Liens utiles

Encyclopédie

Traducteur Al Bhed

Normal

Al Bhed


Kitsa Ronso - Le regard mauve de la bête [EN COURS]

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches oubliées ou refusées

avatar

Points de rang : 0



Sorts & compétences

Kitsa Ronso

Âme venue d'un autre monde

le Mer 15 Nov 2017 - 23:39



KitsaRonso






Etat civil


Surnom(s) :


Race : Ronso


Âge : 24


Place dans la société : Gardien errant


Groupe : Gardien




Physique


Couleur de peau : Bleu-gris


Taille/Poids : 6'2'' / 240 lbs


Couleur/Longueur des cheveux : Blond fraise / Mi-longs


Couleur des yeux : Mauve




Signe(s) distinctif(s) :
☆ Deux rubans roses au bout de ses tresses
☆ Ses yeux mauves
☆ Sa peau bleu-gris tirant sur le lilas
☆ Ses cheveux blond-fraise




Prendre les armes


Classe : Dragoon




Armement : Lance à tête de serpent




Caractère





  • Loyale

  • Honnête

  • Dévouée

  • Patiente

  • Décidée





  • Directe

  • Inflexible

  • Irritable

  • Intransigente

  • Têtue






Histoire





Ses yeux sont mauves.

On dit de la vie qu'il s'agit d'un long fleuve, parfois tranquille et d'autres fois tumultueux. Mais on dit aussi qu'il ne faut jamais réveiller l'eau qui dort, car on ne sait pas se qui se cache en dessous.
La vie de Kista Ronso pourrait être qualifiée d'eau dormante, en apparence calme mais agitée de courants violents et remplie de monstres juste sous la surface.

Comme dans bien des cas, c'est dès avant sa naissance que le destin commença à s'acharner sur elle.
Son père, Galuf Ronso, était une risée au sein du clan. Il avait failli à sa tâche de gardien et avait osé revenir au pied de la montagne seul, blessé et délirant. Il parlait d’une créature gigantesque, un behemoth fou furieux comme on n’en avait encore jamais vu de mémoire de Ronso. Il expliqua, entre deux soupirs, que son groupe et lui avaient été attaqués par la créature et que, transis de froid, ils n’avaient rien pu faire. Ils avaient été projetés en bas d’un précipice et tous étaient morts sauf lui. Il avait erré durant des jours avant de retrouver son chemin dans la neige et d’arriver finalement au pied de la montagne, auprès des siens.
Les anciens lui reprochèrent de n’avoir pas rapporté le corps de son Invokeur, qui deviendrait alors une créature dangereuse et vindicative qu’il leur faudrait traquer et abattre avant qu’elle ne s’attaque à eux. Kiba, sa compagne, lui reprocha son comportement égoïste et sa couardise, affirmant qu’il jetait l’opprobre sur elle et sur leur enfant à naître : «À quoi Galuf Ronso penser en revenant au pied de Gagazet? Galuf laisser son groupe derrière lui et maintenant son groupe se transformer en monstres. Moi et petit de Galuf devenir risée de tous. Comment Galuf faire ça à famille de Galuf?»

Les paroles amères semèrent le doute dans le cœur du guerrier Ronso. Sa façon d’agir n’avait en effet rien d’honorable, et il sentait le regard des autres peser sur lui à chaque jour où il se rétablissait un peu plus. Il décida donc de repartir en quête de son groupe dans l’espoir vain de retrouver leurs corps afin de les ramener au pied de la montagne, tout en sachant qu’il ne trouverait rien d’autre que de la neige et des monstres qu’ils devrait tuer s’il voulait libérer ses anciens compagnons de leur errance imposée par sa faiblesse.
C’est donc par un matin de tempête que Galuf entreprit l’ascension du Mont Gagazet, armé de sa lance à tête de serpent et avec un seul regard derrière lui, adressé à sa compagne. Des jours, des semaines puis finalement des mois s’écoulèrent sans qu’on entende parler de lui. À la demande de Kiba les anciens envoyèrent deux Ronsos pour fouiller la montagne à la recherche de ses traces. Ce fut peine perdue, et tout ce qu’on retrouva de Galuf fut sa lance, piquée dans une congère.

Kiba ne montra aucune émotion lorsqu’on l’informa de la mort de son bien-aimé, se contentant de dire ces paroles : «Kiba espérer que petit de Galuf plus fort que Galuf.»

La naissance de Kitsa fut difficile, et elle affaiblit sa mère à un point tel que les anciens crurent bien les perdre toutes les deux. Malgré tout, ses premiers jours se déroulèrent dans la normalité, bercés par les paroles de sa mère et rythmés par les boires auxquels elle participait avec acharnement.
Lorsque fut venu le temps pour Kitsa d'ouvrir les yeux, c'est non pas un amour inconditionnel qu'elle rencontra dans le regard de sa mère, mais un mélange de peur et de surprise. Les yeux jaunes de sa mère plantés dans les siens, d'un mauve encore jamais vu par aucun Ronso, exprimèrent tout le désarroi que peut ressentir une mère lorsqu'elle constate que son enfant, si longuement porté et espéré, n'est pas comme il devrait l'être.

Son regard mauve laissait planer plus de questions que de réponses à son sujet. Était-elle aveugle? Serait-elle normale? Mais la question qui était sur toutes les lèvres et consumait sa mère était indubitablement: pourquoi?

On dirait plus tard à Kitsa que sa mère était morte peu de temps après, trop affaiblie et abattue pour combattre la fièvre qui s'était emparée d'elle depuis la naissance. Elle ne laissa derrière elle qu'une niche presque vide, une paillasse et une lance à tête de serpent, souvenir de son père.

C'est donc aux anciens que revint la tâche de s'occuper d'elle. Trop vieux, usés par les combats incessants et le passage du temps, les anciens n’avaient aucune envie de s’occuper d’un petit pour des années encore. Ils se mirent donc en quête d’une famille qui serait prête à accueillir Kitsa en son sein. Personne sur la montagne ne désirait se voir attribuer la garde du rejeton de Galuf Ronso, sans parler que sa mère avait elle-même succombé à la fièvre après avoir mis un enfant déformé au monde, faisant de Kitsa une paria avant même qu’elle ne sache faire autre chose que téter.
C’est finalement Yeva Ronso, attaquante dans l’équipe de blitzball des Ronso Fangs, qui fut désignée. Elle ne pouvait avoir de petit et les anciens espéraient que pour cette raison elle ferait une bonne mère pour Kitsa.
Même si elle s’acquitta de sa tâche à contrecœur durant les premiers jours, Yeva tomba rapidement sous le charme étrange des yeux de Kitsa. Elle se dressa contre son compagnon lorsque ce dernier tenta de s’opposer à l’éducation de cette dernière, et réussit à donner une enfance somme toute normale à la petite. Malgré les railleries incessantes et les rappels constants au sujet de sa différence, Kitsa apprenait tout ce que les autres petits Ronsos apprenaient, elle s’entraînait avec eux et devenait chaque jour plus forte.
Malheureusement, ses yeux n’étaient pas la seule chose qui était différente chez Kitsa. Avec le temps il devint de plus en plus apparent que ses cheveux et sa peau avaient une couleur étrange, comme si le mauve de ses yeux avait envahi le reste de son corps. Du bleu pâle de sa naissance, sa peau prit des teintes grisâtres, presque lilas, alors que ses cheveux devenaient de plus en plus rosés.
Avec le temps, les moqueries qui la visaient devinrent de plus en plus méchantes et les ragots cessèrent d’être colportés uniquement par les enfants pour devenir l’affaire des adultes. Ceux-ci voyaient d’un mauvais œil l’épanouissement de la jeune Ronso, croyant qu’elle était la preuve vivante du courroux de la montagne envers les faibles et qu’elle ne méritait pas les attentions qui lui étaient accordées. Profitant du fait que Yeva et son compagnon étaient partis durant la saison de Blitzball, certains firent courir des rumeurs horribles au sujet de Kitsa. On disait qu’elle en voulait aux Ronsos pour avoir tué son père et qu’elle n’hésiterait pas à tuer tout le clan si l’occasion se présentait.
Sans Yeva pour la défendre constamment, comme lorsqu’elle était petite, Kitsa éprouvait de plus en plus de difficulté à s’intégrer au sein des Ronso. Les anciens, qui se voulaient tout de même impartiaux, tentèrent de faire comprendre aux autres Ronso qu’il n’y avait rien à craindre de la petite, mais n’allèrent pas plus loin, se disant qu’après tout, c’était à elle de se faire respecter par le reste du clan.
La tension constante au pied de la montagne poussa Kitsa à s’éloigner toujours plus des autres Ronso afin d’éviter les bagarres qui semblaient vouloir se déclencher sur son passage. Elle commença à s’échapper sur la montagne, évitant soigneusement les hauteurs, réputées dangereuses, afin d’explorer les abords de la Plaine Félicité.

C’est là qu’elle découvrit, caché au bout d’un sentier délaissé, une grotte à l’aura maléfique. Intriguée par les statues qu’elle trouva éparpillées aux abords de la grotte, puis ensuite à l’entrée de cette dernière, Kitsa s’aventura dans l’ouverture béante qui semblait avoir été creusée à la hâte dans le flanc de la montagne sacrée.
Elle se retrouva rapidement perdue dans les boyaux qui semblaient ne plus vouloir finir, complètement déroutée et sans aucun repère lui permettant de remonter à la surface. Angoissée par les bruits qui se faisaient entendre autour d’elle, gouttes d’eau suintant des parois et rochers dérangés par elle ne savait quoi, Kitsa ne remarqua qu’au dernier moment les deux yeux jaunes qui flamboyaient presque hors de son champ de vision.

Elle se retourna vivement pour voir une étrange petite créature s’approcher d’elle d’une démarche lente mais assurée. La créature était vêtue d’une minuscule robe de bure brune et tenait dans une main une lampe qui éclairait faiblement les alentours et faisait drôlement briller ses yeux et sa peau verte. Une espèce de roucoulement accompagnait son arrivée.
Kitsa ne put retenir un rire nerveux devant le spectacle qui s’offrait a elle. Visiblement il n’y n’avait rien à craindre de ce monstre qu’il lui suffirait de botter hors de portée. Elle saisit tout de même fermement sa lance, au cas où la créature serait accompagnée d’une autre plus grosse, et s’avança rapidement pour frapper la petite chose verte.
Le roucoulement s’accentua et Kitsa prit soudainement conscience que, dans la main qui ne tenait pas la lance, la créature tenait un couteau qui brilla vivement avant de s’enfoncer dans la jambe qu’elle avait lancé dans la direction du monstre. Kitsa retira aussitôt sa jambe en poussant un cri rauque, avant de sauter quelques pas en arrière, furieuse de s’être ainsi fait avoir. La douleur se fit aussitôt sentir, incomparable à aucune autre douleur jamais ressentie par la jeune Ronso. On aurait dit que des flammes glacées irradiaient de la blessure et parcouraient son corps en de longues langues brûlantes. Paralysée par la douleur, maintenant hurlante, Kitsa lâcha sa lance et tituba vers l’arrière jusqu’à ce qu’elle frappe contre le mur de la grotte. D’un geste paniqué elle tourna la tête pour s’apercevoir qu’elle se trouvait maintenant prise entre le mur et la créature, qui continuait inexorablement de marcher dans sa direction, ses yeux vides fixés sur elle. Kitsa tenta de se ressaisir et, haletante sous l’effet de la douleur et de l’effort qu’elle devait fournir pour la contrôler, parcourut le sol du regard à la recherche de sa lance. Elle vit la tête luire juste devant-elle, là où elle l’avait lâchée… et juste sous les petits pieds de la créature qui était en train de passer par-dessus, titubant un peu d’une façon qui aurait pu être comique si elle n’avait pas signifié l’avancement inexorable de la mort vers la jeune Ronso.

C’est à ce moment exactement, alors même que Kitsa rassemblait ses dernières forces pour riposter et suppliait la montagne de lui accorder la chance de mourir dignement, qu’un grondement spectaculaire emplit l’air. Une créature gigantesque fondit sur le monstre, qu’elle saisit entre ses pattes griffues. Le monstre vert taillada la patte avec son couteau alors que le roucoulement qu’elle émettait atteignait un volume absolument cacophonique. Kitsa se boucha les oreilles, affolée, alors que les deux créatures roulaient au sol et se séparaient.
Des pas se firent entendre et un groupe hétéroclite surgit dans le boyau étroit, illuminé par la lumière de torches que certains de ses membres portaient. Dans la confusion, Kitsa n’entendit que des cris désarticulés et le son des armes s’entrechoquant avec le couteau du petit monstre, qui se révélait un redoutable combattant.
Le combat sembla durer une éternité pour Kitsa, qui s’était roulée en boule dans un coin, absolument terrifiée par la tournure des évènements, mais on lui raconta plus tard que ce fut l’affaire de seulement quelques minutes.

Le silence se fit brusquement dans le conduit, seulement rompu par les halètements de l’énorme créature et les soupirs des guerriers qui l’avait envahi. Kitsa jeta un coup d’œil par-dessus son épaule, et constata que ceux-ci s’étaient regroupés derrière elle et la regardaient avec un air étonné. Elle se releva en trébuchant et tenta de leur offrir son air le plus féroce. Mais, encore secouée par les évènements qui venaient de se dérouler autour d’elle, elle ne put que s’affaler sur les genoux en poussant un grognement lorsque ces derniers touchèrent abruptement le sol.
La ligne de guerriers s’écarte et un homme portant un long manteau s’avança dans l’espace ainsi formé. Ses cheveux blancs flamboyèrent de reflets dorés et son regard d’acier se fixa sur Kitsa. Son visage (…) prit une expression étonnée alors qu’il lança :


 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches oubliées ou refusées

avatar

Classe : Mage blanc

Points de rang : 755



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Ryme

Invokeure

le Jeu 16 Nov 2017 - 9:18
Tout à fait d'accord avec toi, ce monde manque de Ronso ! D:
Bienvenue, des bisous et bon courage pour ta fiche ! ;3

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches oubliées ou refusées

avatar

Classe : Mage bleu

Points de rang : 330



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Kyrie

Gardienne

le Jeu 16 Nov 2017 - 12:38
Bienvenue sur le forum :)

Bien hâte de lire la suite! Tu m'as laissé sur ma faim x)

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches oubliées ou refusées

avatar

Classe : Mage blanc

Points de rang : 315



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Akemi

Invokeure

le Mar 21 Nov 2017 - 19:20
En coucou, et bienvenue à toi sur le forum :D

C'est vrai qu'il est rare de voir des ronsos x) Tu as bien raison de changer cela \o/ Je te souhaite bon courage pour ta fiche ♥️

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches oubliées ou refusées

avatar

Points de rang : 0



Sorts & compétences

Kitsa Ronso

Âme venue d'un autre monde

le Lun 11 Déc 2017 - 19:48
Hello tout le monde !
Je passe juste dire un petit mot pour demander de ne pas effacer ma fiche ! Je suis toujours vivante et je compte bien la terminer hihihi
Ma session universitaire tire à sa fin et j'ai du mal à faire autre chose que des travaux ou de l'étude !

Sur ce, je retourne à mon cours... Et je vous dis à tout de suite !

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches oubliées ou refusées

avatar

Classe : Mage blanc

Points de rang : 755



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Ryme

Invokeure

le Jeu 15 Fév 2018 - 11:59
Sans nouvelles depuis quelques temps, j'archive :)

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches oubliées ou refusées



Sorts & compétences

Contenu sponsorisé

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches oubliées ou refusées