Liens utiles

Encyclopédie

Traducteur Al Bhed

Normal

Al Bhed


Soren — Searching for answers

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches validées

avatar

Classe : Dragoon de l'Aube

Points de rang : 145



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Soren

Apprenti Invokeur

le Jeu 11 Jan 2018 - 22:12



Soren






Etat civil


Surnom(s) :


Race : Humain


Âge : 26 ans


Place dans la société : Enfant d'un ancien prêtre de l'expiation, il est rattaché au clergé de Bevelle


Groupe : Invokeur




Physique


Couleur de peau : Claire


Taille/Poids : 1m80 & 75kg


Couleur/Longueur des cheveux : Blonds & Mi-longs


Couleur des yeux : Verts




Signe(s) distinctif(s) : Aucun




Prendre les armes


Classe : Dragoon de l'Aube




Armement : Épée Longue




Caractère





  • Indulgent

  • Intègre

  • Calme

  • Résolu

  • Éloquent





  • Renfermé

  • Idéaliste

  • Solitaire

  • Borné

  • Secret





Une étincelle dans le regard. Sans être un trait de caractère, c’est pourtant ce que beaucoup retiennent de Soren. Il est un homme calme, bienveillant et attentif. Mais aussi un jeune homme secret, qui ne parle que rarement de lui, et ne livre jamais ce qui lui traverse l’esprit. Pourtant, sa nature renfermée ne l’en rend pas moins sociable : estimé pour sa personnalité douce et agréable, respecté pour sa maturité, Soren est apprécié pour son sens du relationnel. À l’écoute, il est également d’une grande générosité. Dévoué aux autres, il s’investit beaucoup dans les problèmes d’autrui, parfois au détriment de sa propre personne. Mais ce défaut est également sa plus grande qualité : fidèle à ses principes, il garde le cœur sur la main en toute circonstances. S’il considère que quelqu’un mérite d’être aidé, doit être aidé, il se dévouera à sa cause.

Toutefois, Soren poursuit aussi ses propres objectifs. Et c’est précisément de cette quête effrénée que naît cette étincelle dans son regard. Bercé au plus près des dogmes de Yevon, baigné dans les hautes sphères du culte, il a toujours été confronté aux innombrables ombres et secrets de l’Église. Et c’est précisément pour cette raison que depuis toujours, Soren cherche la vérité. Conscient des parts d’obscurité qui enveloppe le culte de Yevon, il cherche les réponses à ses questions. Une obsession qui attire la réticence des hauts représentants du culte.

Sur un plan plus personnel, Soren a toujours été d’un naturel très curieux. Il se passionne tant pour les sciences que pour la littérature, et s’avère un véritable rat de bibliothèque à ses heures perdues. Souvent trop sérieux, il lâche rarement prise. Il prend trop à cœur les causes pour lesquelles il se bat, et oublie parfois de se détendre et de mettre entre parenthèse son obsession pour la vérité. Néanmoins, Soren est avant tout un homme dévoué, courageux et plein de bonne volonté. Malgré un profond idéalisme qui se reflète dans ses actions, il a également un sens cruel de la réalité, et garde à l’esprit que le monde n’est pas tel qu’il devrait être selon lui. Malgré tout, Soren n’est pas dépourvu du sens de l’humour ; plus précisément d’un certain sens de la répartie.

Histoire





« Il m’arrive encore de rêver de cette nuit-là.
J’avais seize ans. Mon père avait été convoqué au temple de Djose en raison d’une Squame qui avait élu domicile dans les renforts rocheux de la route des Mycorocs, et que les Bannisseurs ne parvenaient pas à déloger. À cette époque, mon père était encore en activité : Sir Glenn, Prêtre de l’Expiation au service de Yevon. C’était la première fois que mon père était sollicité pour ce genre de mission, mais les assauts incessants de Sin avait lentement épuisé les forces de Yevon, et la menace était bien trop réelle pour être ignorée. Si personne ne détruisait ce Squame, Sin reviendrait. Et il emporterait avec lui le Temple de Djose et ses fidèles.

Je n’avais jamais quitté Bevelle avant ce jour ; et aucune éducation, aussi stricte soit-elle, n’était comparable à la sensation que j’avais éprouvé en découvrant le monde extérieur. Toute l’instruction qui m’avait été dispensé, tout mon apprentissage des arts de l’Invocation : hors des murs de Bevelle, toutes ces belles théories me semblaient dérisoires. C’était précisément pour cette raison que mon père avait souhaité que je l’accompagne : il était temps que je découvre le vrai visage de ce monde.

Ce fut en découvrant le Temple de Djose pour la première fois que je réalisais combien la parole dispensée à Bevelle était loin de la réalité. Un sanctuaire dissimulé dans la pierre, sans autre ornements ni fioritures que cette sombre et épaisse porte d’entrée. Dès le lendemain à l’aube, mon père allait à la rencontre du Squame abandonné tout près de là. Je devais l’attendre au Temple, dispensant les prières, les dogmes et la parole de Yevon. Mais aux premières lueurs du matin, un hurlement pareil à une longue complainte avait déchiré le silence. Sin… Puis, tout s’était déroulé en une fraction de seconde. D’abord le chaos : les voix qui s’entrechoquaient, les gens qui se bousculaient, et ce linceul de crainte et de désespoir qui enveloppait le Temple. Puis, les premières secousses : les tremblements, les chocs, les premières blessures. Je m’étais précipité hors du Temple, et découvrait pour la première fois sa silhouette gigantesque et menaçante. Puis, je me souviens d’une douleur dans le dos. Plusieurs débris de roche. Un sentiment de panique, et la sensation que la mort caressait ma peau. Puis, alors ma vue se troublait, la silhouette d’une chimère se dressant, maigre rempart face à ce géant. »

Quelques mois plus tard, Dame Yocun apportait la Félicité à Spira. Mais s’il ne restait à Soren que de rares cicatrices et des souvenirs vivaces de sa rencontre avec Sin, il ne partageait pas la joie et le soulagement qui gagnait tout Spira. Après avoir vu de près le visage de fantôme qui détruisait Spira depuis des centaines d’année, il savait désormais que la seule solution était d’en finir avec cette créature, et pour cela, il percerait les secrets qui nimbait le culte de Yevon.

Pendant dix ans, il se consacra à l’étude de Spira. Son histoire, ses légendes, ses rites, la guerre des machines, la naissance de Sin… Pourtant, il ne trouva aucune réelle réponse, excepté peut-être ce voile sombre d’incertitude qui flottait autour des écrits de Yevon. Quelque chose n’allait pas, et ce sentiment vivace s’accentua avec le temps. Profitant de la Félicité, Soren termina sa formation d’Invokeur, mais reporta le début de son pèlerinage au jour où Sin réapparaîtrait sur Spira, portant avec lui l’héritage de son père. Pendant ces dix ans, il ne relâcha pas ses efforts : clerc, enseignant et archiviste, rien de ce qu’il ne trouva ne parvint à répondre à ses questions. Puis, l’inévitable arriva : Sin était réapparu à Kilika, et avec lui une promesse de mort et de destruction. Et tandis que l’effroi s’emparait de Spira, Soren réalisait que ses recherches à Bevelle n’apporteraient rien. Alors, fidèle à sa promesse, il rassembla ses affaires. Si l’Ultime Chimère et ce cycle de mort était la seule manière de détruire Sin, alors il se plierait à cette sombre réalité. Mais en attendant… il explorerait les Temples, obtiendrait la bénédiction des priants, et continuerait à chercher la vérité sur Sin, et avec elle, le moyen de sauver Spira de sa spirale de mort, de tristesse et d’espoirs éphémères.

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches validées

avatar

Classe : Mage blanc

Points de rang : 1229



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Ryme

Invokeure

le Sam 13 Jan 2018 - 10:20
Coucou vous !
Rien à redire, c'est parfait :)
Je valide et je suis curieuse de voir tout ce que cela va donner :D

• BIENVENUE PARMI NOUS •



Félicitation : tu es officiellement membre de Furoluciole !
N'oublie pas d'aller faire un petit tour du côté des répertoires pour les recensements.
Si tu as déjà un partenaire de jeu, Spira est à toi ! Sinon, tu peux en trouver un grâce aux demandes de rps.
Amuses-toi bien et loué soit Yevon !



Ygyhtu fyc rana !

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches validées