Liens utiles

Encyclopédie

Traducteur Al Bhed

Normal

Al Bhed


Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Une aube nimbée d'ombre [EVENT n°2]

 :: Spira - Le continent • :: Luca

avatar

Classe : Mage blanc

Points de rang : 390



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Akemi

Invokeure

le Lun 6 Aoû 2018 - 23:06
Inquiète pour sa consœur, Akemi s’était permise de poser une question à son gardien, ne se rendant pas compte que cette simple question pouvait-être considérer comme une remarque, ou un jugement. L’inquiétude lui avait fait perdre sa formulation, est-ce que la demoiselle était en sureté ? Est-ce que son autre gardien veillait sur elle ? Alors qu’elle se posait de nombreuses questions, une femme se présenta à eux, pour participer à leur périple. Capitaine Axelle De Veen Boer. Se tournant vers la femme, Akemi lui adressa un doux sourire bienveillant, s’inclinant légèrement pour se présenter à son tour, mais aussi pour accueillir cette femme qui semblait à première vue avoir un fort tempérament. « Akemi Tanuka. Enchanté de vous rencontrer capitaine. Merci de nous accorder votre aide. » Visiblement, la femme semblait avoir de l’expérience dans le domaine des recherches et tout en conseillant à Cillian d’ouvrir la marche, elle proposa à son tour de fermer la marche, de façon à mettre en avant ceux qui étaient capable de reconnaître l’invokeuse arriviste. Ce fut d’ailleurs à ce moment que Cillian, répondit enfin à la question d’Akemi, non sans user d’un ton pour le moins peu aimable, ce qui lui rappelait le comportement de son propre gardien. « Oh je vois. C’est une bonne chose qu’elle soit entourée de bon gardien comme vous. » Quelques parts, cela la rassurait de savoir qu’une autre personne veillait sur elle. Au moins, elle n’était pas seule, bien que Cillian ne semblait pas partager cet avis. Son autre gardien était-il si incompétent ? Préférant cette fois garder sa question pour elle-même, la prêtresse sursauta légèrement quand le gardien de Ryme sembla enfin reconnaître elle et Seiji. Laissant son ami répondre, la jeune femme ajouta à son tour quelques paroles, non sans un léger sourire timide. « Pareillement, contente de voir que vous allez mieux. » Il était temps à présent de se remettre en marche et c’est en écoutant avec soin, la moindre remarque ou conseil de ses partenaires, qu’Akemi avança alors tout en suivant le rythme de son gardien. Son regard ne cessait d’observer autour d’elle, c’était comme si elle se sentait épiée, mais cela, elle préféra le mettre sur le compte de la paranoïa qui commençait à doucement s’immiscer dans son esprit. De temps en temps, la demoiselle se tourna vers Axelle, veillant à ce que la navigatrice soit toujours à leur côté. Même si elle n’était pas invokeuse, il aurait été inconcevable de la perdre sans s’en rendre compte. Dans cette brume, il était certain, que chacun pouvait se perdre sans vraiment forcer. Sentant soudain du mouvement à l’avant, la brunette tourna alors son attention vers son ami, écoutant avec soin son avertissement, avant de constater qu’il s’était soudainement tourné vers elle. Il lui posa une question, une simple question qui fit soudainement hésiter la jeune demoiselle. « Je… Je ne sais pas trop… Je dirais que non. » Son sourire se voulait rassurant, chose qu’elle savait difficile à apporter au jeune homme. Elle le sentait tendu, méfiant et sa prise renforcée sur sa main, témoignait de son inquiétude à son égard. Il semblait ressentir de la peur, ce qui était tout à fait légitime, puisqu’elle aussi, ressentait cette émotion. Serrant doucement à son tour la main de son ami, elle attendit avec patience la réponse d’Axelle, non sans essayer de calmer un peu son ami d’enfance. Si la navigatrice pouvait avoir la réponse cela ne serait pas négligeable, au pire des cas, ils devraient fouiller le port, ce qui ne serait pas une mince affaire. Alors que son regard parcourait à nouveau la brume, Akemi semblait entendre quelques sanglots non loin derrière elle. En se retournant, elle avait l’impression de voir une petite forme émaner légèrement de la brume, laissant entrevoir celle d’un enfant. « Seiji regarde. » d’un geste de doigt, Akemi indiqua la source des pleurs et peu à peu, elle pouvait nettement entendre les sanglots d’un enfant. « Allons voir. » Sans vraiment attendre l’avis de son gardien, ni des autres Akemi s’approcha alors de la forme, ne tardant pas alors à faire face à un petit garçon triste qui semblait pleurer à chaude larme. Regardant autour de lui, Akemi constata qu’il semblait être seul, perdu, ce qui devait sûrement être la cause de ses pleurs.

« Bonjour. Que fait tu ici tout seul ? Tu t’es perdu ? »
« Je… Je » Le petit hoqueta, avant de reprendre son souffle pour s’exprimer à nouveau. « Maman ! J’ai perdu ma maman ! Elle était là juste à côté de moi, j’ai tourné la tête et d’un coup elle était plus là ! »
« Ta maman était une invokeuse ? »
« Oui, mais une ancienne invokeuse. Mais maintenant elle est plus là… Je ne veux pas que la brume la mange ! Maman, je veux ma maman. »

Face à la tristesse du petit, Akemi relâcha alors la main de Seiji pour prendre l’enfant dans ses bras, afin de calmer ses larmes qui ne cessaient de couler. Doucement, elle se tourna vers ses partenaires, la tristesse envahissant alors ses traits. « On ne peut pas le laisser comme cela… » Tout en essuyant les larmes du petit, la prêtresse essaya de doucement le calmer, lui promettant de l’aider à retrouver sa mère dés qu’il aurait retrouvée une amie à eux. Bien qu’il semblât sceptique au début, l’enfant décida de faire confiance à Akemi, se présentant enfin sous le nom de Ruben. « Bien Ruben. Je te promets qu’on retrouvera ta maman après c’est d’accord ? » Attendant l’accord du petit garçon, la prêtresse se leva alors, tenant entre sa main la petite main de l’enfant tout en se tournant vers son gardien. « Ne t’en fais pas pour moi, cela ira. Fais-moi confiance toi aussi d’accord ? Tiens Ruben, prends la main de Seiji. N’ai pas peur, il ne fait pas très aimable, mais tu verras il est très gentil. » Hésitant, le petit enfant regarda longuement le gardien aux cheveux roses avant de lui attraper doucement la main, non sans se sentir légèrement gêné. « Nous pouvons y aller. Désolée pour ce petit contre temps. » Reprenant la marche, Akemi observa à nouveau l’horizon, avant de suivre le petit Ruben pour s’adapter à son allure. Si au début la marche jusqu’au port semblait bien se dérouler, elle sentait petit à petit la fatigue l’envahir. Son corps semblait devenir lourd, comme si elle était incapable de supporter son propre poids.

Soudain, alors qu’elle voulait se tourner vers Seiji pour le prévenir, elle constata qu’elle était seule, sa main ne serrant rien d’autre que le vide. Ruben et la troupe n’était plus là, comme si cela n’était qu’un songe. Puis, ce fut le noir complet, comme si son corps venait de la lâcher. Elle avait cette impression de tomber dans un puit sans fond, sans lumière, comme si elle faisait une chute constante. Soudain, dans son rêve, elle avait atteint violement le sol, ce qui la réveilla en trombe, ses yeux flous essayant de s’accoutumer au décor qui l’entourait. Non loin d’elle, gisait le corps d’une autre personne qui semblait endormie, et d’une autre qui semblait se réveiller elle aussi. « Je… Où est-ce que je suis ? » Bien évidemment la question n’était que pour elle-même. Déboussolée, la demoiselle n’arrivait à comprendre ce qu’elle faisait ici et encore moins comment elle avait atterri sur ce qui semblait être un navire. Cherchant Seiji du regard, la demoiselle devait se faire une raison. Elle était seule, dans un endroit étrange entourée de deux femmes qui semblait aussi perdue qu’elle.



[Hrp: Désolée d'avoir fait un peu traîner ><]

 :: Spira - Le continent • :: Luca

avatar

Classe : Mage rouge

Points de rang : 19



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Axelle

Madame tout le monde

le Mar 7 Aoû 2018 - 11:24
Une fois les présentations faites, le petit groupe se mit en route, un mauvais pressentiment gagna l'estomac d'Axelle. Soit ils jouaient de beaucoup de chance, soit ils ne faisaient que retarder quelque chose qui semblait inévitable. D'une manière ou d'une autre, la situation allait basculer et il aurait été préférable pour tout le monde que ce soit en bien.
L'ambiance tendu semblait s'éterniser et la brune se rendit vite compte que cela n'allait pas s'arranger de suite. Le brouillard semblait de plus en plus épais et les sons de la ville de plus en plus lointain, comme si le monde autour d'eux disparaissait doucement au fil des minutes.

La capitaine avait déjà eu ce genre de sensation en mer, cependant les moments de calme presque irréaliste ne durait pas longtemps. Il y avait toujours une menace qui se tapissait quelque part, attentant le moment propice pour se jeter sur le marin trop distrait. C'était peut être pessimiste aux yeux de quelqu'un d'extérieur mais elle avait eu le temps de s'en forger des expériences. Malheureusement, les situations désastreuses arrivaient plus vite que l'on ne le pensait, toujours au mauvais endroit, au mauvais moment, dans une situation qui n'était pas arrangeante.

Axelle fronça le nez lorsque le cortège s'arrêta brusquement. Observant de son regard analytique les alentours, elle figea bien vite toute son attention sur le groupe face à elle. Peut être était-ce l'habitude des embuscades, mais elle avait un mauvais pressentiment. Elle posa une main sur son arbalète, mieux valait être prudent dans ce genre de situation, tout en écoutant les trois discuter ; puis le jeune gardien lui adressa une question fort pertinente.

"Au vu du manque d'activité par temps de brouillard, il n'y aura pas beaucoup de bateaux amarrés. Et avec la faible visibilité il sera un peu plus difficile de voir le bateau de loin." Elle sourit légèrement et se passa sa main libre sur sa nuque. "Mais fort heureusement pour vous, je suis habituée à ce genre de climat et je pourrait plus vite trouver ce que vous cherchez."

Au fil des années, elle avait affuté son regard afin de mieux voir sous un épais brouillard. C'est comme cela qu'elle put voir que quelque chose était non loin d'eux, quelque chose de petite taille. elle se crispa d'autant plus lorsque la jeune Akemi fonça vers cette forme indistincte.

"Hey! Attends..."

Axelle resta interdite quelques secondes qui lui semblait être des minutes, ce petit garçon... Non elle se faisait peut être trop d'idées, ce n'était qu'un enfant. Mais tout de même, c'était bien étrange, de plus, bien que ses connaissances en la matière soit maigre, il lui semblait que les Invokeurs ne pouvaient pas renoncer à leur roles. C'était donc étrange que... Elle secoua la tête, c'était sans doute son imagination. Le petit groupe se remit en marche, Akemi ralentit le rythme pour suivre l'enfant et la capitaine en fit de même. Il était hors de question de laisser derrière qui que ce soit, tout particulièrement maintenant.

Ce qui était étrange, ce fut cette sensation de torpeur pendant juste quelques secondes, quelques secondes suffisante pour que la jeune prêtresse disparaisse de son champs de vision. La capitaine hoqueta de surprise et babilla un juron incompréhensible. Elle s'arrêta de stupeur, regardant de tous les côtés pour voir ne serait-ce que la moindre silhouette dans le brouillard.

"C'est pas vrai... Où est ce qu'elle est passée?"

 :: Spira - Le continent • :: Luca

avatar

Classe : Mage blanc

Points de rang : 1187



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Ryme

Invokeure

le Jeu 9 Aoû 2018 - 9:36
Une fois assise, Ryme soupira légèrement. Tout cela semblait si.. étrange. Son cœur se serra un peu et elle espérait que Cillian était soit en route, soit dans une auberge. Elle pouvait très bien se débrouiller sans lui, se rassura-t-elle silencieusement en redressant un peu le torse, tout en écoutant ce que ses compagnons avaient à dire. Danil s'inquiétait sur le fait qu'elle était seule. Si elle devait être franche, elle avait demandé à Gordias de rester à Kilika afin de tâter le terrain... Depuis qu'elle était Invokeure et surtout, depuis qu'elle était avec Cillian, elle avait vu les actes sournois de Yevon se multiplié. Elle avait donc demandé à son Gardien de se renseigner à ce propos. Ryme ignorait ce qu'il pensait d'elle, mais, elle, le voyait comme un père ou un oncle.

Sa nouvelle Gardienne la tira de ses pensées. Elle l'informa qu'elle connaissait la délicatesse de sa situation et avait des remèdes à lui fournir, en cas de soucis. Ryme lui répondit avec un sourire doux.

« Merci, c'est très gentil. Je pense que je n'en n'aurais pas besoin, cela dit. La position debout statique est dérangeante, mais si je suis en mouvement, tout va bien. Je suis juste plus lente que la moyenne. Si la situation l'exige, je ferais appel à Ixion pour pouvoir me déplacer rapidement » souffla-t-elle doucement en refusant poliment ce qu'on lui tendait.
Après tout, cette nouvelle venue, elle ne la connaissait pas. Les potions pouvaient très bien être du poison, un somnifère ou quelque chose de néfaste. Tant que Cillian ne lui aurait pas donné son avis sur Lymle, elle ne lui ferait pas totalement confiance.

Soudainement, les pleurs d'un enfant se firent entendre non loin. Ryme se redressa et d'un regard, elle fit comprendre aussi bien à Lymle qu'a Danil, ce qu'elle attendait d'eux. Elle ouvrit la marche, car elle savait qu'elle serait rapidement dépassée par ses compagnons. Elle fit quelques pas, mais une sensation étrange nimba tout son corps, comme s'il n'était plus... Comme si elle n'était pas...
L’obscurité engloutit sa vision. Son cœur se serra tandis que son corps se tendait. Une vive douleur s'imprima dans ses muscles pour ensuite s'envoler. Sa conscience s'envola, loin d'elle. Il n'y avait plus que le vide.

Lorsqu'elle reprit conscience, elle sentit une sensation froide sur sa joue. Puis, une étrange odeur de fer s'engouffra dans ses narines et elle ouvrit les yeux tout en se redressant. Sa chevelure était tombée sur ses épaules : elle avait dû perdre ses épingles à cheveux dans cet étrange... Phénomène. L'étrange houle lui faisait dire que l'endroit où elle se trouvait n'était pas la terre ferme.
Plus loin, dans la pièce mal éclairée, Ryme entendit une voix familière. Aussitôt, elle se leva et constata qu'on lui avait prit son bâton d'invokeur. Elle poussa un soupir pour masquer le glapissement qui tentait de s'échapper de ses lèvres lorsqu'elle se releva. A l'aveugle, elle se dirigea vers l'autre point de lumière.

« Il y a quelqu'un ? » demanda-t-elle d'une voix sonore.

Des formes humaines se dessinèrent dans la pénombre. Sa tête était douloureuse : lui avait-on porté un coup ? Puis, elle reconnut son amie et consœur invokeure. Aussi vite qu'elle le pouvait, Ryme se précipita à son chevet.

« Akemi ! » La voix de Ryme était portée par une note d'espoir : ce n'était pas un coup de Vilhatt, si elle était là.
« Tu vas bien ? Sais-tu où nous sommes ? » demanda la rousse en s'installant près de son homologue.

L'autre jeune femme, toute en bleue, restait silencieuse mais sourit en les voyant. Un grincement sinistre retentit.

« Je crois que nous sommes sur un bateau » le murmure avait quitté les lèvres de Ryme, comme s'il avait s'agit d'un soupir.

 :: Spira - Le continent • :: Luca



Sorts & compétences

Contenu sponsorisé

 :: Spira - Le continent • :: Luca

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3