Liens utiles

Encyclopédie

Traducteur Al Bhed

Normal

Al Bhed


Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Une aube nimbée d'ombre [EVENT n°2]

 :: Spira - Le continent • :: Luca

avatar

Classe : Mage blanc

Points de rang : 465



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Akemi

Invokeure

le Lun 6 Aoû 2018 - 23:06
Inquiète pour sa consœur, Akemi s’était permise de poser une question à son gardien, ne se rendant pas compte que cette simple question pouvait-être considérer comme une remarque, ou un jugement. L’inquiétude lui avait fait perdre sa formulation, est-ce que la demoiselle était en sureté ? Est-ce que son autre gardien veillait sur elle ? Alors qu’elle se posait de nombreuses questions, une femme se présenta à eux, pour participer à leur périple. Capitaine Axelle De Veen Boer. Se tournant vers la femme, Akemi lui adressa un doux sourire bienveillant, s’inclinant légèrement pour se présenter à son tour, mais aussi pour accueillir cette femme qui semblait à première vue avoir un fort tempérament. « Akemi Tanuka. Enchanté de vous rencontrer capitaine. Merci de nous accorder votre aide. » Visiblement, la femme semblait avoir de l’expérience dans le domaine des recherches et tout en conseillant à Cillian d’ouvrir la marche, elle proposa à son tour de fermer la marche, de façon à mettre en avant ceux qui étaient capable de reconnaître l’invokeuse arriviste. Ce fut d’ailleurs à ce moment que Cillian, répondit enfin à la question d’Akemi, non sans user d’un ton pour le moins peu aimable, ce qui lui rappelait le comportement de son propre gardien. « Oh je vois. C’est une bonne chose qu’elle soit entourée de bon gardien comme vous. » Quelques parts, cela la rassurait de savoir qu’une autre personne veillait sur elle. Au moins, elle n’était pas seule, bien que Cillian ne semblait pas partager cet avis. Son autre gardien était-il si incompétent ? Préférant cette fois garder sa question pour elle-même, la prêtresse sursauta légèrement quand le gardien de Ryme sembla enfin reconnaître elle et Seiji. Laissant son ami répondre, la jeune femme ajouta à son tour quelques paroles, non sans un léger sourire timide. « Pareillement, contente de voir que vous allez mieux. » Il était temps à présent de se remettre en marche et c’est en écoutant avec soin, la moindre remarque ou conseil de ses partenaires, qu’Akemi avança alors tout en suivant le rythme de son gardien. Son regard ne cessait d’observer autour d’elle, c’était comme si elle se sentait épiée, mais cela, elle préféra le mettre sur le compte de la paranoïa qui commençait à doucement s’immiscer dans son esprit. De temps en temps, la demoiselle se tourna vers Axelle, veillant à ce que la navigatrice soit toujours à leur côté. Même si elle n’était pas invokeuse, il aurait été inconcevable de la perdre sans s’en rendre compte. Dans cette brume, il était certain, que chacun pouvait se perdre sans vraiment forcer. Sentant soudain du mouvement à l’avant, la brunette tourna alors son attention vers son ami, écoutant avec soin son avertissement, avant de constater qu’il s’était soudainement tourné vers elle. Il lui posa une question, une simple question qui fit soudainement hésiter la jeune demoiselle. « Je… Je ne sais pas trop… Je dirais que non. » Son sourire se voulait rassurant, chose qu’elle savait difficile à apporter au jeune homme. Elle le sentait tendu, méfiant et sa prise renforcée sur sa main, témoignait de son inquiétude à son égard. Il semblait ressentir de la peur, ce qui était tout à fait légitime, puisqu’elle aussi, ressentait cette émotion. Serrant doucement à son tour la main de son ami, elle attendit avec patience la réponse d’Axelle, non sans essayer de calmer un peu son ami d’enfance. Si la navigatrice pouvait avoir la réponse cela ne serait pas négligeable, au pire des cas, ils devraient fouiller le port, ce qui ne serait pas une mince affaire. Alors que son regard parcourait à nouveau la brume, Akemi semblait entendre quelques sanglots non loin derrière elle. En se retournant, elle avait l’impression de voir une petite forme émaner légèrement de la brume, laissant entrevoir celle d’un enfant. « Seiji regarde. » d’un geste de doigt, Akemi indiqua la source des pleurs et peu à peu, elle pouvait nettement entendre les sanglots d’un enfant. « Allons voir. » Sans vraiment attendre l’avis de son gardien, ni des autres Akemi s’approcha alors de la forme, ne tardant pas alors à faire face à un petit garçon triste qui semblait pleurer à chaude larme. Regardant autour de lui, Akemi constata qu’il semblait être seul, perdu, ce qui devait sûrement être la cause de ses pleurs.

« Bonjour. Que fait tu ici tout seul ? Tu t’es perdu ? »
« Je… Je » Le petit hoqueta, avant de reprendre son souffle pour s’exprimer à nouveau. « Maman ! J’ai perdu ma maman ! Elle était là juste à côté de moi, j’ai tourné la tête et d’un coup elle était plus là ! »
« Ta maman était une invokeuse ? »
« Oui, mais une ancienne invokeuse. Mais maintenant elle est plus là… Je ne veux pas que la brume la mange ! Maman, je veux ma maman. »

Face à la tristesse du petit, Akemi relâcha alors la main de Seiji pour prendre l’enfant dans ses bras, afin de calmer ses larmes qui ne cessaient de couler. Doucement, elle se tourna vers ses partenaires, la tristesse envahissant alors ses traits. « On ne peut pas le laisser comme cela… » Tout en essuyant les larmes du petit, la prêtresse essaya de doucement le calmer, lui promettant de l’aider à retrouver sa mère dés qu’il aurait retrouvée une amie à eux. Bien qu’il semblât sceptique au début, l’enfant décida de faire confiance à Akemi, se présentant enfin sous le nom de Ruben. « Bien Ruben. Je te promets qu’on retrouvera ta maman après c’est d’accord ? » Attendant l’accord du petit garçon, la prêtresse se leva alors, tenant entre sa main la petite main de l’enfant tout en se tournant vers son gardien. « Ne t’en fais pas pour moi, cela ira. Fais-moi confiance toi aussi d’accord ? Tiens Ruben, prends la main de Seiji. N’ai pas peur, il ne fait pas très aimable, mais tu verras il est très gentil. » Hésitant, le petit enfant regarda longuement le gardien aux cheveux roses avant de lui attraper doucement la main, non sans se sentir légèrement gêné. « Nous pouvons y aller. Désolée pour ce petit contre temps. » Reprenant la marche, Akemi observa à nouveau l’horizon, avant de suivre le petit Ruben pour s’adapter à son allure. Si au début la marche jusqu’au port semblait bien se dérouler, elle sentait petit à petit la fatigue l’envahir. Son corps semblait devenir lourd, comme si elle était incapable de supporter son propre poids.

Soudain, alors qu’elle voulait se tourner vers Seiji pour le prévenir, elle constata qu’elle était seule, sa main ne serrant rien d’autre que le vide. Ruben et la troupe n’était plus là, comme si cela n’était qu’un songe. Puis, ce fut le noir complet, comme si son corps venait de la lâcher. Elle avait cette impression de tomber dans un puit sans fond, sans lumière, comme si elle faisait une chute constante. Soudain, dans son rêve, elle avait atteint violement le sol, ce qui la réveilla en trombe, ses yeux flous essayant de s’accoutumer au décor qui l’entourait. Non loin d’elle, gisait le corps d’une autre personne qui semblait endormie, et d’une autre qui semblait se réveiller elle aussi. « Je… Où est-ce que je suis ? » Bien évidemment la question n’était que pour elle-même. Déboussolée, la demoiselle n’arrivait à comprendre ce qu’elle faisait ici et encore moins comment elle avait atterri sur ce qui semblait être un navire. Cherchant Seiji du regard, la demoiselle devait se faire une raison. Elle était seule, dans un endroit étrange entourée de deux femmes qui semblait aussi perdue qu’elle.



[Hrp: Désolée d'avoir fait un peu traîner ><]

 :: Spira - Le continent • :: Luca

avatar

Classe : Mage rouge

Points de rang : 19



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Axelle

Madame tout le monde

le Mar 7 Aoû 2018 - 11:24
Une fois les présentations faites, le petit groupe se mit en route, un mauvais pressentiment gagna l'estomac d'Axelle. Soit ils jouaient de beaucoup de chance, soit ils ne faisaient que retarder quelque chose qui semblait inévitable. D'une manière ou d'une autre, la situation allait basculer et il aurait été préférable pour tout le monde que ce soit en bien.
L'ambiance tendu semblait s'éterniser et la brune se rendit vite compte que cela n'allait pas s'arranger de suite. Le brouillard semblait de plus en plus épais et les sons de la ville de plus en plus lointain, comme si le monde autour d'eux disparaissait doucement au fil des minutes.

La capitaine avait déjà eu ce genre de sensation en mer, cependant les moments de calme presque irréaliste ne durait pas longtemps. Il y avait toujours une menace qui se tapissait quelque part, attentant le moment propice pour se jeter sur le marin trop distrait. C'était peut être pessimiste aux yeux de quelqu'un d'extérieur mais elle avait eu le temps de s'en forger des expériences. Malheureusement, les situations désastreuses arrivaient plus vite que l'on ne le pensait, toujours au mauvais endroit, au mauvais moment, dans une situation qui n'était pas arrangeante.

Axelle fronça le nez lorsque le cortège s'arrêta brusquement. Observant de son regard analytique les alentours, elle figea bien vite toute son attention sur le groupe face à elle. Peut être était-ce l'habitude des embuscades, mais elle avait un mauvais pressentiment. Elle posa une main sur son arbalète, mieux valait être prudent dans ce genre de situation, tout en écoutant les trois discuter ; puis le jeune gardien lui adressa une question fort pertinente.

"Au vu du manque d'activité par temps de brouillard, il n'y aura pas beaucoup de bateaux amarrés. Et avec la faible visibilité il sera un peu plus difficile de voir le bateau de loin." Elle sourit légèrement et se passa sa main libre sur sa nuque. "Mais fort heureusement pour vous, je suis habituée à ce genre de climat et je pourrait plus vite trouver ce que vous cherchez."

Au fil des années, elle avait affuté son regard afin de mieux voir sous un épais brouillard. C'est comme cela qu'elle put voir que quelque chose était non loin d'eux, quelque chose de petite taille. elle se crispa d'autant plus lorsque la jeune Akemi fonça vers cette forme indistincte.

"Hey! Attends..."

Axelle resta interdite quelques secondes qui lui semblait être des minutes, ce petit garçon... Non elle se faisait peut être trop d'idées, ce n'était qu'un enfant. Mais tout de même, c'était bien étrange, de plus, bien que ses connaissances en la matière soit maigre, il lui semblait que les Invokeurs ne pouvaient pas renoncer à leur roles. C'était donc étrange que... Elle secoua la tête, c'était sans doute son imagination. Le petit groupe se remit en marche, Akemi ralentit le rythme pour suivre l'enfant et la capitaine en fit de même. Il était hors de question de laisser derrière qui que ce soit, tout particulièrement maintenant.

Ce qui était étrange, ce fut cette sensation de torpeur pendant juste quelques secondes, quelques secondes suffisante pour que la jeune prêtresse disparaisse de son champs de vision. La capitaine hoqueta de surprise et babilla un juron incompréhensible. Elle s'arrêta de stupeur, regardant de tous les côtés pour voir ne serait-ce que la moindre silhouette dans le brouillard.

"C'est pas vrai... Où est ce qu'elle est passée?"

 :: Spira - Le continent • :: Luca

avatar

Classe : Mage blanc

Points de rang : 1229



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Ryme

Invokeure

le Jeu 9 Aoû 2018 - 9:36
Une fois assise, Ryme soupira légèrement. Tout cela semblait si.. étrange. Son cœur se serra un peu et elle espérait que Cillian était soit en route, soit dans une auberge. Elle pouvait très bien se débrouiller sans lui, se rassura-t-elle silencieusement en redressant un peu le torse, tout en écoutant ce que ses compagnons avaient à dire. Danil s'inquiétait sur le fait qu'elle était seule. Si elle devait être franche, elle avait demandé à Gordias de rester à Kilika afin de tâter le terrain... Depuis qu'elle était Invokeure et surtout, depuis qu'elle était avec Cillian, elle avait vu les actes sournois de Yevon se multiplié. Elle avait donc demandé à son Gardien de se renseigner à ce propos. Ryme ignorait ce qu'il pensait d'elle, mais, elle, le voyait comme un père ou un oncle.

Sa nouvelle Gardienne la tira de ses pensées. Elle l'informa qu'elle connaissait la délicatesse de sa situation et avait des remèdes à lui fournir, en cas de soucis. Ryme lui répondit avec un sourire doux.

« Merci, c'est très gentil. Je pense que je n'en n'aurais pas besoin, cela dit. La position debout statique est dérangeante, mais si je suis en mouvement, tout va bien. Je suis juste plus lente que la moyenne. Si la situation l'exige, je ferais appel à Ixion pour pouvoir me déplacer rapidement » souffla-t-elle doucement en refusant poliment ce qu'on lui tendait.
Après tout, cette nouvelle venue, elle ne la connaissait pas. Les potions pouvaient très bien être du poison, un somnifère ou quelque chose de néfaste. Tant que Cillian ne lui aurait pas donné son avis sur Lymle, elle ne lui ferait pas totalement confiance.

Soudainement, les pleurs d'un enfant se firent entendre non loin. Ryme se redressa et d'un regard, elle fit comprendre aussi bien à Lymle qu'a Danil, ce qu'elle attendait d'eux. Elle ouvrit la marche, car elle savait qu'elle serait rapidement dépassée par ses compagnons. Elle fit quelques pas, mais une sensation étrange nimba tout son corps, comme s'il n'était plus... Comme si elle n'était pas...
L’obscurité engloutit sa vision. Son cœur se serra tandis que son corps se tendait. Une vive douleur s'imprima dans ses muscles pour ensuite s'envoler. Sa conscience s'envola, loin d'elle. Il n'y avait plus que le vide.

Lorsqu'elle reprit conscience, elle sentit une sensation froide sur sa joue. Puis, une étrange odeur de fer s'engouffra dans ses narines et elle ouvrit les yeux tout en se redressant. Sa chevelure était tombée sur ses épaules : elle avait dû perdre ses épingles à cheveux dans cet étrange... Phénomène. L'étrange houle lui faisait dire que l'endroit où elle se trouvait n'était pas la terre ferme.
Plus loin, dans la pièce mal éclairée, Ryme entendit une voix familière. Aussitôt, elle se leva et constata qu'on lui avait prit son bâton d'invokeur. Elle poussa un soupir pour masquer le glapissement qui tentait de s'échapper de ses lèvres lorsqu'elle se releva. A l'aveugle, elle se dirigea vers l'autre point de lumière.

« Il y a quelqu'un ? » demanda-t-elle d'une voix sonore.

Des formes humaines se dessinèrent dans la pénombre. Sa tête était douloureuse : lui avait-on porté un coup ? Puis, elle reconnut son amie et consœur invokeure. Aussi vite qu'elle le pouvait, Ryme se précipita à son chevet.

« Akemi ! » La voix de Ryme était portée par une note d'espoir : ce n'était pas un coup de Vilhatt, si elle était là.
« Tu vas bien ? Sais-tu où nous sommes ? » demanda la rousse en s'installant près de son homologue.

L'autre jeune femme, toute en bleue, restait silencieuse mais sourit en les voyant. Un grincement sinistre retentit.

« Je crois que nous sommes sur un bateau » le murmure avait quitté les lèvres de Ryme, comme s'il avait s'agit d'un soupir.

 :: Spira - Le continent • :: Luca

avatar

Classe : Guerrier

Points de rang : 151



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Danil Absalon

Monsieur tout le monde

le Mar 21 Aoû 2018 - 5:22
Danil n'était pas forcément quelqu'un d'informé sur les arts mystiques, mais même lui était capable de sentir qu'il se passait quelque-chose de louche. L'ambiance était de plus en plus pesante, l'atmosphère de plus en plus lourde, et une aura étrange se dégageait de l'épaisse brume qui recouvrait désormais la ville telle une épée de Damoclès au-dessus de ses habitants. L'Al Bhed avait patiemment écouté les conversations entre Ryme et Lymle... Bien qu'elle n'ait pas l'air suspecte au premier coup d'oeil, le guerrier était lui-même un ex-bandit ayant côtoyé meurtriers, pillards, mercenaires et autres vieux briscards et escrocs. Ce n'était qu'un pressentiment, mais la présence d'une représentante du temple de Djose pour aider l'Invokeure semblait presque... trop fortuit à ses yeux.

Évidemment, il n'avait aucune base et aucune preuve, ainsi ne se montait-il pas la tête inutilement face à elle. De toute façon, au vu des circonstances, il valait mieux se serrer les coudes plutôt que de commencer à faire part de ses doutes probablement infondés...

Ryme mentionna d'ailleurs qu'elle pouvait invoquer une chimère, apparemment, du nom d'Ixion. À cet instant, on aurait juré voir un léger sourire en coin sur le visage de Danil, rien que quelques secondes... Elle en avait fait, du chemin, la jeune Invokeure en détresse qu'il avait tiré hors du désert il y a plusieurs années déjà. Mais la suite des événements ne portait définitivement pas à se réjouir, loin de là.

Un bruit... Rien qu'un bruit discret, impossible à précisément localiser : des pleurs d'enfant. L'Al Bhed, toujours au taquet, allait s'élancer en compagnie de sa comparse. Seulement... À peine eut-il le temps de faire quelques pas que Ryme disparut immédiatement. Se stoppant sur le champ, son regard se tourna vers Lymle : il y avait bel et bien quelque chose dans le brouillard, et quoi que ce soit, leur protégée avait disparue...

Elle... vient juste de disparaître, sous nos yeux.

Après une courte pause, ce dernier reprit, restant vigilant et proche d'elle :

Ce n'est qu'un pressentiment, mais je sens que nous aussi, nous serons séparés, si nous pénétrons dans le brouillard. Et pourtant, on ne peut simplement pas rester plantés ici...

Attrapant un morceau de cordage sur le quai, Danil le noua rapidement à sa ceinture avant de tendre l'autre bout à sa comparse de fortune. Il avait eu une idée, là, soudainement...

Attache-toi ça quelque-part : on ne peut pas garantir que ça marche, mais si tu veux m'aider, c'est peut-être mieux que rien. Quoi qu'il se passe, je vais avancer dans le brouillard. Libre à toi de me suivre ou non...

Espérant sa coopération, le géant semblait immédiatement beaucoup plus sérieux, d'un coup : son regard était vif et alerte, et sa main directrice parfois crispée, comme prête à répondre à une menace potentielle par la violence. Il gardait la tête froide, mais la tension qui le remplissait était presque palpable... Une fois qu'il fut prêt, que Lymle le suive avec la corde ou non, il s'engouffra dans le brouillard, bien décidé à retrouver Ryme, quel qu'en soit le risque...

Il appelait la jeune femme avec les quelques mots d'Al Bhed qu'il lui avait appris auparavant, espérant obtenir une réponse. Un profond sentiment d'inquiétude venait de l'envahir, un qu'il n'avait pas ressenti depuis longtemps : Ryme était une amie de longue date, et il n'aimait pas la perspective de pouvoir échouer. Ce n'était peut-être pas forcément un gardien dans l'âme, bien trop occupé par sa mission envers son peuple, mais il restait quelqu'un de loyal, désireux de protéger les quelques personnes qui comptaient pour lui.

Ryme ? Suh ysea, ac-di mà ?

 :: Spira - Le continent • :: Luca

avatar

Classe : Mage rouge

Points de rang : 30



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Asja

Invokeure

le Dim 23 Sep 2018 - 12:04
Le cri d'un enfant, un peu plus loin, fut le détail qui arracha Asja à son usuel air détaché. Il ne fallut à Seo qu'un unique regard pour comprendre son état d'esprit, à peine plus pour bouger et ainsi l'empêcher d'en faire autant. Son regard se fit soudainement plus dur et, face à lui, l'Invokeure fronça les sourcils en soutenant les deux pupilles brillantes qui s'étaient plongées dans les siennes. « Tu es Invokeure. Pas Banisseuse. » La jeune femme parut se refermer presque instantanément. « Je ne sers à rien si je ne peux pas au moins aider les habitants de Spira. Et tu dois assurer ma sécurité, pas me babysitter. » Sa remarque fut efficace. Seo se décala d'un pas et Asja profita de l'ouverture qu'il lui offrit pour filer en direction des ruelles embrumées de la ville. Elle était inconsciente, oui. Têtue et sûrement trop intrépide, parfois. Mais elle avait appris à se battre et elle connaissait bien assez son Gardien pour savoir qu'il ne la laisserait assurément pas seule, en dépit de l'envie qu'il avait sûrement de l'abandonner. Jamais. fut le dernier mot qui heurta son esprit juste avant qu'elle ne s'effondre. Sans même comprendre. Un voile noir s'empara de ses paupières, engouffra sa réalité. Et la panique qui noua son estomac s'étouffa avec sa conscience.

&&&.


Lorsqu'elle rouvrit finalement ses yeux, le chant des vagues fut l'unique détail auquel elle fut capable de se raccrocher afin de ne pas les refermer. Il ne lui fallut que quelques secondes pour comprendre qu'elle était seule, à peine plus pour sentir une vague de panique la submerger, à cette seule éventualité. Seo n'était pas là. Pourtant, elle ne pouvait ni s'en plaindre, ni en pleurer. C'est toi qui l'a cherché, ma grande. Ses yeux dorés se perdirent une fois de plus dans leur habituelle inexpressivité et elle se releva précautionneusement en s'appuyant sur ce qui pourrait l'y aider. Elle ne gagnerait rien à rester ici et le sol du navire était aussi frais qu'inconfortable. « … un navire ? » Sa voix fut dévorée par le silence et Asja frissonna, une fois. Il n'y avait pas de doute à avoir, le sol tanguait bien assez pour la laisser comprendre qu'elle n'était plus sur la terre ferme et, taisant l'angoisse qui s'engouffra dans son estomac, l'Invokeure dirigea ses pas vers la petite source de lumière qu'elle voyait danser plus loin. Des femmes, de ce que disaient leurs voix. Au vu de la pointe positive qu'elle entendit dans l'une d'elle, Asja décida de ne pas réellement s'en méfier comme de potentielles ennemies et s'en approcha en veillant tout de même à rester un tant soit peu en retrait. Ses longs doigts se glissèrent dans ses cheveux pour nerveusement remettre sa frange en place et elle prit la parole avec une douceur qu'elle s'efforça de ne pas trop mettre en avant. « Est-ce que... Vous avez la moindre idée d'où je suis ? » Son regard se balada sur les trois jeunes femmes présentes et elle secoua la tête, avant de sourire d'un air aussi tendu que désolé. « Vous êtes visiblement aussi perdues que moi. »



Navrée du retard et de la qualité.

 :: Spira - Le continent • :: Luca

avatar

Points de rang : 74



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Sin

We called it Sin

le Mar 25 Sep 2018 - 9:13
Bien que séparées, les Invokeures avaient été enlevées. Parfois, même sous le nez de leur Gardien. Le bruit familier de la mer contre une coque métallique était la seule chose de certaine : elles étaient sur un bateau, mais lequel ? Akemi, Asja, Ryme et l'inconnue, n'étaient pas les seules personnes à être détenue dans la cale obscure. L'esquisse sombre d'une pile de personnes laissées pour morte dépassait d'une bloc de caisse en bois.
Sur les murs, des sceaux magiques empêchaient toute magie d'être utilisée. Les chimères ne répondraient pas à l'appel de leurs maîtres. La coque, bien trop épaisse, ne laisserait aucun cris ou suppliques être distillé hors des murs du navire.

"Je m'appelle Noa" déclara soudainement l'inconnue, qui, jusqu'alors n'avait jamais répondu à la moindre question. Elle releva la tête et déploya ses mains, dévoilant un physique atypique : elle était à moitié Guado. Le sang de la forêt de Macalania s'exprimait particulièrement chez elle, au travers de ses longs doigts, de son regard mystérieux et ses cheveux tressées comme des racines.
"Je suis une Invokeure, venue du temple de Macalania. Je reviens tout juste de celui de Kilika et vous?..." continua-t-elle d'un ton posé, doux.

Soudainement, un grincement inquiétant agita le navire. Noa plaqua ses mains sur sa tête, alors que des monstres se matérialisaient dans la cale...

***

Malgré les recherches, personne ne retrouva la trace des trois Invokeures disparues. L'enquête, commencée le matin, s'étendit dans l'après-midi. Une annonce retentit dans toute la ville : il était formellement interdit de sortir dans les rues de Luca, à moins d'avoir eut l'autorisation de l'église.
Les moins guerriers, quant à eux, restaient septiques vis-à-vis de l'événement. Des murmures se propageaient déjà quant à la venue d'un spécialiste de l'exorcisme ou d'un Invokeur portant l'étendard de la purification.

Le crépuscule se mit enfin à tomber, dissipant le brouillard. Mais, les habitants ne pouvaient se résoudre à se reposer : demain, la brume reviendrait, emportant avec elle, des êtres chers.
Alors qu'un silence de mort régnait à nouveau sur le ville, le glapissement sinistrement familier d'un monstre se fit entendre dans le port.


[hrp]
Spoiler:

Bonjour à vous !
Merci d'être encore là pour participer à cet event.
Pour un souci de rythme, les personnages hors Invokeures peuvent se rencontrer et faire face à la menace du port.
De là, vous pourrez trouver des indices quant à vos amies perdues, ce qui pourra amener vos personnages à penser qu'elles ne sont pas loin.
Quant au petit groupe d'Invokeure, une menace est apparue, mais la magie, ainsi que vos chimères ne sont pas utilisables. N'hésitez pas à profiter de votre imagination pour faire face aux monstres.

Je prévois que cet event prendra fin dans 3 ou 4 tours : soyez patients, le dénouement arrive vite !

Nous avons malheureusement dû sauter le tour de quelqu'un. Sans nouvelles de la part d'Esra d'ici son prochain tour, nous devrons ne pas tenir compte de sa présence.
Si vous avez le moindre souci, le moindre empêchement, n'hésitez pas à me le dire ! c:

 :: Spira - Le continent • :: Luca

avatar

Classe : Chevalier Noir

Points de rang : 694



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Cillian

Monsieur tout le monde

le Mer 26 Sep 2018 - 9:50
Je ne me suis retenu qu'a un fil. Presque finir dans l'eau, ça m'aurait vraiment déplu, pour être franc. Et le pire là dedans, c'est que je n'ai pas pu voir ce qui m'avait bousculé. Est-ce que c'est un homme ? Une femme ? Pas un enfant. Du moins, ça me surprendrais. Je n'étais pas spécialement sur mes gardes, enfin, pas plus que ça, mais je doute qu'un enfant puisse me faire tomber aussi facilement. Mais peu importe.

Le temps que je retrouve mes esprits, je ne peux que constater que le groupe s'est un peu fragmenté. Et qu'il manque quelqu'un. Je compte rapidement dans ma tête. Le gamin gardien. La capitaine. Je pousse un soupire. C'est l'Invokeuse qu'il nous manque. Bien évidement. Je leur lance un regard courroucé avant de me calmer. Ça ne sert à rien de s’énerver après tout. Ma voix est quand même un peu plus dure que ce que j'aurai aimé.

« Bon. »

Elle résonne comme un claquement dans l'air.

« Bon. Bon. Bon. »

La première chose à faire, c'est de regrouper les infos. Peut être ont ils vu quelque chose ? La moindre chose. Le moindre petit indice. Je me rapproche d'eux.

« Qu'est-ce qui s'est passé ? Vous avez vu quelque chose ? »

Mon cœur s’arrête soudainement. Si, même protégée, notre Invokeuse a disparue, il doit très sûrement en être de même pour Ryme. Je prends l'allure d'un fantôme, tout sang quittant bien rapidement mon visage. Cette peur est vite remplacée par la colère. Je ne sais pas qui fait ça, mais je peux promettre devant tout ce qui est saint et impie que ça ne va pas se passer comme ça, et que si je peux faire ce que je veux, ils vont regretter très amèrement leurs petites blagues. Ma main se serre autour du manche de ma rame jusqu'à ce que les jointures, elles aussi, perdent tout sang. Ils me racontent ce qui s'est passé.

Ils utilisent des gamins en plus ? Honteux. Cependant, ça ne peut pas vraiment nous aider je pense. Je pousse un soupir.

« Bon. Ce que l'on sait, c'est qu'ils ne peuvent pas être très loin, non ? »

Je claque du pied sur le ponton.

« Si ils voulaient aller vite, on les entendraient forcément. Je pense. Non ? »

J'essaie un peu de me rassurer en leur demandant leur avis.

Ah ben, en parlant de bruit. Il semblerait que des gens s'approchent de nous. Un groupe sûrement aussi disparate que le notre. Je leur lance un regard plein de méfiance. Après tout, rien ne nous dit qu'ils ne sont pas de mèche avec les ravisseurs, même si il me semble reconnaître quelques silhouettes d'avant que l'on ne se sépare en petit groupes. Hum. Je cligne de l'oeil. Décidément, je n'ai jamais été très bon pour reconnaître les gens.

« Vous êtes à la recherche des Invokeurs ? »

Tentons d'établir le contact.

« Un de nous vient de se faire enlever. »

Je soupire. Je n'ai même pas pensé a la question la plus importante. La seule qui m'importe vraiment, pour être tout a fait franc.

« Vous n'avez pas vu une invokeuse rousse ? Plus petite que moi, et qui boite ? Elle s'appelle Ryme. »

Pitié. Je ne sais pas, en fait. J'ai a la fois envie qu'ils me disent qu'elle est en sécurité, mais j'ai le sentiment que si ils l'ont vue ici, elle est maintenant partie Yevon seul sait où, emmenée par une figure sombre. Et dans ce cas là, en attendant que l'on trouve des indices, je ne peux que croire en sa force pour se sortir de ce bordel.

 :: Spira - Le continent • :: Luca

avatar

Classe : Bretteur

Points de rang : 420



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Seiji

Gardien

le Jeu 27 Sep 2018 - 0:44
Les choses étaient allées très vite. Trop vite.
Suite à la réponse d’Axelle, Seiji avait simplement opiné du chef. Si ce brouillard réduisait les flux maritimes, ils auraient davantage de chances de retrouver un bateau fraîchement amarré. Plus encore si Axelle était en mesure de les guider malgré la brume. Envisageant la suite, il se tourna brièvement vers Axelle, la remerciant d’un bref signe de la tête. Mais rapidement, ce furent les mouvements de son Invokeuse qui attirèrent son attention. Confrontée à un enfant seul et perdu dans la brume, Akemi avait été incapable de faire preuve de prudence. Elle s’était brièvement écartée de lui, rejoignant l’enfant en larmes. Seiji s’était approché sans un mot, conscient de l’urgence qui pesait sur le petit groupe. Toutefois, mettre davantage de pression sur les épaules du garçon n’aurait engendré que plus de problèmes, et pour cette raison, l’épéiste resta muet. Il réprouvait le choix d’Akemi, plus encore quand la jeune femme décida que le garçon serait plus en sécurité entre elle et Seiji, rompant tout contact entre le gardien et son Invokeuse. Il détestait cette idée. Et, à petite dose, il détestait également la tendance chronique d’Akemi à ne pas l’écouter quand il était question d’être prudente et de ne pas prendre de risques.

Mais le doux agacement de Seiji s’envola quand la brume l’enveloppa, lui semblant soudain plus dense que quelques secondes plus tôt. Une fraction de secondes. Il avait suffi d’une fraction de seconde pour que la main jusque là logée dans la sienne se dérobe. Quand il regarda autour de lui, son sang se glaça. Personne. Ni Akemi. Ni aucun enfant. Son poing se serra de rage. Seiji parvint à peine à garder son sang-froid, figé sur placé, l’estomac lacéré par l’inquiétude. Il n’entendit pas la voix d’Axelle. Il n’entendit pas les mots de Cillian. Il ne restait que cette crainte tacite et légitime qui assaillait son esprit, cette insatiable colère qui battait rageusement contre ses tempes. Quand la question de Cillian effleura finalement la surface de son esprit, il manqua d’exploser de rage. Ce qui s’était passé ? Il réprima néanmoins sa rage, conscient que cette bouffée de colère n’était que l’occasion de déverser craintes et culpabilité à la première occasion venue. Il ravala donc sa rage, laissant le soin à un autre d’exposer la situation. Pendant que les autres évaluaient la situation, Seiji réfléchissait du mieux que possible. Puis, des silhouettes attirèrent son regard. Mais ses espoirs s’envolèrent aussitôt, constatant que son Invokeuse n’était pas parmi les nouveaux arrivants. Il ne prêta aucune attention aux échanges qui se faisaient entre les groupes, l’esprit ailleurs. Il n’avait que deux pistes. La ville, quadrillée par les soldats de Yevon. Et le port, dont venaient visiblement la nouvelle troupe. Dans son esprit, les pensées s’enchaînaient à toute vitesse. Ils venaient de la ville. Les soldats étaient nombreux. Si cette chose ramenait les Invokeurs en ville, quelqu’un l’aurait forcément vu. Ou tout du moins, il l’espérait, car si son hypothèse était erronée, il ne retrouverait pas Akemi. Il pesta, ne réalisant pas que son poing tremblait. Il choisirait donc le port. Son regard acéré se posa brièvement sur l’assemblée. « Discutez si vous voulez. Je continue. » toutefois, n’importe qui aurait été capable de lire ce mélange de crainte et de colère qui brûlait au fond de ses pupilles. Il n’attendit pas de réponse, et s’avança froidement en direction du port. Inconsciemment, Seiji avait accéléré le pas. Il savait combien sa réaction était injuste, irrationnelle et déplacée. Mais à cet instant précis, il s’en fichait éperdument. Akemi avait été enlevée. C’était la seule chose qui importait. Que d’autres le suivent ou non était désormais secondaire.

 :: Spira - Le continent • :: Luca

avatar

Classe : Mage bleu

Points de rang : 350



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Xii

Gardienne

le Sam 20 Oct 2018 - 0:01
UNE AUBE NIMBÉE D'OMBRE Évidemment, il fallait bien plus qu'une simple potion pour gagner la confiance de la rouquine. En avoir cru autrement aurait été stupide, de sa part. Il faudrait bien plus que de fausses recommendations d'un temple qui, selon les dires, se portait toujours dans son coeur, ainsi que quelques beaux sourires pour que l'Invokeur la prenne par la main et lui dise qu'elle lui ferait confiance. Et, selon Xii, il en était bien plus normal d'avoir cette réaction que celle espérer; d'un côté, elle savait que la jeune femme n'était pas dupe après tout ce qu'elle avait vécue avec Yevon. De l'autre, si la ranger de son côté avait été aussi facile, n'importe qui aurait pu prendre la mission et la rammener à Vilhatt sans aucun problème.

Le problème de la jambe de l'Invokeur, ainsi que la question précédante de l'Al Bhed fut mise de côté par les pleurs d'un enfant. De mode repos à action, l'homme au gabaris impressionnant et l'assassine se retrouvèrent rapidement aux côtés de leur protégée, Ryme prenant les devants, dirigeant le groupe. Et ce fut assez pour perdre tout contact visuel avec la Voix; le brouillard s'épassissait à vu d'oeil, séparant rapidement le trio. Bien que Xii pouvait toujours voir Danil, elle cru remarquer que Ryme avait disparu, directement sous leurs yeux. Soupirant, la nouvelle Gardienne se dirigea vers Danil qui l'interpelait. Décidemment, cette situation n'allait pas plaire à Vilhatt, si sa se savait; Gardienne pendant cinq minutes et déjà elle perdait sa charge. Lui livrer serait un plus gros problème qu'elle ne le croiyait.

"Vous avez raison, Sir Danil. Il nous serait plus prudent de parcourir les environs sans courrir la chance de se perdre de vue." La jeune femme lui fit l'un de ses plus beaux sourires, avant de s'attacher le bout de cordage autour de la taille. Il valait mieux jouer le jeu et suivre le géant, que de refuser son aide. Il serait plus facile pour eux de la retrouver à deux, elle économiserait ses forces et pourrait peut-être gagner, indirectement, la confiance de sa cible. "Je vous laisse mener le pas."

Se laissant guider par l'ami de sa protégée, la jeune femme gardait sa façade; souriante, avenante et sympathique, l'assassine tentait de faire la conversation avec lui. La main sur son arme, Xii restait sur ses garde; après tout, on ne savait pas comment les Invokeurs avait disparu, ou si Danil avait la moindre raison de douter d'elle et de l'attaquer.

"Sinon, comment avez-vous connu Dame Ryme ? Personnellement, je dois admettre que ce n'est pas aujourd'hui la première que je l'ai vu. Oh non! Ce fut lors de l'un de ses nombreux concerts, lorsqu'elle était une Voix de Yevon." Ce n'était qu'un demi-mensonge; Xii avait déjà assister à l'un de ses concerts, mais pas en tant que spectateurs. Ajoutant des glapissement à son théâtre, son faux sourire s'aggrandit; elle avait l'air d'une vrai fan. "Je dois admettre que d'entendre sa voix mélodieuse interpréter l'une de ses chansons fut l'un des plus beaux moments de ma vie de disciple!" Une main sur son visage, elle secoua sa tête doucement, comme en extase. "Mais, assez parler de moi, qu'en est-il pour vous ?"

Le regard tourné vers Danil, elle attendait de voir sa réponse et ne perçu presque pas le nouveau groupe qui s'était approché d'eux, avec tout ce brouillard. Reconaissant le visage de celui qui les interrogeait maintenant, la main de l'assassine se crispa sur la poignée de son arme. Cillian. Ses questions semblaient décidément mentionner celle que le duo recherchait. Mentir n'était pas une solution, avec Danil à ses côtés.

"Ah êtes-vous le Gardien de Dame Ryme ?" Effectuant le signe de prière, Xii était complètement devenu Lymle. "Je suis Lymle, du temple de Djose. J'ai été assignée par Yevon à la protection de Dame Ryme." Un petit regard qui se voulait sincère illumina ses yeux alors qu'elle fixait directement son autre cible dans les yeux. Mort ou vif, hein ? Pas maintenant, du moins. "Malheureusement, moi et Sir Danil l'avons perdu de vu, avec tout ce brouillard qui s'est épaissit d'un coup. Nous sommes allé à l'encontre d'un enfant qui pleurait et..." Sa phrase n'eut pas le temps d'être achevé en sortant de ses lèvres que l'un des compagnons du groupe, un jeune aux cheveux rosés, lui coupa la parole et se précipita vers le port.

"Devrions-nous suivre votre ami ?" Regardant Cillian, elle pointait celui qui quittait le groupe. La suite des choses deviendraient ainsi plus intéressante, avec tout ce monde.
©️ 2981 12289 0[/color]

 :: Spira - Le continent • :: Luca



Sorts & compétences

Contenu sponsorisé

 :: Spira - Le continent • :: Luca

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3