Liens utiles

Encyclopédie

Traducteur Al Bhed

Normal

Al Bhed


Le joueur de blitzball, la chieuse et le troll [PV Camélia & Esra]

 :: Spira - Le continent • :: Luca :: Habitations et commerces

avatar

Classe : Mage bleu

Points de rang : 90



Sorts & compétences

SpitFire

Joueur de Blitzball

le Ven 18 Aoû 2017 - 18:53


 
❝ Le joueur de blitzball, la chieuse et le troll
ft. Camélia & Esra


 
C’est pas que je regrette d’avoir proposé à mes deux coéquipiers de faire une petite fête à la maison de Camélia, style pyjama party, mais si j’avais su que j’allais encore devoir faire toutes les courses pendant une plombe pour mieux cuisiner en rentrant… Surtout un jour où on s’est entrainés toute la journée, raaaah !
Par chance, Esra, un des deux qui seront là ce soir et qui est aussi le capitaine de l’équipe des Luca Goers, a bien voulu m’accompagner pour m’éviter de rentrer surchargé à la maison.

Je dirais même que j’ai une chance inespérée de pouvoir lui demander ce qu’il veut prendre pour lui, s’il veut un peu d’alcool, et tout un tas de trucs. D’ailleurs, je m’arrête un instant dans le rayon où se trouve les préservatifs et je fixe mon meilleur ami dans les yeux d’un air sérieux.

- Au fait, on prend des préservatifs ou non ? Je laisse volontairement un énorme blanc entre nous, comme pour le voir devenir vert de rage ou rouge de gêne, avant de reprendre la parole en rigolant. Oh ça va, je parlais juste pour moi si je sors en boîte pour vous laisser tout seul !! Hahaha !

J’en attrape une boite avec un sourire de sadique et rapidement, je commence à marcher vers la caisse avec tout ce qu’on a pris dans le magasin avant qu’il se décide à me foutre un drop kick dans les genoux, surtout que j’ai toujours mal au tibia, mais ça finira par passer je pense. On a besoin de penser à autre chose et je sais que je suis le mieux placé pour les aider à se détendre actuellement.
Une fois sorti du magasin, on reprend la route de la maison et je commence à parler un peu tactique de Blitzball pour que l’attention d’Esra ne fugue pas une nouvelle fois vers ses sombres idées. Je le connais bien mieux qu’il peut le penser et je le vois dans ses yeux, je sais à quoi il pense. Peut-être pas exactement à quoi, mais j’en ai une vague idée et c’est mon devoir de l’en protéger, je suis leur ainé à lui et Camélia.

D’ailleurs, en voyant la lumière de la maison allumée, je me dis rapidement que ma petite sœur de cœur a déjà dû commencer à préparer le salon, ça va vraiment nous faire du bien je pense et au pire, l’alcool nous y aidera. Je tiens à préciser à tous mes petits lecteurs qu’il faut faire attention à ne pas en abuser, sinon, vous finirez comme moi, et c’est franchement pas cool de finir comme moi, pas vrai ?

Je toque à la porte à coups de tête dedans, forcément vu que j’ai les mains prises par les sacs de course, et je finis par utiliser mon pied pour ouvrir la porte, appuyant habilement sur la poignée avec mon pied.

- C’est nous ! Je pose les courses, pas la peine de les ranger, je vais juste me changer pour me mettre dans une tenue un peu plus cool et je m’occupe de faire la bouffe. Pas de bêtises vous deux, attendez au moins que je sois parti pour ça.

Ma tête de troll leur envoie clairement un message à tous les deux alors que je les regarde à tour de rôle, je sais qu’ils vont avoir envie de me tuer, mais c’est mieux que de les voir déprimé. J’indique à Esra où poser les courses qu’il tient et je fonce dans la chambre avec mon armoire pour me changer.
Pfffiou, ça va pas être simple de garder une bonne ambiance je pense, je les sens tendu comme des strings ces deux-là, je pourrais m’en servir pour tirer des flèches si je voulais transformer un bout de bois en arc ! Alors, qu’est-ce que je vais bien mettre pour avoir l’air cool… J’vais quand même pas y aller en caleçon.
© Shae

 :: Spira - Le continent • :: Luca :: Habitations et commerces

avatar

Classe : Mage rouge

Points de rang : 125



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Esra

Joueur de Blitzball

le Lun 21 Aoû 2017 - 5:39
J'étais étonné d'entendre que Camy nous proposait de faire une pyjama party chez elle...Je me demande si ce n'est pas Spit qui l'a un peu forcée ou alors il prévoyait une visite surprise...? Bizarre. Qui plus est, je n'ai pas cherché à insister mais on savait tout deux qu'on allait pas débarquer les mains vides. Pourquoi ? Parce que ça ne se fait pas peut-être ? Du coup je me suis proposé de l'aider après être passé chez moi pour prendre quelques affaires et arrivé à destination, il me demanda ce que je voulais. Bonne question tiens.

— Je ne sais pas, personnellement je n'ai pas de préférence. Je sais que Camy aime les trucs sucrés comme du sirop, après l'alcool...Je ne sais pas si c'est une bonne idée.

Je levais un sourcil, pas certain de l'effet que ça ferait sur elle. De toute façon, comme si j'avais parlé à un mur, Spit en avait pris quand même prétextant que ça lui ferait pas de mal. Ouais, bah moi j'y croyais pas trop. Déjà que je n'y tenais pas à chaque fois, comment elle, elle pourrait ? Enfin au pire tant pis, hein. Elle est assez grande pour savoir ce quoi prendre. Du coup de mon côté j'ai pris des confiseries, du salés, des gâteaux bien de chez Luca. J'aimais bien en manger quand j'étais petit, ça me rappellera de bons souvenirs de cette enfance regrettée. Non non Esra, on avait dit "Tu penses à autre chose, vide-toi la tête t'en as besoin". Puis là, je marche derrière mon meilleur ami et il s'arrête d'un coup. Il me regarde, un sourire malicieux ourlant ses lèvres. Je regarde les fameuses boites. Je le regarde lui. A nouveau les boites. Je rougis. NON. IL N'EST PAS SERIEUX QUAND MEME...? Et je rougis. Très fort, et plissa les yeux. Je vois direct dans son petit jeu.

— Bien sûr, je vais te croire ! T'es pas en train de monter un coup par hasard ?

De un : il voulait que je grille un peu trop vite les étapes avec la concernée. Et de deux, il n'était pas censé savoir que je n'ai jamais rien fait auparavant avec mes précédents flirts. C'est gênant. Le pire, c'est que je crois qu'il le sait...Mais bref passons, je n'ai pas envie de le lui faire rappeler. Embarrassé, je passe devant Spit au pas de course. Au moment de payer à la caisse, je me rends compte qu'il avait vraiment pris sa boite. Je lui lance un regard noir et un bon coup de coude dans les cotes : il ne plaisantait VRAIMENT pas en fait. Puis son histoire de boite de nuit, j'y croyais pas un traître mot.
C'est là qu'une fois les pieds dehors chargés comme des mules, mon état d'esprit ne fut plus le même. La nuit tombée, je me suis mis à cogiter sur tout plein de choses. Sur une chose en particulier, qui remettait en question même ce que j'allais advenir dans le futur. Prendre mes propres ailes et accepter mon destin ? Rester chez les Luca Goers ? Comment réagiraient mes coéquipiers, mes amis ? Camelia ? J'avais involontairement imposé un silence que mon ami essayait de combler en détournant mon attention sur des sujets divers. Sauf que le rictus que j'affichais était la preuve que mon esprit ne s'était pas tout à fait émancipé de ces pensées parasites. Peut-être qu'en étant dans l'ambiance, rien que tous les trois, j'arriverais à redevenir ce Esra plein de vie que je suis d'habitude; sans même faire gaffe, trop la tête dans les nuages, ont été déjà arrivé à destination. Spit toqua à la porte - si on peut dire toquer, moi j'appelle plus ça kicker mais bon - et heureusement qu'elle n'était pas derrière, sinon elle aurait pris un bon coup de pied dans la tronche ou...Je ne sais où. Je ne préfère pas imaginer, sinon on aurait eu un mort dès la première seconde. Record du monde, bravo mon pote ! On rentra, je saluais, je souriais et je posais les courses avec les autres.

C'est qu'il est pas croyable lui !

— Rooh là là ! On t'as pas demandé notre avis ! Va te changer !

Je soufflais, agacé. Et je me redresse, pour porter de l'attention à ma camarade. Nerveux, je trifouille mes boucles d'oreilles.

— On a pensé à prendre pas mal de sucré, du salé et de l'alcool. Ça te va ? Si tu veux regarder dans les sacs.

Je faisais des efforts considérables pour ne pas être tenté de la scruter de haut en bas, de peur de passer pour un gros pervers. Mais je dois dire que peu importe quoi, elle était affreusement adorable dans ce qu'elle portait. Alors J'affichais un sourire amical pour dissimuler au mieux mes pensées.

— Si tu as besoin que je t'aide pour quelque chose, dis-le moi. Comme ça après, j'irai me mettre à l'aise.

J'étendais la porte de l'armoire que Spit adorait tant. Et quand je dis "adorais", c'est sans exagérer. Le type peut dormir dedans, tranquille. C'est assez flippant quand tu ne le connais pas...Quoique même en dormant, rien que de sentir une autre présence. Je me demande comment elle fait Camy ?? Enfin à part ça, vu le magnifique trio qu'on forme, je me dis qu'on ne risquera pas de s'ennuyer !

 :: Spira - Le continent • :: Luca :: Habitations et commerces

avatar

Classe : Dragoon de l'Aube

Points de rang : 145



Sorts & compétences

Camelia

Joueuse de Blitzball

le Lun 21 Aoû 2017 - 18:34


❝ LE JOUEUR DE BLITZBALL, LA CHIEUSE ET LE TROLL.
ft. SpitFire & esra




— Esmée... Tu ne trouves pas que mes fesses sont énormes ?
— Meeeeeeeow...

Difficile de mettre plus de paresse dans un miaulement.

— Tu m'aides vraiment pas, hein...

Soupir. Et voilà que je me retrouve à tourner encore une fois sur moi-même pour vérifier que tout va bien, pendant que ma petite coeurl se love un peu mieux dans son panier. Bon... J'admets que le pyjama n'est ni sexy, ni extravagant mais je suppose que ça devrait aller. Au moins il ne porte pas de triangles et de framboises et, si la dentelle en bas du top et short risque d'un peu me gratter... J'aime plutôt bien ce que je porte, dans l'ensemble. Bleu pâle, taillé dans du coton aussi confortable qu'un nuage et aussi sobre que féminin. On ne voit ni trop ma poitrine, ni mes fesses. Et le cas échéant, j'ai même pris la peine de mettre « la gomme » pour les sous-vêtements.

— C'est un peu honteux, ça... Spit sera là.

Vraiment très honteux, même. Mais au pire il sera dans sa chambre et--...
Je crois que je vais exploser. Mes joues sont tellement roses que je n'aurais même pas besoin de blush, si je voulais me les maquiller. C'est de ma faute, en même temps. Esra n'est même pas encore là que je commence déjà à me faire des toutes sortes d'idées. Mais qu'est-ce que ça va être quand il sera devant toi, Camy?

Blasée, je finis par remonter mes cheveux en une petite queue de cheval maladroite et m'étire légèrement avant d'aller regagner le salon. Pas besoin de me cacher les oreilles, toute l'équipe est au courant de leur particularité, de toute façon. Et puis, il me semble qu'Esra les aime b-- Camy, arrête.

Esmée vient se rouler en boule sur mes genoux et je soupire tout doucement en glissant mes doigts sur son dos. Il ne me reste plus qu'à attendre, de toute manière, le salon est déjà emménagé de façon si confortable que j'ai presque envie de me jeter dans le tas de coussin à mes pieds et... C'est ce que je fais. Après avoir gentiment repoussé Esmeralda, pour éviter de l'écraser.

— Oh Seigneur, je n'ai plus envie de me lever...

Un miaulement réprobateur fait écho à ma remarque et j'ai à peine d'y répondre que j'entends déjà Spit entrer... Suivi d'Esra. Évidemment, mon frère spirituel n'en manque pas une pour se faire remarquer et je lui envoie donc le premier coussin à ma disposition dans sa tête, de toutes mes forces.

— Va te changer et étrangle toi avec ton T-Shirt, tiens !

Il est pas croyable, vraiment !
Excédée, je me redresse en arrangeant un peu mon pyjama et enjambe doucement le canapé pour me retrouver face à un Esra... Visiblement mal à l'aise. Quoi ? C'est mon pyjama ? C'est ça ? Pourtant, son sourire souffle sur mes doutes comme s'ils n'avaient rien été et je soupire de soulagement en lui rendant cette même expression. Comment ne pas lui sourire, de toute façon ?

Camelia ma fille, reprends toi, tu deviens n-i-a-i-s-e !

— Spit sait tenir l'alcool au moins ? Je vais juste mettre quelques trucs à grignoter et à boire sur la table, mais tu peux m'aider, si tu veux, oui.

Autant bien commencer la soirée, non ?

— Je suis contente que tu soies là.

Attends. Quoi?

— Enfin... Je suis contente que... Qu'on fasse ça tous les trois ! Ça faisait longtemps.
© Shae

 :: Spira - Le continent • :: Luca :: Habitations et commerces



Sorts & compétences

Contenu sponsorisé

 :: Spira - Le continent • :: Luca :: Habitations et commerces