées.
Non non, je ne me suis pas trompé et dans un sens, je ne devrais pas être étonné d’entendre ma tendre coéquipière me dire ça, c’est tout à fait son genre, c’est juste que… Ça fait du bien.
J’esquisse un léger sourire et croque dans la boulette de viande sans un mot. « J’aime bien que tu me consacres vraiment ton temps », c’est une parole sincère et je sais au fond de moi que si j’avais eu un frère ou une sœur de sang, je me serais comporté de la même façon avec eux que je le fais avec elle.

Je finis par secouer un peu la tête lorsqu’elle me dit qu’elle est une petite sœur affreusement possessive, elle ne se rend juste pas forcément compte que j’adore passer du temps avec elle, avec l’équipe, avec tous ceux qui m’entourent depuis que je suis libre de mon ancienne vie. Je ris un peu et je la regarde dans les yeux, le sourire aux lèvres :

- Si c’est ce que tu appelles « affreusement possessive », sache que ça me convient parfaitement et je ne change rien pour ça au monde. Je suis le plus chanceux de nous deux à avoir une petite sœur comme toi, une joueuse de Blitzball de talent qui plus est, que demander de plus ? Lui trouver un mari convenable peut-être ?

Je sais qu’elle pense surement encore un peu à Esra en ce moment et vu qu’elle va bien mieux, c’est le moment de peut-être trouver un plan pour qu’elle retourne le voir d’ici ce soir, sans quoi… Le trio infernal de la défense (aka les deux défenseurs + moi), nous nous occuperons de les ligoter ensemble à un arbre pour qu’ils voient le feu d’artifice ensemble ! Héhéhé… Non, je ne dois rien laisser paraître, mais j’avoue que cette idée me fait bien rire intérieurement.
Sans attendre trop longtemps une réponse de sa part, au risque de prendre un coup de broche à viande dans la main (le tibia me fait encore mal, ça ira), je choppe un autre morceau avec le coin de ma bouche et dès que je le finis, je reprends la parole :

- Nan parce qu’on va pas se mentir, c’est bien beau que je sois ton grand frère, mais j’ai encore dû repousser aucun de tes fans avec une demande de mariage bizarre, alors je m’ennuie… Non, ça ne veut pas non plus dire que tu dois gérer mes groupies pour moi, je ne t’embêterais pas avec ça, puis je tiens pas à avoir des morts sur la conscience, « petite sœur affreusement possessive ».

Je souris à nouveau et fini même par rire à mes conneries, c’est vraiment sympa de passer du temps avec elle, je me sens tellement loin de ce que j’ai vécu avant avec ma famille que j’ai l’impression que j’ai pris la meilleure décision qu’il soit pour moi en venant dans cette équipe de champion. Enfin, là ça va me coûter un peu cher en repas, mais c’est pas très grave, je l’aime ma Camélia ! Enfin « ma Camélia », faut pas comprendre de travers non plus, hein ? Je lève la main en direction du serveur et je lui redemande deux assiettes de brochettes de viande, elles sont vraiment bonnes putain !
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Dragoon de l'Aube

Points de rang : 145



Sorts & compétences

Camelia

Joueuse de Blitzball

le Jeu 17 Aoû 2017 - 14:57


❝  A couple of idiots.
ft. SpitFire




Un mari ? Camelia avala son légume de travers. Si elle n'avait pas manqué de se sentir flattée, et même de rosir un peu aux premiers compliments, la suite de la phrase lui avait donnée une violente envie de lui faire avaler ses boulettes de viande par les narines et elle ne manqua pas d'exprimer sa contrariété par un petit raclement de gorge on ne peut plus élégant.
Elle allait le tuer. S'il continuait sur cette lancée, elle allait le tuer. Notamment parce qu'Esra fût la première personne qui lui traversa l'esprit lorsqu'il fût question de mari et qu'elle se sentait presque pousser des ailes à l'idée de s'imaginer l'épouser. Fabuleux. Spit faisait bouillonner en elle ses instincts d'amoureuse transie et elle dût se faire violence pour s'empêcher de devenir aussi rouge que les tomates qui parsemaient son repas.

— J--

Et à peine eût-elle le temps de répondre qu'il continua effectivement sur sa lancée. En définitive, elle allait le tuer. Et comme pour donner forme à ses mots, Camelia se redressa, glissa ses doigts dans les cheveux de celui qu'elle considérait comme un frère et... Lui écrasa sèchement la tête dans son plat. Sans trop de violence parce qu'elle ne tenait pas à lui faire mal, mais sans trop se retenir parce qu'il le méritait. Évidemment qu'il le méritait. Nourrir son pauvre petit cœur des débris d'un espoir qu'Esra lui jetait sans cesse au visage en jouant au chat et à la souris avec elle ne l'aidait pas réellement à se calmer. Loin de là, même. Son palpitant avait pris un rythme incroyable à l'idée seule d'un Esra en tenue de mariage et elle dût se faire violence pour s'empêcher de geindre son désarroi. Au lieu de quoi, Camelia relâcha calmement son frère spirituel et inspira légèrement, le temps d'évacuer la petite dose de culpabilité qui lui noua la poitrine.
Puisqu'elles semblaient si bonnes, ces boulettes, autant qu'il s'en régale convenablement, non ?

— Je ne compte pas me marier de sitôt et l'abruti qui me passera la bague au doigt n'est sûrement pas encore né ! S'exclama-t-elle en remuant furieusement ses oreilles. Et même si tu vas me sortir que ça pourrait être Esr-- Lui, je... C'est... Nan !

C'est qu'elle avait presque l'air indigné, pour le coup. Et pas que l'air, non. Elle l'était, indignée. Quand bien même elle aurait aimé qu'il soit l'homme avec qui elle ferait sa vie, avec qui elle fonderait sa famille, et à qui elle offrirait toutes ses premières fois...

— Naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan !

Ses oreilles repartirent de plus belle et elle se laissa tomber dans sa chaise en cachant presque instinctivement son visage, désormais totalement rouge. Elle était gênée. Affreusement gênée. Les images défilant dans sa tête n'aidaient pas à la calmer et elle s'efforça de s'imaginer un coeurl en train de vomir pour s'empêcher d'aller trop loin dans ses pensées.

— Je ne veux pas me marier, d-de toute façon. Alors... Hein. Je... Passons.

Là-dessus, elle recommença à manger en ignorant, de fait, la tête de SpitFire et focalisa toute son attention sur chacune des boulettes de viande qui passaient sous sa fourchette.
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Mage bleu

Points de rang : 90



Sorts & compétences

SpitFire

Joueur de Blitzball

le Jeu 17 Aoû 2017 - 15:28


 
❝ A couple of idiots
ft. Camélia


 
Putain, mais elles sont excellentes ces boulettes, faudra vraiment que j’en reprenne pour l’équipe qui est resté à la maison. Tiens ? C’est bizarre, j’ai l’impression de voir ma bouffe de près… De plus en plus près. Mais pourquoi je… Oh, cette délicieuse sensation de sauce tomate avec les boulettes de viande encore bien sur leurs piques que je peux avoir sur mon visage, c’est vraiment incroyable ça. Merci pour cette découverte fabuleuse Camélia, je ne pense pas que j’aurais pu découvrir ça tout seul…
MAIS T’ES UNE VRAIE SALOPERIE AVEC MOI QUAND ON PARLE DE TON FUTUR MEC, RAAAAAAAH ! Pire que quand t’as tes règles, et tu ne sais pas que je sais que tu ne sais pas que je sais quand t’as tes règles, mais crois-moi, je sais à quel point ton niveau de chieuse peut péter des scores en général avec tes ragnagnas…

Je redresse lentement la tête, pleine de sauce et j’entends quelques rires étouffés aux tables voisines. Alors comme ça c’est la guerre Camélia, hein ? J’espère que tu sais à qui tu t’en es pris là… Parce que pour le manger ton repas, tu vas le manger, OH CA TU PEUX ME CROIRE ! J’ai bien entendu tout ce que tu as dit à l’instant, et j’ai déjà trouvé ma prochaine riposte, mes yeux d’aigle ont déjà vu l’outil de ma vengeance. Mes yeux se fixent à présent sur elle, l’air blasé, soit prête petite sœur, t’auras jamais pris ça en pleine tronche comme ça… Tu vas t’en souvenir pour un long moment, Spira s’en souviendra même !

Je m’essuie légèrement le visage avec la serviette mise à disposition sur le coin de la table, je fais un simple signe de la main au serveur pour éviter qu’il ne s’approche, il risquerait d’être un dégât collatéral. Une fois mon visage à peu près propre, je prends un large sourire et je dis avec un ton très ironique :

- Donc… Si j’en suis ton raisonnement que le mec qui te passera la bague au doigt n’est pas encore né, c’est que tu comptes devenir une cougar et courir après les jeunes hommes quand tu seras vieille et ridée, non ?

N’écoutant que mon courage, je reste quelques secondes immobiles, mais avec mon plan bien en tête. Elle va vouloir me tuer d’ici trois secondes… deux, un… MAINTENANT !
A l’instant même où elle veut bouger, peu importe ce qu’elle va faire, je plonge sur le côté de la table en direction des chariots de bouffe, mon bras complètement tendu et ma main parfaitement plate, suffisamment pour attraper en un éclair la tarte à la crème qui reposait sur le chariot. Je repose mon pied à terre pour complètement inverser mon élan, soulevant le dessert à la crème comme si j’y mettais toute mon âme, toute ma volonté, toute mon énergie. Je sais qu’elle n’a pas encore réagi et de toute manière, c’est déjà trop tard pour elle. Je donne un élan suffisant à mon projectile grâce à mon bras et mon épaule, allant même jusqu’à crier à voix haute :

-Technique Spéciale de SpitFire : La Gifle à La Crème !

Et en un battement de cils, l’impact se produit et Camélia se prit en pleine tronche la tarte à la crème que je venais de lui balancer ! Je sais qu’à présent, peu importe où je me cacherais sur Spira, je n’aurais nulle part où être en paix tant qu’elle me traquera pour avoir ma peau, mais… CA VALAIT LE COUP ! Je ricane sans gêne alors que je sais que la tempête que je m’apprête à subir va être digne des plus grandes qu’on ait jamais connu sur Spira !
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Dragoon de l'Aube

Points de rang : 145



Sorts & compétences

Camelia

Joueuse de Blitzball

le Jeu 17 Aoû 2017 - 15:46


❝  A couple of idiots.
ft. SpitFire




Il était de notoriété publique que le calme de Camelia était aussi olympien que celui d'un Chocobo coursé par un Morbol. Autant que la plupart des gens de son équipe étaient conscients du fait qu'elle pouvait faire preuve d'une colère remarquable, lorsqu'ils prenaient le risque de réellement lui chercher des noises. Spit le premier. Si elle ne s'énervait pas assez souvent, les rares fois où elle le faisait se soldaient généralement par un véritable champ de bataille dans sa maison et il n'était pas rare qu'elle finisse par écraser son poing tout droit dans la face de celui qui avait pu attiser sa haine. Coéquipier. Ou pas. Mais là...

Une tarte à la crème. Il venait de littéralement lui écraser une tarte à la crème en pleine face.
Si le fait en lui même avait suffi à faire rougir Camelia si violemment qu'on aurait pu faire cuire un œuf sur son front, l'idée de se faire gifler devant tout le monde ne manqua pas d'attiser un peu plus ses envies de meurtres, et Camelia sentît ce qu'il restait de sa fierté s'envoler en un petit amas de fumée. Aussi rapidement qu'une traînée de flammes, qui animèrent presque ses yeux lorsqu'elle se redressa si violemment que la table manqua de partir avec elle.

— Je vais t'arracher la gueule, Spit.

En dépit de la rage qui brûlait au creux de son ventre, sa voix était porteuse d'un calme tel qu'il laissait ouvertement présager que rien de bon n'allait arriver et pour preuve... Camelia se campa doucement sur ses appuis, genoux repliés, pivota sur ses hanches et... Chargea un Ryûken qu'elle envoya s'écraser droit en direction de la face de son coéquipier. Elle risquait de lui faire mal ? Soit, elle avait mal elle aussi. Autant qu'elle avait honte. Son visage était si chaud que la crème aurait pu devenir liquide sur sa peau et autant dire que, si elle avait pu, elle se serait sûrement envolée au vu de la vitesse à laquelle ses oreilles frémissaient.

— Tu sais que ça fait affreusement mal ?! Tu veux mourir?! Je vais te défoncer la gueule ! Je vais te l'arracher, même, et l'envoyer en colis à Sin, pour lui faire une paire de mufles !

Ce que je dis n'a aucun sens.
Les gens autour ? Elle s'en fichait. Autant que des regards des clients sur elle et lorsque le serveur s'approcha, prudemment, pour lui intimer de se calmer, Camelia lui lança un regard torve porteur de toute la frustration qui lui nouait les entrailles, visiblement peu encline à l'écouter.

— Toi, lâche-moi ou je t'envoie à la flotte !
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Mage bleu

Points de rang : 90



Sorts & compétences

SpitFire

Joueur de Blitzball

le Jeu 17 Aoû 2017 - 16:03


❝ A couple of idiots
ft. Camélia


Je savais déjà comment ça allait se passer, je sais déjà que je vais probablement regretter ce que j’ai fait, autant pour le fait qu’elle va se sentir mal qu’elle va vouloir me tuer, mais je ne peux m’en empêcher, c’est plus fort que moi : je rigole. Pourquoi je rigole ? Bah qu’est ce que je pourrais faire d’autre maintenant que je sais le jour, l’heure et l’endroit où je vais mourir ?
Plus sérieusement, c’est à présent la fin pour moi, dès que Camélia commence à devenir vulgaire en disant genre « gueule », on peut surtout se dire que quiconque va essayer de la stopper risque de mourir lui aussi. Me voilà face à mon plus grand défi : survivre à une attaque de ma chère petite sœur.

- Allez viens, je t’attend !

Canalisez sa colère par la provocation ? Nan, aucune chance, c’est juste que je sais que si elle se défoule d’un coup sur moi, ça sera moins risqué que si elle laisse sa rage la guider. Et quand je la vois se préparer à frapper, j’ai un réflexe con, mais humain pour un homme : je place mes mains devant mes parties génitales, sait-on jamais qu’elle voudrait faire pire que me tuer à pleine puissance. Voilà que son coup de poing approche et je…

Nous sommes réunis en ce jour pour rendre hommage à SpitFire, mort d’un coup de poing de type « Ryuken » qu’il a pris en pleine gueule. Faut dire qu’il ne l’avait pas démérité ce petit con, mais on savait tous qu’il avait des tendances suicidaires. Spit nous manquera surtout pour ces qualités d’orateur à se foutre de la gueule de ses adversaires, parfois de ses alliés aussi, pour son courage de vouloir protéger ses noix et pas son visage face à la mort elle-même, mais surtout pour son incroyable connerie à vouloir toujours faire des blagues nulles. Nous ne t’oublierons ja… Enfin on t’oubliera pas tout de suite quoi. Amen

Suis-je donc arrivé au paradis ? Je ne pense pas, je vois surtout du rouge là actuellement. J’ai dû m’évanouir un petit moment, mais j’ai pas l’impression d’être revenu à moi pour autant, c’est… bizarre comme sensation. J’entends des voix au loin, je ne peux pas les distinguer. Est-ce mes amis ? Est-ce les gens qui étaient autour de nous qui m’appellent ? Ou est-ce mon petit hamster en rut qui se plaint de ne pas avoir à manger encore alors que je le planque dans mon armoire ? J’en sais trop rien, tout ce que je sais, c’est que je dois encore devenir l’Ace de l’équipe avant de mourir… Pas maintenant… Je ne dois pas mourir maintenant !

Je reprends finalement conscience et vois Camélia debout alors que moi je suis allongé, surement du sang dans ma bouche, mais je finis par dire :

- Même… même pas mal…
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Dragoon de l'Aube

Points de rang : 145



Sorts & compétences

Camelia

Joueuse de Blitzball

le Jeu 17 Aoû 2017 - 16:17


❝  A couple of idiots.
ft. SpitFire




Sa colère était retombée en même temps que son poing. Aussi vite qu'elle n'était arrivée. Elle avait placé toute sa rage dans son coup, toute sa frustration, toute sa peine et tout ce qui avait bouillonné en elle depuis qu'elle avait quitté Esra pour rejoindre ses coéquipiers. Elle lui avait calé son poing dans les dents avec une force telle qu'elle se retrouvait maintenant à le secouer activement parce qu'elle sentait ses phalanges lui crier grâce et les larmes lui montèrent aux yeux si vite qu'elle se retrouva à couiner un « Oh non, aïe ! » aussi mignon que contrarié.

Spit ? Il était encore en vie, elle le savait. Elle ne l'aurait sûrement pas tué à l'aide d'un seul coup de poing comme elle venait de lui lancer... Quoique. Il lui fallait admettre que, la rage passée, elle sentait l'angoisse prendre place au creux de son ventre et, continuant à secouer activement sa main à côté, Camelia contourna la table pour se jeter un œil à son coéquipier, ans trop prêter attention à la crème qui coulait de son visage à sa robe. Une très jolie robe, dommage qu'elle finisse tâchée.

— Spit ? T'es pas mort.

Tentative de se convaincre elle-même ou méthode maladroite pour appréhender une potentielle farce qui se solderait en un « Hé bah nooooon ! » suivi de près par un nouveau lancer de nourriture en pleine face, la question était sincère et Camelia ne tenta même pas de voiler l'inquiétude dans sa voix. Évidemment que oui, il était en vie. Mais au vu de la violence du coup qu'elle venait de lui porter... Les représailles promettaient d'être sportives. Représailles, oui. Le reste ? Elle s'en fichait. Au pire des cas il finirait avec une commotion cérébrale bien méritée ! … Bon, ce n'était évidemment pas ce qu'elle voulait, et l'angoisse lisible dans son regard le criait bien assez, mais elle ne manqua pas de retenir, fièrement, le soupir de soulagement qui manqua de traverser ses lèvres, lorsqu'elle le vît rouvrir les yeux.

— Mpf, évidemment que tu n'as pas mal. Mais moi s--. Euh... Je crois qu'il va falloir qu'on compte tes dents.

Non pas qu'elle avait peur de lui en avoir fait sauter une, mais... Si, elle avait peur de lui en avoir fait sauter une. Le sang qui perlait au coin de ses lèvres n'aidait absolument pas à la rassurer et elle espérait sincèrement qu'il s'agissait là simplement d'une lippe fendue.

— Euh... Écoute, reste allongé, hein. Je vais t'aider, assura-t-elle avec une grimace en se penchant sur son frère spirituel avant d'attraper la serviette que le serveur, tremblant de trouille, leur tendait. Surtout ne bouge pas. Et excuse-moi aussi, j'ai été un peu loin mais... Spit, nom de Dieu, une tarte.

Elle était partagée entre envies de l'achever et trouilles de subir les représailles du coup qu'elle lui avait porté. Mais pour l'heure, elle aimait mieux tout simplement ne pas y penser.

© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Mage bleu

Points de rang : 90



Sorts & compétences

SpitFire

Joueur de Blitzball

le Jeu 17 Aoû 2017 - 18:03


 
❝ A couple of idiots
ft. Camélia


 
Compter mes dents hein ? La blague, si je n’avais pas une mâchoire en béton, mes profs d’arts martiaux m’auraient arraché la tête du corps un nombre incalculable de fois, alors j’esquisse un petit sourire à l’intention de Camélia sans dire un mot.
Le goût de sang dans ma bouche, ça faisait un petit moment que je l’avais pas senti non plus celui-là tiens, ça me ressemble tellement pas de me laisser me prendre un coup au visage. A l’époque où je trainais la nuit à Bevelle, la seule façon de pas faire voir à mes parents que j’avais parfois des entraînements musclés de Blitzball avec des racailles, c’était mon visage. Une côté fêlée ou cassé, des bleus à foison, une entaille à l’épaule, tout pouvait m’arriver, je m’en foutais, je finissais par être soigné par Tête de Gazon et ça allait, mais le visage, ça aurait été cramé bien trop vite.

Ahlala, j’ai la tête qui tourne et actuellement, j’entends qu’une moitié du baratin que me raconte Camélia, j’pige qu’un mot sur deux, ou peut-être trois, mais ça va aller, l’oreille interne a été secoué faut dire. Un coup de poing simple de ma petite sœur, j’en connais pas beaucoup qui serait conscient, mais alors si elle utilise de la magie pour le charger, j’vous avoue que si j’ai encore la possibilité de bouger mes jambes, j’en serais content. D’ailleurs, je sens que ça va pas le faire actuellement…
C’est de ma faute tout ça, autant sur le plan moral que sur le plan physique : je l’ai poussé à bout et, comme un con, j’ai tourné un peu la tête pour atténuer le choc, mais sur un coup en ligne droit, y a rien de tel pour vous mettre KO, surtout à cette puissance. Voyons si je peux… ça va, j’peux utiliser mes bras sans trop de problèmes et j’en profite pour dégager la serviette qu’on m’a mise sur la tronche, fixant Camélia toujours en souriant.

- Ca va j’te dis, j’te rappelle que j’ai déjà percé la défense de Ronsos plus costauds que toi !

Là, si elle réfléchit deux secondes, elle saura que j’dis ça pour sauver les apparences car même si mes oreilles ne fonctionnent pas encore parfaitement bien (j’viens de me prendre un KO pendant quelques minutes après tout), mes yeux sont opérationnels eux. Et je vois la tête choqué de beaucoup de gens et j’ai pas envie, mais alors absolument pas envie qu’on nous foute dans un drama. De toute façon… J’ai jamais joué contre les Ronsos encore, c’est l’entraîneur lui-même qui préférait me garder pour des joueurs rapides quand je n’étais pas encore titulaire.
Je bouge ma main à ma nuque pour la craquer un instant, et discrètement, je tâte le bas de mon dos avant de me redresser pour m’asseoir simplement, les jambes tendus.
Bon, j’vais déjà faire le comédien pour gagner un peu de temps, ça évitera les emmerdes, mon regard se tourne alors vers tout le monde autour de moi, surtout la fangirl qui a demandé mon autographe tout à l’heure, je la vois à deux doigts d’imploser, faut que je me grouille.

- Haha ! Ne vous en faites pas pour nous, ou même pour moi, ça va comme sur des roulettes. Vous voyez, Camélia est notre attaquante de choc et je dois dire qu’elle a un punch d’enfer, mais c’est pas la première fois qu’elle nous fait démonstration de sa force non ? J’ai juste uuuuuuuuun peu chercher en la taquinant, mais je vais parfaitement bien, regardez par vous-même !

Pas le droit à l’erreur Spit… Je fais une roulade en arrière pour me placer debout sur mes mains et du mieux que je peux, je contracte les abdos pour garder mon corps bien droit, sinon mes jambes vont partir en couilles dans quelques secondes. En quelques petites figures de danse, toujours sur les mains, je parviens à regagner ma chaise avec une classe et une aisance déconcertante. JE. SOUFFRE. LE. MARTYRE. PUTAIN. Mon sourire ne laisse en rien trahir ma douleur et je profite d’avoir un peu de crème sur le coin de la table pour y goûter et augmenter la taille de mon sourire au maximum, levant mon pouce en l’air pour montrer que tout est parfait.
Après quelques instants, on m’offre quelques applaudissements et le malaise semble dissipé, je replace donc doucement mais discrètement mes jambes sous la table avec l’aide de mes mains, j’en profite pour toucher les muscles. Ca reviendra d’ici cinq minutes, tout est parfait quoi.
Bon, me reste qu’un détail à gérer : l’affreuse mine inquiète de Camélia. Je souris toujours autant et je secoue la main en l’air, signe de faire qu’il n’y a rien de grave, en ajoutant :

-Si on m’avait dit qu’apprendre à faire le malin sur la piste de danse me servirait un jour dans ce genre de situations, j’avoue que je n’y aurais pas cru ! Bon ap’ petite sœur !
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Dragoon de l'Aube

Points de rang : 145



Sorts & compétences

Camelia

Joueuse de Blitzball

le Jeu 17 Aoû 2017 - 22:18


❝  A couple of idiots.
ft. SpitFire




Camelia sentît presque son cœur tomber au fond de sa cage thoracique. Pourtant, à défaut, il se resserra légèrement et elle se laissa tomber sur sa chaise en évitant son frère spirituel du regard, gênée. Elle savait qu'il mentait. Évidemment, qu'elle le savait. La plupart des coups qu'elle s'était mangée en pleine poire l'avaient généralement sonnée pendant au moins une bonne dizaine de minutes et, même s'il était sûrement mieux constitué qu'elle, un Ryûken correctement calé ne faisait pas du bien. Elle avait abusé, un peu. Et ça aussi elle le savait. Sa culpabilité aussi, visiblement, puisqu'elle s'insinua jusque dans sa gorge pour la nouer tandis que Camelia observait finalement Spit se réinstaller face à elle.

Si elle n'avait pas un minimum de grâce, elle se serait mise à ronger ses ongles.
Force était de constater qu'elle n'en avait pas puisque, au moment où Spit s'adressa à elle, le seul appétit qu'elle avait se concentrait sur les bouts de ses doigts, de façon aussi nerveuse qu'incontrôlée.

— Tu ne m'en veux pas ?

Évidemment que si, bécasse.
Il sauvait tout simplement la face pour lui éviter de s'attirer des ennuis, comme à chaque fois qu'elle s'emportait un peu trop. Il était aussi bienveillant que d'ordinaire. Quoiqu'un peu trop taquin et abusif, mais rien à voir avec la façon dont elle avait abusé. Les représailles du coach se seraient sûrement soldées par une suspension de plusieurs matchs et elle l'aurait mérité. Tant et si bien que, si elle ne respectait pas autant ses efforts, elle se serait elle-même dénoncée.

— Je suis désolée, souffla-t-elle du bout des lèvres en attrapant finalement une serviette pour essuyer son visage.

Quand bien même les regards n'étaient désormais plus rivés sur eux, sa gêne ne s'était pas dissipée et elle dût se faire violence pour s'empêcher de se laisser glisser sur sa chaise jusqu'à disparaître sous la table.

— Je sais que tu n'en parleras pas au coach, mais tu devr-- Attends, les Rons-- oh.

Les Ronsos ? Spit n'avait encore jamais fait face aux Ronsos Fangs. Du moins, d'aussi loin qu'elle s'en souvienne. Et si la constatation lui arracha un haussement de sourcil surpris, Camelia préféra taire sa remarque en engloutissant une boulette pour s'obliger à la boucler.

— Tu veux de la glace, pour ta mâchoire ? Ou je peux payer la moitié du repas, pour me faire pardonner, si tu veux. J'ai dû taper un peu fort désol-- Depuis quand est-ce que tu traînes sur des pistes de danse ?
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Mage bleu

Points de rang : 90



Sorts & compétences

SpitFire

Joueur de Blitzball

le Jeu 17 Aoû 2017 - 22:55


❝ A couple of idiots
ft. Camélia


Ahlala… C’est vraiment tout Camy ça, m’assaillir de questions sans même me laisser le temps de répondre, qu’est-ce que je peux faire face à ça ? M’enfin, vu que je ne comprends pas encore tout ce qu’elle me dit, je préfère la laisser finir son petit monologue tout en mangeant lentement. Ça serait con de faire tomber de la bouffe à cause de mes muscles encore un peu engourdi, mais ça va aller d’ici quelques minutes, je ne m’en fais pas trop...
Quoiqu’il en soit, la pauvre Camélia me semble tellement contrariée et inquiète que je ne peux me résoudre à simplement manger en l’écoutant, alors je finis par poser mes couverts pour la regarde façon un peu sérieuse, histoire qu’elle écoute attentivement mes paroles vu que je ne vais pas parler bien fort, elle doit être la seule à entendre tout ça.

- Si je te dis que ça va, c’est que ça va Camélia, ne t’en fais pas, je ne t’en veux pas le moins du monde. C’est vrai que j’ai mal à quelques endroits, mais ça ira mieux d’ici la fin du repas, tu peux arrêter de t’inquiéter pour moi, sinon tu vas chopper mal au ventre en mangeant. Personne n’ira répéter ce qui s’est passé de toute façon.

J’espère qu’elle va vite arrêter de s’inquiéter pour moi, car je sais à quel point elle peut vite s’en rendre malade quand elle s’en veut pour quelque chose et pour le coup, ça serait l’objectif inverse que celui que je m’étais fixé quand elle m’a parlé de ses soucis.

- Oh ! Et en ce qui concerne ce que j’ai pu faire tout à l’heure pour passer d’allonger par terre à assis sur la chaise… C’est une longue histoire, un autre jour peut-être.

Ma brochette de viande me fait trop envie pour que je discute plus longtemps, même si le plat est quasiment froid à cause de tout ce qui s’est passé. Ça reste bon quand même, alors je ne vois pas pourquoi je m’en priverais après tout.
Le repas continue dans un silence assez malsain, comme si Camélia essayait d’éviter mon regard après ce que j’ai pu lui dire. Pourtant, les plats qui sont sur le chariot sont tous vide à présent, faut dire que j’ai eu besoin de reprendre des forces en quantité et ma petite sœur de cœur a du faire de même.

L’heure du dessert approche, je fais donc signe au serveur et je lui tends quelques billets de gils, largement de quoi compenser les soucis occasionnés et d’un simple regard, je pense qu’il a compris que moins ça s’ébruite, mieux ça sera. Juste avant qu’il reparte, je l’interpelle une dernière fois.

- Au passage… Ramenez-moi une grande coupe de glace en dessert, avec chaque goût possible s’il vous plait. Et toi Camélia, tu prends quoi comme dessert ?

Mon regard devient intense comme jamais, de tel sorte à ce qu’elle ne puisse pas refuser ma proposition de prendre un dessert.
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Dragoon de l'Aube

Points de rang : 145



Sorts & compétences

Camelia

Joueuse de Blitzball

le Ven 18 Aoû 2017 - 10:20


❝ A couple of idiots.
ft. SpitFire




Camelia n'avait pas le coeur à manger. Sa culpabilité lui nouait le ventre et lui donnait presque envie de repousser son assiette comme une enfant capricieuse à qui on avait refusé un jouet.
À l'exception près qu'elle n'avait plus six ans et qu'elle se fichait volontiers des distractions, si elles n'étaient pas sujettes au Blitzball. Elle avait grandi dans les pattes d'une grand-mère qui estimait que l'imagination était un jouet en soi. Éducation qui porta d'étranges fruits en soi ; Camelia avait une idée bien précise de la façon dont devaient s'amuser des enfants et s'indignait à chaque fois qu'elle voyait une petite fille entourée de poupées au lieu d'être occupée à s'instruire ou à jouer dehors, avec d'autres enfants. « Un jouet ne sert à rien. Il ne t'apprend rien. »
Pour le coup, elle aurait aimé apprendre à calmer ses pulsions et, surtout, son poing.

Remords que Spit balaya en lui assurant qu'il irait mieux bientôt. Tenta de balayer. Ses certitudes ne suffisaient pas à apaiser l'inquiétude de Camelia et elle passa le reste du repas murée dans un silence anxieux qui lui donna effectivement mal au ventre. Trop raffinée pour se laisser aller à s'affaler comme un sac, elle glissa simplement son regard en direction de son coéquipier et lui sourît maladroitement lorsqu'il fût question de dessert. La lueur dans ses yeux lui hurlait clairement qu'elle n'était pas en droit de refuser et, si Camelia ne doutait pas de ses capacités à lui résister, elle ne doutait pas non plus du fait qu'il serait capable de l'écraser contre la table pour l'obliger à s'empiffrer d'au moins dix des boules de glace qu'il venait de commander.

— Une glace aux marrons, s'il vous plaît.

La fraîcheur du dessert aurait au moins le mérite d'apaiser un peu les brûlures dans son estomac. Voilà ce que lui coûtait le fait de s'exciter pour un rien ! Quand bien même la douleur était très amplement supportable, elle ne manquait pas de mettre la petite blonde mal à l'aise et Camelia se retrouva à doucement appuyer sur son ventre, comme pour tenter de l'apaiser.

— Mon ventre va devenir énorme..., se plaignit-elle une fois que le serveur fût convenablement éloigné. Et deux jours sans réel entraînement... Je vais devenir toute flasque.

Mollement, Camelia laissa sa tête retomber contre la table, les yeux rivés sur l'océan qui s'étendait un peu plus loin.

— Laisse-moi payer au moins les desserts, pour vraiment me faire pardonner. J'ai fini par avoir mal à l'estomac, tu devrais me laisser faire si tu ne veux pas que je finisse par régurgiter par terre, non ?
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Mage bleu

Points de rang : 90



Sorts & compétences

SpitFire

Joueur de Blitzball

le Ven 18 Aoû 2017 - 18:31


❝ A couple of idiots
ft. Camélia


J’ai failli recracher ma glace quand j’ai entendu Camélia dire que son ventre va devenir énorme, j’ai imaginé pendant un instant que l’Esra l’avait mis enceinte… Non, non c’est pas possible, c’est… Ah putain j’veux pas imaginer ça !
Je veux pas gaspiller ma glace en la recrachant de toute façon, chaque cuillère me permet de soulage un peu la douleur dans ma mâchoire, même si faudra vraiment que je pense à soigner la plaie dans ma bouche, car manger avec le coup du sang à chaque fois, c’est pas terrible du tout. Encore une chance que ma cuillère ne ressorte pas avec un couleur rouge sang sur elle, je l’essuie bien entre mes lèvres à chaque fois pour éviter que ça puisse arriver toute façon.

Payer les desserts ? Mon regard s’embrase à nouveau et même si ma coéquipière ne me regarde, je suis presque sûr qu’elle peut ressentir mon intense regard sur elle et je doute fort qu’elle tente encore de me tenir tête actuellement. Par contre, je peux comprendre qu’elle ne finisse pas sa glace, avec tout ce qu’elle a déjà mangé et l’émotion, ça doit pas être terrible non plus. Je ne supporte pas de la voir comme ça, alors je tape un peu la pointe de mes pieds sur le sol, c’est bon, j’arriverais à faire quelques pas sans trop de soucis.
Du coup, je me lève en prenant ma chaise avec moi, marchant doucement vers Camélia et je pose ma chaise juste à côté d’elle. J’attrape ma glace tranquillement et je continue de manger sans la regarder, lui tapotant juste un peu dans le dos délicatement et lui chuchotant.

- C’est pas la peine pour les desserts, je t’ai invité après tout. Repose toi sur mon épaule plutôt que sur la table, ça sera pas plus confortable, mais au moins, tu pourras te reposer de façon plus naturelle.

Pour une fois, c’est moi qui me sens coupable de la faire être dans cet état, j’ai l’impression de ne pas l’avoir ménagé avec cette tarte à la crème, surtout que sa robe est tâchée à présent. Baaaah, j’aurais qu’à la laver moi-même, bien qu’elle va me l’interdire par peur que je la brûle par inadvertance.
Qu’est-ce qu’on va bien pouvoir faire après ça hein ? Aller chercher la lanterne comme convenu ? J’en doute fort, on passera à une boutique de vêtements pour qu’elle se reprenne un haut surement, ou on ira se baigner simplement, j’en sais trop rien. Le plus simple, c’est encore de lui demander.

- Tu voudrais qu’on fasse quoi après ? J’ai quelques idées mais je préfère encore te laisser choisir, on s’amuse bien quand c’est toi qui choisit après tout !

J’esquisse un léger sourire à la suite de ma phrase, je l’ai dit sur un ton amusant alors elle ne devrait pas s’énerver je pense… A moins qu’elle se soit endormie à force de devoir me supporter ?
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika



Sorts & compétences

Contenu sponsorisé

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant