Liens utiles

Encyclopédie

Traducteur Al Bhed

Normal

Al Bhed


Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

A couple of idiots - SpitFire

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Dragoon de l'Aube

Points de rang : 145



Sorts & compétences

Camelia

Joueuse de Blitzball

le Ven 18 Aoû 2017 - 20:28


❝ A couple of idiots.
ft. SpitFire




Camelia laissa fuir un soupir à fendre l'âme.
Spit était un peu trop gentil avec elle. Beaucoup trop gentil avec elle. Son subconscient lui hurlait de fait qu'elle était horrible et elle dût puiser dans toute sa bonne foi pour s'empêcher de violemment s'envoyer le front contre la table, juste histoire de s'assommer. Le temps de ne plus avoir un Spit légèrement déboussolé, à côté d'elle. Sûrement un peu lâche, oui. Mais elle l'estimait pleinement légitime. D'une elle n'aurait plus à subir les conséquences de son impulsivité, de deux... Le traumatisme crânien lui permettrait peut-être au moins de pallier au coup qu'elle lui avait envoyé en plein dans les dents. Tu deviens ridicule, ma pauvre Camy.

Pourtant, plutôt que de continuer à s'apitoyer sur son sort, la Blitzballeuse releva sa tête au prix d'un effort qu'elle jugea presque surhumain, puis la laissa mollement tomber contre l'épaule de son frère spirituel.
Et elle sentît presque instantanément son front la brûler. Plutôt que le Soleil de Kilika ou même une fièvre soudaine, c'était le regard, outré, de la groupe de SpitFire qui la consumait. Ou la transperçait à la façon d'un laser, au choix. Pourtant pas gênée pour un sou, Camelia ferma les yeux et écouta paisiblement son coéquipier reprendre la parole.

— Mh... On pourrait aller se prendre une lanterne avant d'aller chercher un endroit où la lancer ? La plage risque d'être noire de monde mais les autres y seront. Ou alors on pourrait acheter quelques souvenirs, non ? Je doute qu'on en ait vraiment le temps, avant de rentrer à Luca.

Sa voix s'éteignît dans un petit bâillement discret et elle releva un peu sa tête pour glisser ses yeux sur son grand frère de coeur, les lèvres étirées en un petit sourire maladroit.

 Je m'en veux encore un peu, c'est plus fort que moi, désolée. Enfin...

Elle se redressa un peu, s'étira afin d'éviter de s'endormir avant le début de ce qui s'annonçait être une agréable soirée.

— On pourrait faire les deux, aussi. Acheter des souvenirs, terminer par le stand de lanternes et ensuite trouver un endroit, ça te va ?

Là-dessus, elle engloutît une petite bouchée de sa glace, ignorant les éclairs que lui envoyaient les yeux de celle qui la considérait sûrement comme une rivale. Si elle savait... Camelia retînt, de peu, un ricanement amusé. Eût-elle été quelqu'un d'autre, elle se serait sûrement plu à la faire tourner en bourrique. Mais Camelia étant ce qu'elle était, l'idée ne lui effleura même pas l'esprit.
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Mage bleu

Points de rang : 90



Sorts & compétences

SpitFire

Joueur de Blitzball

le Ven 18 Aoû 2017 - 23:39


 
❝ A couple of idiots
ft. Camélia


 
Le mot le plus fréquent utilisée par Camélia dans ce genre de situation, c’est bel et bien « Désolée » en général, mais là, je trouve cela un peu abusif… Quoiqu’il en soit, je suis déjà assez content qu’elle n’essaie pas de rendre jalouse ma fangirl de l’autre côté de la terrasse, je la vois s’exciter au loin et je trouve ça presque hilarant. J’entends un petit ricanement de ma petite sœur et je peux quasiment garantir qu’elle en rit elle aussi, elle l’a probablement remarqué mais n’en abuse pas.

En tout cas, on a maintenant notre prochaine destination : la boutique de souvenirs et le stand de lanternes. Pas besoin de lui dire que ça me va, un simple pouce levé dans son champ de vision lui a simplement confirmé. Je finis tranquillement ma glace et deux minutes après, je fais attention à aider Camélia à se lever en même temps que moi. Bah oui, si je me lève d’un coup net, elle risque de tomber en arrière et de se briser la nuque. Non, je ne lui en veut pas, alors pas la peine d’imaginer que je vais lui faire du mal, même si elle-même doit s’imaginer que je veux me venger…

- Allons-y, par contre, faut passer prendre des nouveaux vêtements, au moins pour toi, parce que les tâches de crème sur ta robe… Encore pardon.

Je me sens pas super fier mais c’est pas la peine de m’excuser en permanence, l’aider à trouver des fringues sympa par contre, ça peut toujours servir ! Dans tous les cas, quitte à prendre des souvenirs pour les ramener, autant prendre des tenues sympas. Allez zou, je quitte la table avec Camélia et on se met en marche vers le centre ville, bien qu’on en est pas très loin.
Je remarque assez facilement des boutiques de souvenirs, de vêtements, d’équipements et autres un peu partout, et avec les stands disposés ça et là, on peut vraiment choisir tout ce qu’on veut. Je me tourne donc vers Camélia, l’air serein maintenant que j’ai bien récupéré.

- On va pouvoir se faire plaisir, et ramener un truc au coach à la limite ! T’aurais une idée de cadeau ? Ou tu penses que le vieux grincheux va encore nous passer un savon si on « dépense l’argent inutilement » ?

Un léger rire se laisse filer entre mes lèvres alors que je regarde du coin de l’œil un coin avec quelques magasins qui m’attire. De toute façon, on a encore pas mal de temps devant nous, le festival ne commence officiellement que dans quelques heures !
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Dragoon de l'Aube

Points de rang : 145



Sorts & compétences

Camelia

Joueuse de Blitzball

le Ven 18 Aoû 2017 - 23:59


❝ A couple of idiots.
ft. SpitFire




Du shopping ! Les augures sous lesquelles s'annonçaient cette fin d'après-midi plaisaient de plus en plus à Camelia. Elle avait repéré quelques vêtements plus ou moins intéressants lorsqu'elle était sortie avec Esra, la veille. Et si elle avait fait montre d'une certaine retenue pour s'éviter de passer pour une folle furieuse des magasins, Camelia n'avait toutefois pas manqué de garder en tête la plupart des lieux qui l'avaient marquée et s'était promise d'y retourner pour remplir ses bagages de vêtements plus ou moins exotiques. Ciel, qu'elle aimait les vêtements des femmes à Kilika ! Alors, un nouveau sourire aux lèvres, la blitzballeuse se retrouva à presque sautiller près de son frère, les yeux pétillants d'impatience, ne s'arrêtant que lorsqu'il lui posa une colle qui lui valût quelques longues secondes de réflexion.

— Mmh... J'y avais pensé mais... Vraiment, je n'en ai aucune idée. Peut-être quelque chose qu'il pourrait utiliser, plutôt qu'un souvenir ? Une tirelire, pour Monsieur « Deux-gils-c'est-déjà-trop-pour-une-glace » ?

Elle exagérait, un peu. À peine. Leur coach pouvait parfois se montrer si radin qu'elle aurait juré l'avoir déjà vu grimacer lorsqu'il leur offrait le repas, après un match. Réaction compréhensible en soi si on prenait en compte la quantité d'estomacs sur pattes que représentaient les Luca Goers. Donc... Toute l'équipe, en somme. La constatation arracha un sourire fier à Camelia et elle s'étira légèrement en filant vers une boutique où était entreposée une robe qui eût le mérite de presque faire bondir son cœur dans sa poitrine. Et pour cause, elle venait de retomber amoureuse.
Légère, juste assez longue, relevée d'un voile de dentelle cousu au millimètre près au niveau de la poitrine... Camelia s'y voyait déjà et il ne lui suffît que d'une demie seconde pour s'emparer du poignet de Spit afin de l'obliger à entrer avec elle.

— On trouvera pour le coach après, regaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaarde !

Le genre d'instants qui pouvait rappeler que Camelia était une fille, en somme.
Et comme pour continuer dans le cliché, elle s'affaira à chercher sa taille dans les modèles proposés sans attendre l'avis de son coéquipier, se cacha derrière un paravent et l'enfila en maudissant, discrètement, sa poitrine un peu trop prononcée. Quand bien même elle était assez fière de ses formes, elles lui posaient parfois quelques légers problèmes d'ordres vestimentaires et elle avait songé plus d'une fois à simplement s'enrouler dans un drap, à défaut de s'habiller.
Néanmoins, une fois la guerre passée, la figure féminine des Luca Goers se montra à nouveau, le visage illuminé d'un immense sourire et tourna légèrement sur elle-même.

— Elle est parfaite, non ?!
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Mage bleu

Points de rang : 90



Sorts & compétences

SpitFire

Joueur de Blitzball

le Sam 19 Aoû 2017 - 5:53


 
❝ A couple of idiots
ft. Camélia


 
Oh que j’aurais mieux faire de courir plutôt que de faire la connerie de proposer à Camélia, meeeeerde !!! C’est ce que vous pensez que je vais dire n’est-ce pas ? Eh bah pas du tout, bande de traîtres. Il est vrai que ce n’est pas un loisir pour moi de faire tous les magasins possible pour acheter des vêtements à mettre, bien que je puisse apprécier quelques nouvelles fringues à l’occasion.
Cependant, lorsqu’il s’agit d’accompagner ma petite sœur de cœur dans ses séances shopping, c’est vrai que j’aime bien lui consacrer du temps car je sais qu’elle adore faire ça. Ca me permet de passer un bon moment avec elle, je m’assure aussi que personne, et surtout pas un de ses mongols de fans, viennent la déranger ou la harceler. Je crois que le dernier exemple qu’on a fait avec Esra se rappelle encore du goût de nos semelles en pleine gueule.

Bref, je soupire un coup lorsque je la vois devenir un peu hystérique en cherchant sa taille à toute vitesse parmi les tailles disponibles pour la robe qu’elle a choisie et se réfugier derrière le paravent pour l’enfiler en grognant au possible car elle galère à la mettre. Oui, je connais très bien ses habitudes, je vis avec elle après tout, mais n’allez pas croire que je l’accompagne uniquement pour me rincer l’œil ou autre.
Camélia est une jeune femme très belle, très attirante, mais je la respecte trop et je l’aime trop comme une petite sœur pour tenter quoi que ce soit d’imprudent. Mes sentiments ne sont juste pas comme ceux d’Esra on va dire, même si moi j’ose dire que je l’aime comme une petite sœur, contrairement à lui qui terre son amour dans un silence sans fin. Elle finit par sortir de derrière le paravent, un immense sourire aux lèvres et tournant pour me montre la robe sous tous les angles, me demandant mon avis dessus au passage.

- C’est pas la robe qui est parfaite petite sœur, c’est TOI ! Mais sinon, j’avoue que cette robe te va comme un gant, elle est superbe, je te la piquerais peut-être à l’occasion…

Evidemment, je rigole un peu à ma phrase ironique tout en lui tirant la langue. Je pointe aussi une autre robe du doigt, surement un modèle qui lui plaira, mais avec des couleurs un peu plus exotique, je sais qu’elle risque de craquer dessus, autant lui indiquer qu’elle existe immédiatement.
Ça va surement nous prendre pas mal de temps pour qu’elle fasse tous les magasins qu’elle souhaite ou même déjà uniquement celui-là, alors je me place le dos contre un mur, non loin du paravent, silencieux. Il n’est pas impossible qu’elle m’annonce, comme d’habitude, qu’elle a pris un modèle un poil trop grand, ou qui lui sert trop les hanches, ou n’importe quelle raison au monde, alors je sais que je devrais aller lui chercher la taille différente qu’elle souhaite.

Je vois qu’une vendeuse s’approche de moi, des étoiles dans les yeux, punaise… Soit elle m’a reconnu, soit elle vient d’avoir un coup de foudre sur moi. Mais pourquoi ça n’arrive qu’à moi aujourd’hui ? Surement parce que le reste de l’équipe est planqué dans différentes maisons sur l’île, tiens ! Je roule des yeux et je vois Camélia qui s’engouffre à nouveau en quatrième vitesse derrière le paravent pour la énième fois.
Bon, je ne pourrais pas avoir d’aide de sa part, tant pis. Je ferais donc front seul face à l’ennemi de type féminin, 1m65 ou pas loin, brune, bonnet C, yeux en amandes et qui me fixe DEJA TROP BIZARREMENT POUR ETRE INNOCENT !! Elle recoiffe sa mèche et m’adresse enfin la parole :

- Bonjour, est-ce que je peux vous aider ou vous donner un renseignement ? ♥

- Pas la peine, j’accompagne une amie.

- Oh ! C’est donc votre « amie » !... Quel est votre prénom ?

- *remarque immédiatement le changement de ton de la demoiselle* Mes amis m’appellent SpitF… Spitter…

- J’avais raison, t’es bien SpitFire des Luca Goers ! J’aurais pu te reconnaître entre mille, je suis une de tes plus grandes fans !

- *remarque immédiatement le changement du vous -> tu instantané* Ah ben ça… Je m’en serais pas douté tiens…

- Ca te dit d’aller au festival avec moi ce soir ? Je suppose que ton amie n’y verrait pas d’inconvénient, non ? *m’agrippe doucement le bras avec des yeux de biche*

- *remarque immédiatement le rapprochement casse couilles* Ah ben ça, ça va pas être possible hein… J’dois y aller avec mon équipe dans…

- Dans ce cas je ramènerais des copines à moi, on vous adore tellement ! ♥

Si j’ai le malheur de dire non et que les autres gars de l’équipe l’apprennent, j’vais avoir droit au « lynchage anti-joueur-solo made in Goers » que j’ai instauré à mon arrivée dans l’équipe et qu’on sortait aux bars ensemble. J’ai pas envie de passer une nuit entière en caleçon dans le stade à me les gêler putain !
Oui ! Camélia vient de sortir pour me montrer sa robe, je la regarde intensément comme le célèbre politique Jean-Kimahri Mélen-Ronso pour attirer son attention en un instant. Avec ma main libre de l’autre folle, je lui fais de discrets signe au niveau de ma jambe pour lui communiquer un message avec un langage gestuel qu’on a mis au point pour se parler pendant les matchs de façon tranquille. Bon, là je fais avec le langage du code donc ça donne « A l’aide ! Ronso casse couilles empêche moi jouer ! », j’espère va qu’elle comprendre ce que je veux dire car sinon, elle peut faire une croix sur sa séance shopping et sa soirée de festival, que ça soit avec moi ou même Esra, parce que ce genre de harpies… A L’AIDE CAMELIA !!!
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Dragoon de l'Aube

Points de rang : 145



Sorts & compétences

Camelia

Joueuse de Blitzball

le Sam 19 Aoû 2017 - 12:51


❝ A couple of idiots.
ft. SpitFire




Camelia rayonnait. Et encore, le mot était faible. Elle était si heureuse qu'elle se serait presque mise à scintiller, si elle avait pu. Enchaînant robes de couleurs et de formes différentes, elle avait mis de côté la quinzaine de modèles qui lui plaisait, près d'une autre pile, un peu plus importante, où les problèmes se trouvaient soit la taille, soit la coupe. Elle n'était pas experte en critique mode mais personne n'avait besoin d'un œil avisé pour remarquer certaines d'entre elles étaient très volontairement coupées totalement de travers.

 Spit, regarde, tu ne trouves pas qu'elle me grossit un p--

La fin de se phase fût englouti par le hoquet désagréablement surpris qui s'échappa d'entre ses lèvres, et elle n'eût pas besoin de percevoir les signes de son coéquipier pour voir rouge. C'est que ça commençait à bien faire, depuis cet après-midi. La dispute avec Esra, la groupie de SpitFire, la pseudo dispute avec ce dernier et... Elle, maintenant.

Désabusée, Camelia jeta un regard torve en direction de la vendeuse et retînt de peu un « Vous êtes moche. » aussi sec qu'acerbe. Elle allait la démolir. Littéralement.
Les sourcils légèrement froncés au-dessus de ses deux grands yeux bleus, la blitzballeuse s'empara du bras de libre de son frère spirituel et le ramena doucement dans sa direction, un regard aussi mielleux qu'ironique collé aux lèvres.

— Excusez-moi mais, il me semble que vous n'êtes pas en droit de vous accrocher à vos clients comme vous êtes en train de le faire, non ?

Diplomatie ? Elle lui en foutrait de la diplomatie. Le monde commençait sérieusement à jouer avec les limites de ce qu'elle pouvait supporter. Un peu trop sérieusement. Alors elle ne laissa pas la moindre seconde de répit à sa vis-à-vis, se fichant volontiers de ce qu'elle pouvait bien avoir à répliquer en enchaînant :

— Je ne me souviens pas avoir lu que cet établissement proposait du service à la personne, et encore moins des escort girls. Auquel cas, je n'y serais pas entrée. Vous voulez bien le lâcher maintenant ou je vais devoir vous obliger à le faire ?

Elle le pensait. Évidemment qu'elle le pensait. Si bien que la suite de ses mots jaillirent de ses lèvres avec une franchise aussi sèche qu'écrasante.

— Et puis, entre nous, vous n'êtes pas du tout à son goût. Il préfère les blondes.

Il pouvait bien lui en vouloir s'il le voulait. La juger aussi. Au final, elle avait simplement claqué dans la face de cette allumeuse tout ce qu'elle lui inspirait. En toute politesse, qui plus est.
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Mage bleu

Points de rang : 90



Sorts & compétences

SpitFire

Joueur de Blitzball

le Sam 19 Aoû 2017 - 23:43


 
❝ A couple of idiots
ft. Camélia


 
Ouch, Camélia n’y va pas avec le dos de la cuillère pour remettre cette fille à sa place ! M’enfin, c’est moi qui est déchainé l’enfer sur elle aussi, alors je peux tout à fait comprendre que l’énervement/la frustration soit en train d’alimenter les paroles de ma petite sœur, bien qu’elle reste complètement polie et qu’on ne pourrait lui reprocher aucune insulte.
Par contre, le bémol, c’est que la vendeuse a l’air plus déterminé à se battre qu’elle n’aurait pu y paraître à mes yeux. Hors de question qu’on se tape un cat fight inutile ici, surtout que je sens Camélia déjà bien à bout avec toutes les émotions de la journée.

Je me dégage finalement des deux demoiselles, en fixant d’un air sérieux la vendeuse brune pour lui dire :

- Autant je trouvais ça drôle au départ, autant je préfère vous prévenir : je n’aime pas du tout votre attitude envers mon amie. Veuillez nous laisser en paix s’il vous plait, on vous fera signe si on a besoin d’un coup de main.

Je commence à me retourne vers Camélia pour m’excuser de tout ce cirque quand j’entends l’autre jeune femme commencer à me parler à nouveau. Mon regard devient complètement froid et je la pétrifie du regard en laissant sortir un simple « Dégage » de ma bouche. Seul Camélia et la chieuse ont dû l’entendre, mais ça a dû être suffisant pour faire comprendre à quel point je commence à être emmerdé par cette situation.
Une fois en paix, je tapote l’épaule de ma coéquipière sans rien dire, je n’ai même pas la force ou l’envie d’en dire plus, elle sait simplement qu’elle n’a pas à s’en faire comme ça. Elle n’a fait que me défendre et essayer d’obtenir la paix au final.

M’éloignant un peu de ma petite sœur, pour marcher un peu dans le magasin sans dire un mot, une tenue fini par attirer mon regard et je soupire tellement je me dis qu’au final, elle m’aidera à avoir moins d’emmerde si je la porte, tant pis si j’en suis pas le plus grand fan.
Je ne me glisse même pas derrière un paravent, j’attrape une tenue de ma taille et je me déshabille en plein milieu du magasin, jusqu’à finir en caleçon. Y a des hommes ou des femmes qui regardent ? Tant mieux, qu’ils se rincent l’œil, j’en ai strictement rien à foutre.
Par chance, je trouve même quelques accessoires qui vont avec la tenue, j’agrippe tout et je m’en équipe comme si j’enfilais une armure, sans oublier ce qui m’avait poussé à m’en vêtir : l’espèce de masque noir avec la cape à capuche rouge. Je jette mes précédentes fringues dans une poubelle, un simple t-shirt et un pantalon noir, ainsi qu’une paire de sandales, j’y tenais pas tant que ça toute façon, ça m’évitera de devoir les traîner partout. Je règle rapidement la tenue à la caisse avec l’argent qui me reste et je retourne en direction du paravent où se trouve toujours Camélia, en espérant qu’elle aille un peu mieux.

Je m’avance vers elle, certain qu’elle ne reconnaîtra que ma voix ou ma silhouette au mieux, et je lui adresse la parole pour qu’elle comprenne que c’est moi et qu’elle puisse admirer ma nouvelle tenue:

Nouvelle tenue:

- On ne se moque pas, je fais ça pour notre tranquillité à tous les deux. Alors, t’as trouvé ce que tu cherchais ? T’as vu des trucs sympas ?

… J’pourrais parier quasiment tout mon salaire qu’elle va rester choquée pendant quelques secondes en me voyant dans cette tenue, mais j’y survivrais.
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Dragoon de l'Aube

Points de rang : 145



Sorts & compétences

Camelia

Joueuse de Blitzball

le Dim 20 Aoû 2017 - 10:35


❝ A couple of idiots.
ft. SpitFire




Dire que Camelia commençait à saturer était sûrement un euphémisme aussi doux que léger. Plus doux que léger. Elle en avait marre. Tout simplement. Cette soirée s'annonçait sous des augures qui lui donnaient mal au crâne et elle ne se fît donc pas prier lorsque Spit s'éloigna après une simple tape sur son épaule. Elle ne chercha pas à lui courir après. Ni à comprendre. Le labyrinthe que constituait la tête de son frère lui était encore aussi inconnu que le monde qui s'étendait au-delà de Luca. Alors elle le regarda partir sans un mot, retourna derrière son paravent et retira la robe qu'elle avait enfilée pour en attraper une au hasard, dans la pile qui l'attendait.
Un petit soupir désabusé s'échappa d'entre ses lèvres et elle arrangea rapidement le tissu avant d'entreprendre de se montrer, sans trop se soucier du reste... Si ce n'était d'un Spit emmitouflé dans une cape qui la fît papillonner des yeux six fois, avant qu'elle ne daigne bouger. Elle ne le reconnût que parce qu'il avait parlé, d'ailleurs. Le cas échéant... Elle l'aurait sûrement giflé et accusé de voyeurisme. Oui, elle était habillée. Oui, elle n'était plus derrière son paravent. Mais un étranger s'avançant vers elle, plus spécialement aujourd'hui lui semblait aussi rassurant qu'un Morbol de mauvaise humeur.

— C'est... Radical comme méthode, mais ça te va plutôt bien.

Elle accompagna ses mots d'un petit rire à peine poussé, choisissant soigneusement d'ignorer les autres questions alors qu'elle lui montrait du doigt la robe qu'elle avait choisi de porter. Elle n'avait rien de particulier, au final. Imprimée de petits motifs floraux, elle était assez légère pour lui permettre de ne pas mourir de chaud, en plus de rester relativement sobre.
Sa fièvre du shopping s'était totalement évaporée. Elle n'avait tout simplement plus envie de se laisser aller, à rien. Alors Camelia s'étira promptement avant de se diriger vers la caisse pour y tendre les Gils que valaient sa robe. Elle s'excusa brièvement du dérangement qu'elle avait occasionné, en empilant de nombreux modèles derrière son paravent, puis retourna sur ses pas pour récupérer son propre vêtement, tâché.

— C'est bon pour moi. On y va ? Autant s'y mettre maintenant, pour les cadeaux, sinon on y est encore demain. Comme dit... On pourrait offrir une jolie tirelire au coach ? Sérieusement, je ne vois vraiment pas ce qu'on pourrait lui offrir d'autre.
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Mage bleu

Points de rang : 90



Sorts & compétences

SpitFire

Joueur de Blitzball

le Dim 20 Aoû 2017 - 14:18


❝ A couple of idiots
ft. Camélia


La paix ! La seule, l’unique, the phenomenal one, celle qu’on vous fout lorsque vous perdez tout intérêt auprès de tous les autres vivants dans ce monde de casse couilles !!!! Ouais, bon, je sais que j’abuse là, mais j’ai presque envie de danser tant les gens arrêtent de nous regarder Camélia et moi. Enfin, elle se fera toujours reluquer de façon absolue à cause de ses formes ou de sa gueule d’ange, mais moi, c’est fini !

Ah c’est vrai que j’avais parlé d’aller chercher un souvenir/cadeau pour le coach. Une tirelire ? C’est un poil excessif ça aussi, il est TRES proche de son argent mais ce n’est peut-être pas la peine de lui rappeler avec un tel cadeau.
Je commence à zieuter un peu de tous les côtés une fois qu’on est sorti du magasin, sans dire un seul mot. Je suis à la recherche du cadeau parfait, ou du même le plus approprié pour notre coach. « El Famoso » qu’on l’appelle avec le trio infernal de la défense, tellement y en a pas deux comme lui, mais c’est grâce à lui si j’ai le niveau que j’ai aujourd’hui. Le nombre de fois où il m’a fait travailler mes déplacements, mes shoots, mes passes et bien d’autre, deux voire trois fois plus que les autres, pour que je commence à atteindre leur niveau, je les compte plus, alors je lui dois bien ça.

- Mouais, je suis pas un grand fan de cette idée, peut-être qu’un petit porte bonheur fera l’affaire ?

Camélia avance en même temps qu’on discute, donc ça évite qu’on reste dans le même coin à voir les mêmes choses. Mon regard finit par me montrer une idée de cadeau assez spéciale et je me dis que même si ça ne lui plait pas forcément, on pourra toujours s’en servir nous. Je fais simplement signe à Camélia de se stopper, je prends un peu d’élan et je saute d’un ponton à l’autre pour aller de l’autre côté de la rive.
En une petite minute, me voilà déjà à faire le retour du côté de ma coéquipière avec l’objet convoité dans ma main, que je lui tends généreusement, avec un sourire aux lèvres mais dissimulé par mon masque.

- Une visiosphère. On va pouvoir lui enregistrer quelques moments sympas de notre séjour ici, voir des messages pour le remercier de nous avoir laissé partir alors qu’on a un match dans quelques jours. T’en penses quoi ?

Pour le coup, je ne savais pas trop si ça allait plaire comme idée, surtout qu’on va devoir faire participer les autres d’une façon ou d’une autre, mais ça vaut le coup d’essayer. Dans le pire des cas, je la garderais pour moi, je lui trouverais toujours une utilité. Par contre, c’était mon dernier achat sur cette île, car en quelques jours et surtout aujourd’hui, j’ai fait maigrir mes gils à une vitesse époustouflante, c’est ça de vouloir se faire plaisir en vacances, ahlala…
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Dragoon de l'Aube

Points de rang : 145



Sorts & compétences

Camelia

Joueuse de Blitzball

le Dim 20 Aoû 2017 - 15:37


❝ A couple of idiots.
ft. SpitFire




Pas trop fan ? Réaction relativement légitime, puisque l'idée de Camelia était aussi étrange que la plupart des choses qu'elle entreprenait. Elle offrait aux généralement aux gens des choses qu'elle estimait leur être utile, ni plus ni moins, le concept de cadeau lui étant si étranger qu'elle ne comprenait parfois pas pourquoi les gens se vexaient. Un parfum pour un sportif un peu trop odorant, c'est toujours utile, non ?

— Au vu de ce qu'il doit économiser, je pense qu'il crée sa propre chance.

Néanmoins, l'idée qu'il lui proposa après l'avoir fait patienter un court instant eût le don de sérieusement pousser la petite blonde à se remettre en cause. Soit. Il lui tendait là une visiosphère qui aurait au moins le mérite de rapporter avec elle autant de souvenirs de Kilika que de remerciements. L'idée était de loin plus riche que la sienne. Parce qu'elle lui était reconnaissante de leur avoir accordés un séjour sur les îles, oui. D'être un bon coach aussi. De l'avoir poussée jusque là où elle était. Où ils étaient. Et de continuer.
Camelia haussa les sourcils, attrapa l'objet entre ses mains, l'air de réfléchir.
La perspective était plutôt originale et, à bien y repenser, elle se serait elle-même sûrement sentie flattée d'une telle attention. Savoir que les gens qu'elle aime penseraient à elle à chaque fois quelle serait loin était une chose aussi rassurante qu'agréable, après tout.

Alors un joli sourire aux lèvres, elle lui tendît donc à nouveau la visiosphère, puis se campa à ses côtés, hochant la tête.

— J'aime l'idée ! Viens, on peut commencer maintenant ! Faire une courte introduction de nos merveilleuses épopées à Kilika et accessoirement lui montrer un peu les stands, avant la tombée de la nuit. Enfin... À supposer qu'il te reconnaisse.

Ses mots s'achevèrent sur un petit ricanement faussement moqueur et elle enchaîna :

— Je paierai le reste, si tu veux. Tu vas finir par te trouer les poches, à force de dépenser ton argent de cette façon !

© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Mage bleu

Points de rang : 90



Sorts & compétences

SpitFire

Joueur de Blitzball

le Dim 20 Aoû 2017 - 22:12


 
❝ A couple of idiots
ft. Camélia


 
Pfiou ! Moi qui pensais que l’idée serait peut-être rejetée en bloc, je me suis fourvoyé et c’est peut-être tant mieux comme ça. Après, elle n’a peut-être pas immédiatement compris que je ne comptais pas apparaitre devant la visiosphère mais simplement la tenir pendant que j’enregistrerais tout le monde avec ? L’idée d’un message personnel de chacun me tente bien aussi, mais j’ai trop peur que les autres zouaves de la défense ne soit pas en état de parler correctement une fois passé l’heure de l’apéro…

J’hoche simplement la tête à ce que me dit Camélia et je la regarde d’un air blasé quand elle se moque de moi pour mes vêtements et le fait qu’elle allait tout me payer à partir de maintenant. C’est pas cool ça, les vêtements c’est pour qu’on soit en paix et si j’ai plus d’argent, c’est parce que j’ai trop flambé récemment, mais hors de question que je la laisse me payer quoique ce soit.
Au final, je pose mes mains sur la visiosphère pour la prendre comme une sorte de caméra, j’ai déjà vu des journalistes le faire à Bevelle et à Luca, ça doit pas être si… sorcier que ça. J’ai peut-être foutu mes doigts là où il fallait pas, mais ça a l’air d’être prêt à marcher, du coup je me tourne vers Camélia en lui donnant quelques instructions.

- Puisque c’est toi qui a eu l’idée de vouloir faire quelques petites vidéos, je te laisse prendre la parole, ça fera très plaisir à coach que ça soit toi qui fasse la présentatrice de nos épopées comme tu dis !

Pour le coup, je ne dis pas qu’il y aurait du favoritisme pour une personne plus qu’une autre, mais malgré son jeune âge, c’est Camélia la plus ancienne chez les Luca Goers actuel, un peu comme si c’était notre vétéran, mais version junior.
C’est quoi cette tête toute crispée qu’elle prend là ? Ça  va pas le faire si je lance l’enregistrement maintenant, vite, une punchline pour la décoincer !

- Par contre, tu me retires ce sourire forcée de sur ton visage immédiatement ! On dirait que t’es aussi tendue que les strings que tu portes !... Et action !

Si elle veut me taper maintenant, j’aurais des preuves de sa violence envers moi et j’pourrais obtenir justice pour une fois. C’est vraiment pas con d’avoir acheté cette visiosphère en fait !
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

avatar

Classe : Dragoon de l'Aube

Points de rang : 145



Sorts & compétences

Camelia

Joueuse de Blitzball

le Lun 21 Aoû 2017 - 12:02


❝ A couple of idiots.
ft. SpitFire




Coincée, elle l'était. Et pour cause : Si Camelia était à l'aise sur les visiosphères des matchs Blitzball, c'était uniquement parce qu'elle se trouvait « dans » son élément. Rien à voir avec une éventuelle aise devant les caméras. Loin de là, même. Elle laissait ça à Esra.
En tant qu'unique modèle féminin des Luca Goers, elle avait évidemment attiré l'attention. L'attirait peut-être même encore un peu trop parce qu'elle n'avait ni le comportement, ni le « look » d'une joueuse de Blitzball. On lui avait même demandée, une fois, si elle avait déjà entendu parler des Voix de Yevon, c'était dire ! Ce à quoi elle s'était tout naturellement dérobée en accusant sa voix digne de celle d'un chocobo enrhumé. Être connue pour ses capacités à taper dans un ballon et à taper sur des gens, oui. Se dandiner devant un public en chaleur, non merci. Et autant dire qu'elle avait une vision assez peu glorieuse de ce genre de filles.

— Attends, attends, attends, je ne pense pas que ce soit une bonne id--

Sa gêne passa au placard dès l'instant où le mot « string » percuta ses oreilles. Attends, quoi?

— Comment tu sais que j--.

Elle s'arrêta aussi vite qu'elle avait commencé, les joues roses et les yeux écarquillés. Plus que le fait qu'il en parle, c'était l'idée qu'il sache qui fît monter la rage si haut qu'elle colora jusqu'à ses oreilles. Elle allait le tuer. Elle allait le tuer. Elle allait le t-- Calme toi, Camy. C'est Spit, il dit ça pour te faire marcher.
Néanmoins gênée, Camelia tenta maladroitement de s'empêcher de sauter sur Spit pour l'étrangler, reprenant contenance en s'éclaircissant la gorge. Elle tuerait son frère plus tard, c'était pour le coach qu'elle le faisait.

Alors, en dépit des rougeurs sur ses joues, la Blitzballeuse se laissa aller à afficher un sourire aussi large que légèrement crispé, les yeux rivés sur la visiosphère.

— Hum... Coucou Coach ! J'espère que cette idée va vous plaire parce qu'elle vient de Spit et qu'avec cet énergumène, on est jamais sûrs de rien ! On ne savait pas réellement quoi vous offrir pour vous remercier de nous avoir permis de partir pour Kilika quelques jours avant un gros match alors... On a décidé de vous faire le vivre avec nous. Ce sera moins bien que d'y être, c'est sûr, mais ce sera toujours ça de pris.

Elle se laissa aller à se détendre un peu plus, son visage reprenant peu à peu ses couleurs habituelles alors qu'elle reprenait :

 J'espère pour vous qu'Esmeralda va bien, d'ailleurs. Bref ! Spit et moi venons tout juste de manger... Toute la carte d'un restaurant absolument délicieux, vous allez râler aux entraînements ! Et les stands sont absolument fabuleux. On va vous montrer.

Je serais une très mauvaise présentatrice télé.
© Shae

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika



Sorts & compétences

Contenu sponsorisé

 :: Spira - Les îles du Sud • :: Porto Kilika

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3