Liens utiles

Encyclopédie

Traducteur Al Bhed

Normal

Al Bhed


Axel - Le soldat parfait

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches en cours

avatar

Classe : Mage rouge

Points de rang : 320



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Axel

Invokeur

le Jeu 3 Mai 2018 - 16:22



Axel






Etat civil


Surnom(s) : ici


Race : Humain


Âge : 24 ans


Place dans la société : Ex-Banisseur


Groupe : Gardien




Physique


Couleur de peau : Blanche


Taille/Poids : 5’10/160 lbs


Couleur/Longueur des cheveux : Châtain Clair/mi-long


Couleur des yeux : Mauve




Signe(s) distinctif(s) : Cicatrice sous son oeil




Prendre les armes


Classe : Chevalier Noir




Armement : Bâton noir avec un Sélénuphard attaché à l’extrémité. De cette même extrémité, on peut voir une lame en forme de crochet se former.




Caractère





  • Persévérant

  • Intuitif

  • Authentique

  • Réaliste

  • Entreprenant





  • Marginal

  • Solitaire

  • Renfermé

  • Instable

  • Peu Sociable





L’une des principales caractéristiques d’Axel est sa santé mentale douteuse. Ayant connu beaucoup d’atrocité dans sa vie et ayant commis plusieurs choses horribles, sa santé mentale n’a que pu en prendre un coup. Il lui arrive de répondre à des voix dans sa tête et se parler seul est son quotidien. Étant solitaire, il ne peut que compter sur lui-même. D’ailleurs il a une grande difficulté à contrôler ses pulsions primaires. S’il a quelque chose en tête, il agit, hésiter ou douter ne ferais que le ralentir. Il a un instinct de chasseur développé autant pour les monstres que pour ses victimes. Son esprit de chasseur se qualifie par une soif de sang, une soif d’apaiser son mal-être et faire taire les voix qui le persécute constamment.

Ayant suivis la formation de bannisseur, les exigences envers lui furent très élevées dans le but qu’il soit un soldat d’élite. Axel a cette même exigence envers les autres : <> Axel est aussi un jeune homme obstiné, il ne lâchera pas le morceau tant que son objectif ne sera atteint.

L’ancien bannisseur attire facilement l’attention du clergé, car celui-ci tiens des propos confrontant envers les préceptes et l’Église. Il ne se cache pas pour donner son avis sur ces préceptes qui qualifie ‘’de perte de temps’’. De plus, prier pour lui ne sert à rien. Ce n’est ni en priant ou en ‘’rachetant’’ leurs pécher que Sin disparaitra miraculeusement. Cependant, la puissance mythique des priants est quelques choses d’intriguant pour lui. Bien qu’il ne croie pas que prier est la solution, le pouvoir et la force des priants est irréfutable. Cependant, mettre ses espoirs dans les mains de quelqu’un d’autre que lui n’est pas une option à ses yeux.  





Histoire





Vous désirez que je vous raconte l’histoire d’Axel ? Le soldat dénudé d’émotion ? Par où commencer… bien sûr, je me rappelle maintenant.

Lorsqu’il était encore enfant, Axel vivait avec son père, sa mère, ses sœurs et son frère sur l’ile de Kilika. Son enfance était tout ce qui avait de plus normale. Axel était un jeune garçon souriant, plein de vitalité et il aimait beaucoup sa famille. Il était très proche de son frère et de ses sœurs et l’harmonie régnait entre eux. Cependant, son père était un homme très sévère et méprisant. Les conflits étaient incessants entre son père et sa mère. Lorsque Axel avait 10 ans, une nuit, le père de celui-ci le réveilla. I lui parla d’un endroit magique où il irait cueillir des sélénuphars pour en ramener à ses petites sœurs. Axel bondissait de son lit le sourire aux lèvres et l’habilla aussitôt. Le garçon savait que ces magnifiques fleurs procureraient une joie d’une grandeur inimaginable chez ses petites sœurs. Son père lui mentionna que le voyage serait long et qu’il devrait apporter l’essentiel. La maisonnée était endormie et c’est avec le sourire aux lèvres que le garçon quitta son domicile dans l’objectif de revenir avec un magnifique cadeau pour sa famille.

Son père ne lui avait pas menti, le voyage fut long, très long. Tellement long que Axel se rendit compte que le but de son père n’avait jamais de revenir auprès de sa famille. Son père était un fin manipulateur, mesquin et particulièrement doué avec les mots. Leur relation était basée sur un rapport non égal et il y avait beaucoup de violence verbale et psychologique de la part de son père vers le garçon. Cela dura des années. Lorsque Axel se rendit compte qu’il ne retournerait pas sur son ile natale, il tenta à plusieurs reprises de s’enfuir, mais le destin aussi mal fait soit-il son père le ramena à chaque fois le manipulant davantage pour qu’il reste au Sélénos avec lui. Étant persuasif et manipulateur, son père lui avait fait part d’atrocité à l’égard de sa famille : Il disait que sa famille ne l’aimait pas, que les gens du village de Kilika le trouvaient étrange et parlait de lui en mal, qu’il n’était qu’un bon à rien.  C’est dans une marré de négativité, de mépris, de rabaissement et de violence que Axel grandit pendant 5 ans. Jusqu’au moment où celui-ci quitta officiellement le Sélénos pour suivre son entrainement de bannisseur que son père l’obligea à suivre. ‘’C’est pour t’assurer un bel avenir que je fais tout ça pour toi, mon fils’’ Le jour de son départ pour la formation, un accident nébuleux survient. Son père décéda d’une cause encore aujourd’hui inconnu. C’est sans la moindre expression et sans la moindre larme qu’ Axel quitta le Sélénos.

Il se rendit sur la route de Mi’ihen pour suivre son entrainement de banisseur. Pendant 5 ans, celui-ci exécuta mission après mission, sans le moindre repos. Ces moments de ‘’repos’’ étaient consacrés à l’entrainement. Cet entrainement servait à l’occuper et à occuper ses pensées. L’un des dirigeants qui entrainaient les banisseurs voulait en faire le parfait soldat. Un soldat sans émotions qui exécuterait les missions les plus dangereuses, les plus suicidaires. Axel avait un grand talent pour le combat, comme si l’art de la guerre était inscrit dans ses gènes. Ce talent lui a valu plusieurs grades, il a même été dirigeant d’une équipe d’élite. Plusieurs avaient de la difficulté à le prendre au sérieux vu son âge, mais lorsqu’ils le voyaient se battre, ils comprenaient aussitôt. Axel était certes un bon soldat, mais sa santé mentale ne lui permettait pas d’exceller en tant que chef d’escouade. Axel était acharné et était sans pitié. Les chefs respectaient Axel et ses camarades avaient peur de lui. Plusieurs disaient que son cœur était noir et que sa tête était malade.

2 ans plus tard, Axel remplissait encore une fois très bien les missions qui lui étaient confiés, mais son manque de stabilité mentale et sa soif de combat l’on transformer en machine à tuer. Ses supérieurs se questionnaient beaucoup sur son cas, car oui il remplissait très bien les exigences, mais Axel tolérait de moins en moins recevoir les ordres. L’autorité n’ayant plus aucune influence sur lui contrariait ses supérieurs. Plusieurs de ses supérieurs avaient peur de lui ou se questionnaient grandement sur sa place au sein des banisseurs.

Par la peur de ses collègues, les commentaires des soldats et la pression que son chef d’escouade subissait des autres, il décida de demander à Axel de quitter les rangs pour prendre soin de lui. Son chef d’Escouade affectionnait particulièrement le jeune adulte, après tout, c’était lui qui l’avait formé et pris en charge, lors de son arrivée à ses 15 ans. Ayant un respect et une confiance envers son chef, Axel fit le signe de la révérence et ramassa ses biens. Aucun adieu ne fit transmit au jeune garçon mis à part son chef. Sans se retourner, Axel quitta la route de Miihen pour retourner au Sélénos.


Axel se rendit le plus rapidement possible au Sélénos. Il avait besoin de souffler et de se détendre après de longues années à servir les ordres. C’est par choix que le jeune homme décida de s’isoler dans la petite ville au Sélénos. Les habitants n’étaient pas trop chauds à l’idée qu’un homme comme lui s’installe dans leur ville, mais il faut avouer qu’il avait quand même un grand point positif, il avait très peu de monstres sur les routes, car Axel s’en chargeait en guise d’entrainement. De plus, il passait la plupart de ses journées assises sur le sol à regarder fixement les sélénuphars et les furolucioles. Ce spectacle apaisait son âme meurtrie par la douleur, la vie et la noirceur dans son cœur.

Axel a maintenant 24 ans et réside toujours au Sélénos. Cependant, l’apaisement que l’endroit lui procurait ne l’apaise plus autant qu’avant et ses pulsions et son mal-être n’ont fait que s’accentuer. Il a beau s’entrainer et détruire des monstres cela ne l’apaise plus autant qu’avant.


Sous le soleil brulant, Axel est encore une fois assis au sol à regarder les Sélénuphars. Le seul bruit qu’il entend est celui-ci des furolucioles virevoltant autour des magnifiques plantes. Les yeux fermés, il réfléchit. Sa décision est prise il part en voyage, vers l’ile de Besaid. Apparemment cette ile est magnifique et est connue pour sa mer Azur, son sable blanc et son calme absolu. Perdu dans ses pensées il esquisse un sourire. Pourra-t-il être bien là bas ? Soudain, ses yeux ouvrirent brusquement, car il sentit deux présences. Il ouvrit lentement la bouche et dit sèchement :

-Qu’est-ce que vous me voulez ?!



 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches en cours

avatar

Classe : Mage blanc

Points de rang : 835



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Ryme

Invokeure

le Ven 4 Mai 2018 - 9:19
Coucou,
Désolée pour le déverrouillage, je l'avais fait mais je suppose que lors de ton premier reroll j'avais oublié de re-verrouillé ta première fiche.

Je ne sais pas trop si ta fiche est finie, mais je vais quand même me permettre quelques petits commentaires :

- fais attention aux fautes ainsi qu'a la conjugaison, il y'a des choses qui perturbent quand-même assez la lecture.

- J'ai du mal à me repérer dans le temps dans ton histoire, ce qui fait que j'ai l'impression qu'Axel est une espèce d'enfant surdoué d'autant plus que je n'ai pas l'impression qu'il soit en réel "difficulté" dans sa vie après la mort de son père.

- Si ton personnage à un profil "dangereux", je pense que malheureusement, l'église ne le laissera pas s'approcher des Invokeurs (et donc devenir Gardien). Afin de préserver l'ordre, l'église essaye le plus possible d'enfermer les criminels et tout ce qui les arrangent. Par contre, si tu fais de ton personnage quelqu'un de beaucoup plus manipulateur/bon menteur, même avec toute la violence qu'il a en lui, personne ne pourrait vraiment le soupçonné.

Voilà voilà :)
Bon courage pour la fiche

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches en cours