Liens utiles

Encyclopédie

Traducteur Al Bhed

Normal

Al Bhed


Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Une aube nimbée d'ombre [EVENT n°2]

 :: Spira - Le continent • :: Luca

Ryme

Classe : Mage blanc

Points de rang : 1402



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Ryme

Invokeure

le Mar 23 Oct 2018 - 13:24
Ryme était heureuse de revoir Akemi, même si les circonstances n'étaient pas des plus agréables. Depuis le temps qu'elles ne s'étaient pas vues, elles avaient beaucoup de choses à échanger, et ce, sur divers sujets. L'ancienne voix s'approcha un peu, découvrant la demi-guado appelée Noa et une inconnue aux cheveux couleur prune. Un sourire poli se dessina sur son visage alors qu'elle effectuait, avec grâce, le symbole de Yevon en guise de salutation silencieuse.
Les divers murmures qu'elle pouvait entendre lui laissaient croire qu'elles n'étaient pas seules. Peut-être y avait-il encore d'autres Invokeurs ici ? Ryme se retourna observant la cale, tentant de percer l’obscurité en plissant les yeux. La seule chose qu'elle arrivait à voir était les sceaux tracés aux murs, empêchant l'utilisation de la magie. Elle poussa un soupir.

« Nous devrions rester ensemble » commença-t-elle d'une voix douce. Après tout, 4 Invokeures, cela voulait dire au moins 4 Gardiens à leur recherche. Son cœur se serra un peu : est-ce que Cillian s'inquiétait ? Et Gordias ? Instinctivement, sa main gauche se plaça contre sa poitrine. Elle prit une grande inspiration et se para de son masque le plus brave, le plus rassurant.
« J'ignore qui peut nous vouloir quelque chose. Mais, tout ça ne me dit rien qui vaille. » soupira Ryme, tout en se plaçant volontairement devant la pile de corps qu'elle avait remarqué quelques secondes plus tôt. Inutile de les alarmer d'une manière funeste, pour le moment, songea-t-elle tout en gardant son sourire.

Soudainement, la lamentation familière des furolucioles percèrent le silence angoissant du navire. Des monstres prirent vie, la rage dans le regard. Ryme se retourna, un air farouche flanqué sur le visage. Malgré les sceaux anti-magies, elle espérait pouvoir invoquer une de ses chimères. La magie se déversa dans ses veines, mais le chemin lui semblait infini et inconnu, tant et bien qu'elle ne trouva pas en elle, l'écho qu'elle escomptait. Son regard glissa au sol et elle s'empara d'un morceau de ferraille. L'odeur de la rouille lui saisit le nez.

« Est-ce que l'une d'entre nous, sait se battre ? Je veux dire, convenablement ? » Son regard circula sur les trois autres jeunes femmes. Elle savait qu'Akemi ne pouvait pas réellement se permettre cet effort, alors ses pupilles étaient fixées à la fois sur Noa et l'Inconnue. « En tant que mage, je ne peux rien faire tant que ces sceaux seront sur les murs. Il faudrait qu'une ou plusieurs d'entre nous occuper ces monstres pendant que les autres... »

Ryme n'eut pas le temps de finir d'expliquer son plan qu'un des monstres fondit sur le groupe. Avec la douce fermeté d'une mère, elle poussa Akemi derrière elle, se jurant qu'il ne lui arriverait rien. Le souvenir de son corps frêle, prisonnier du squame de Sin, lui revenait cruellement en mémoire. Avec peine, l'ancienne Voix se mit à déglutir et s'avança, frappant avec une assurance toute relative. La bête couina et recula, montrant encore plus les dents.

« Les sceaux... Je vois ce que tu veux dire. Mais... Je... » déclara Noa tout en se positionnant un peu plus en retraite.

« Je suis désolée, on a guère eut le temps de se présenter, que nous voilà dans un sacré pétrin » déclara-t-elle après avoir à nouveau repousser tant bien que mal, l'attaque d'un autre monstre.

« Akemi, Noa, pensez-vous pouvoir faire quelque chose pour les sceaux ? » Et même si vous ne pouvez pas, il le faudra, pensa-t-elle en serrant les dents.

« Ne vous en faites pas, je suis sûre que l'on peut s'en sortir. » ajouta-t-elle pour enlever un peu de poids à ces mots.

Une des créatures s'avança, plus dense et trapue que les autres. Son regard pointa tour à tour sur chacune des Invokeures, puis, il jeta son dévolu sur l'Inconnue aux cheveux violets. Ryme n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit. Son cœur manqua un battement, tandis que son esprit lui rappelait avec cruauté, les événements qui l'avaient conduite à l'hôpital, à la perte de sa chair et de ses muscles. Elle resserra sa poigne sur la barre de fer, bien décidé à ne pas se laisser faire.

« Ce n'est pas la manière dont j'ai choisi de mourir. Pas vous ? »
Tout était dit. Chacune avait sur les épaules, le poids des espoirs et des rêves brisés de Spira. Toutes savaient que le voyage ne se terminerait qu'avec leur mort. Mais il en allait ainsi. Cette voie était celle qu'elles avaient choisie. Ryme adressa une prière silencieuse à Yevon, tout en songeant à Cillian. Elle priait pour qu'il ne retrouvât pas son corps en charpies, sans vie : le moment n'était pas venu.

 :: Spira - Le continent • :: Luca

Danil Absalon

Classe : Guerrier

Points de rang : 156



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Danil Absalon

Monsieur tout le monde

le Jeu 15 Nov 2018 - 10:21
Sur le chemin, les questions de la jeune femme qui l'accompagnait indiquaient qu'elle semblait vouloir discuter un peu. Ce n'était pas vraiment la priorité de l'Al Bhed, qui estimait qu'il y avait bien plus important sur l'instant présent. Ryme s'était tout simplement volatilisée dans le brouillard, comme ça, et il comptait bien découvrir comment.

Sans vouloir avoir l'air impoli... Je pense que nous devrions rester concentrés. Quelqu'un - ou quelque-chose - pourrait surgir n'importe-où, n'importe-quand. Nous aurons tout le loisir de parler plus tard...

Ses paroles n'étaient pas incisives; elles témoignaient plutôt de la concentration intense dont il faisait preuve à cet instant-là. Il était focalisé sur leur avancée dans le brouillard, vérifiant occasionnellement l'état de sa camarade d'infortune pour s'assurer qu'ils ne se retrouvent pas séparés.

Tout était ensuite allé très vite. La brume s'était dissipée peu à peu, et Danil avait pu constater que, contrairement à ce qu'il pensait, lui et Lymle étaient loins d'être seuls. Un petit groupe de personnes finit par se former, composé de plusieurs personnes atypiques et variées. D'ailleurs, il en avait reconnu une : Axelle, qu'il avait rencontré auparavant à Porto Kilika sur une plage. Bien qu'ils n'échangèrent aucun mot, leurs regards en disaient long, et un léger hochement de tête suffit bien à constituer un salut respectueux à son égard.

Danil commença à évaluer la situation : la plupart des personnes présentes avaient l'air de savoir se défendre, et jusque-là, tout le monde semblait garder raisonnablement son sang froid...
Le colosse, cependant, nota que l'une des personnes mentionna le nom de Ryme. Lymle semblait le reconnaître comme étant son gardien, et dans les circonstances présentes, il n'était pas question de commencer à douter des uns des autres.

Ryme ? Nous étions avec elle pas plus tard qu'il y a quelques minutes à peine. Mais...

Il marqua une légère pause, l'air déçu et agacé par la situation. Bien qu'il ne soit toujours d'un calme remarquable, il n'en était pour autant pas indifférent, loin de là.

... Nous l'avons perdue dans la brume. Nous étions justement en train de tenter de la retrouver.

D'ailleurs, notant que le brouillard ne semblait plus être un problème, Danil défit la corde à sa taille pour être plus libre de ses mouvements. Si une menace surgissait, il fallait qu'il soit prêt à se défendre.
C'est alors qu'un des hommes s'en alla, empressé, visiblement aveuglé par une colère noire. Un long soupir quitta la gorge de Danil... Il était bien temps que quelqu'un craque et ne commette une erreur qui les mettrait tous potentiellement en danger. À cet instant, il aurait voulu l'arrêter, mais au fond, l'Al Bhed ne pouvait pas se résoudre à lui demander d'attendre et de rester calme. La fièvre de la rage ne rendait pas aisée les négociations, et il devait prendre une décision...

Finalement, cela fut assez rapide de choisir : le géant se mit en marche pour rattraper le jeune homme, prévenant ses nouveaux camarades dans la foulée.

Je crois que nous n'aurons pas le choix... Je ne peux pas laisser quelqu'un aller se faire tuer inutilement sans réagir.

Il ne restait plus qu'à espérer qu'ils ne soient pas prit par surprise par une quelconque menace funeste... Et puis, après tout, lui-même était inquiet du sort de Ryme et ne voulait pas perdre de temps. Son regard était déterminé, son pas assuré, et il tenait bien à enfin comprendre ce qu'il se tramait derrière cette étrange brume.

 :: Spira - Le continent • :: Luca

Ryme

Classe : Mage blanc

Points de rang : 1402



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Ryme

Invokeure

le Sam 9 Fév 2019 - 10:06
La situation semblait critique pour les Invokeures. Les nombreux monstres ne cessaient de revenir, encore et encore. Les sceaux anti-magie crépitaient avec force dans l'obscurité de la câle. Noa, toujours à genoux n'avait de cesse de crier, encore et encore. Sa voix s'éplucha cruellement alors que ses cordes vocales arrivaient à la limite de leurs capacités. Un monstre aquatique se hissa jusqu'au groupe, les épines dressées vers l'avant. Il attaqua au hasard, blessant qui serait sur son chemin. Ils avaient enfin trouvé une faille et comptaient bien l'exploité.
Une brèche dans le navire était en train de se former.

***

Seiji ne pourra faire que quelques pas dans la direction de son choix ; du fond du port une créature sordide fit son apparition. Son corps ressemblait à celui d'un dragon, mais l'entièreté de ce dernier était recouverte d'une boue putride. Sa queue, serpentaire était pourvue de picots venimeux. D'un coup de patte violent, le monstre brisa une partie de la promenade du port. La mer reflua un peu, préparant sa vengeance.

hrp :
Spoiler:

Je suis sincèrement désolée du temps que ce poste à mis à arriver ; pas mal de problèmes se sont accumulés pour chacun, ce qui a conduit à ce long délais ! J'espère néanmoins qu'il vous intéresse toujours autant. N'hésitez pas à faire preuve d'initiative pendant vos tours, je m'adapte à vos réponses ! ^v^
Merci de votre patience !

 :: Spira - Le continent • :: Luca

Cillian

Classe : Chevalier Noir

Points de rang : 850



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Cillian

Monsieur tout le monde

le Sam 9 Fév 2019 - 10:45
Il n'aura fallu que quelques secondes pour que tout parte au va l'eau. Le gamin, Seiji, décide de partir tout seul. Je suis un peu partagé. D'un coté, j'ai envie de le laisser dans sa merde. Si il n'est pas capable de garder la tête froide dans des moments comme ça, peut être que le rôle de Gardien n'est pas fait pour lui, et peut être que ce serait mieux pour tout le monde si il venait à disparaître dans l'estomac d'un assaillant inconnu. De l'autre coté, il a sûrement peur. Il est sûrement affolé. Et ce n'est pas vraiment gentil de laisser les gens souffrir pour rien. Je secoue un peu la tête, désapprobateur, avant de porter mon attention sur la suite des événements.

Un couple d'inconnus s’approche. Un géant et une demoiselle. Aucun des deux ne m'inspire confiance, pour être tout à fait franc. Encore plus quand elle se présente. Encore quelqu'un assigné par Yevon pour la protection de Ryme ? Cela ne me dit absolument rien qui vaille, et même un peu plus. Je ne suis pas encore totalement convaincu de la bonne foi de Gordias, c'est dire. Cependant, pour l'instant, je n'ai pas d'autre choix que d'accepter ça. Je discuterai de tout ceci avec Ryme une fois qu'on l'aura retrouvée. Elle explique que c'est eux qui ont perdu Ryme. Je serre un peu les dents. Je sais que je ne devrais pas leur en vouloir pour ça. Après tout, nous aussi on a perdu un Invokeur sans rien pouvoir faire. Je souffle un bon coup avant de détacher la rame de mon dos. Heureusement, une question de la pirate me sort de mes réflexions.

« Ouais, j'étais a Besaid quand il est réapparu. »

Je marque une petite pause alors que mes mains se crispent. Quel affreux moment. Il m'arrive d'en rêver, parfois. Mais allez Cillian. Concentre toi. Il ne faut pas te perdre dans tes souvenirs maintenant. Elle a besoin de toi.

« Je n'en ai pas vu faire de la magie. C'était un peu trop chaotique. Et puis, je ne suis pas convaincu qu'ils en aient besoin. »

Sin est plus du genre boule de démolition que personnage discret. Mais cependant, je dois avouer ne pas être spécialiste des squames. Je hausse des épaules.

« Je ne pense pas que ce soit Sin. Si il avait voulu se débarrasser des invokeurs ici présents, je pense qu'il se serait montré. Et qu'on aurait rien pu faire. »

Dans un sens, on a rien pu faire non plus, non ? Mais je n'ai pas le temps de réfléchir, car le géant se met aussi en route. La situation m’échappe, et je n'aime pas trop ça. Si ça se passe mal, je n'aurai rien pu y faire, et ça me dérange.

Et un craquement sinistre me sort de mes pensées. D'un coup d'un seul, je tourne la tête vers la direction dont provient le son. Seigneur Yevon, qu'est-ce que c'est que cette horreur ? Je me précipite vers Seiji et le géant, pour leur porter assistance.

« Lymle, si vous savez vous battre, aidez nous, sinon allez vous mettre à l'abri. »

Je n'ai pas trop d'espoir quand a la formation guerrière des sœurs de Yevon, mais on ne sait jamais. Peut être qu'elle connaît un peu de magie curative ? Je détaille du regard la bête. Je crois que je n'ai rien vu de semblable. On dirait une sorte de lézard géant duquel suppure une substance qui sent mauvais jusqu'ici. Sa bouche est ornée de plusieurs rangées de dents qui font presque mal rien qu'a les regarder. Et les piques de sa queue n'inspirent rien de bon non plus. Doucement, je reveille mes énergies magiques. Il va falloir faire la bagarre. Je m'adresse a Seiji.

« Si tu as la tête assez calme pour te battre, aide moi. Sinon, recule. La dernière chose que l'on veut, c'est que tu te fasses tuer. »

Peut être pas la meilleure chose a dire a un jeune en colère.

« Pareil pour vous Danil. Il n'y a pas de honte à reculer. »

J'ai le sentiment que je viens de tout les deux les brosser à reculons, mais je dois avouer que je m'en moque un peu. Par contre, il va falloir que j'y aille doucement. Autant je n'ai pas vraiment de doute quand a ma capacité a réduire la créature en bouillie, autant je ne suis absolument pas persuadé d'en sortir indemne. Bon. Soyons malins. La première idée, ça me semblerait d'être de s'occuper de sa queue.

D'un bond, je m'en approche. Comme prévu, le monstre me souffle dessus son haleine de viande pourrie avant d'envoyer son appendice caudal a toute vitesse vers moi. Ma rame se met sur le chemin de son coup, renforcée par mon énérgie noire, et je la frappe d'un coup de poing lui aussi entouré de cette énergie sombre.

« Je veux bien un coup de main, si jamais ! »

 :: Spira - Le continent • :: Luca

Seiji

Classe : Bretteur

Points de rang : 455



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Seiji

Gardien

le Mer 20 Fév 2019 - 21:02
Sa main tremblait. Il savait que sa colère n’était que feinte, il sentait pertinemment ce froid mordant qui s’était insufflé au plus profond de lui, gelant jusqu’à la moindre fibre de son corps. Il savait que c’était idiot. Suicidaire. Mais il ne pouvait pas attendre. S’il s’arrêtait, si pendant une seule seconde il ralentissait, il savait que l’effroi le submergerait, l’écraserait avec une telle force que son esprit succomberait à la panique, que ses gestes ne seraient plus aussi précis. Il devait avancer.

Mais la silhouette grotesque qui émergea du fond du port coupa rapidement court à sa course solitaire. Un corps de dragon, dont ruisselait une boue épaisse. Seiji tira son sabre, fixant avec une violence sordide la bête qui s’avançait vers lui. Il pensa à Akemi. À l’assaut de Sin sur Kilika. Les bruits dans son dos le ramenèrent brusquement à la réalité. Il se retourna, découvrant l’homme à la silhouette immense et Axelle juste derrière lui. En retrait, l’homme au bandeau s’élançait à leur côté. Seiji hocha la tête sans un mot. De l’autre côté, la bête progressait dans leur direction. Quand Cillian arriva à sa hauteur, ses premières paroles furent à l’attention du jeune homme. Seiji ne répondit rien, lançant un regard muet en direction du gardien. C’était un imbécile. Mais s’il était suffisamment rationnel pour tenir ce discours, c’était un imbécile qui savait se battre. Et à l’instant, Seiji avait davantage besoin d’un combattant que de tous les diplomates de la planète. Il lâcha un grognement approbateur et se positionna. Cillian se lança en premier : une parade, suivi d’un contre. Il visait sa queue. Seiji jeta un bref regard en direction du reste de la troupe, inventoriant d’un regard ceux qui se battraient avec eux. Puis, tandis que Cillian reprenait la parole pour demander de l’aide, il s’élança à son tour.

Sa lame siffla dans les airs, mais la créature se déroba avant que le coup de l’épéiste ne touche sa cible. Le jeune homme releva aussitôt son regard, appréhendant les mouvements de la créature. La bête se déporta sur sa droite, et pointa son appendice en direction de Seiji. Son abdomen se contracta. Seiji ne détacha pas son regard de l’épaisse queue brossée d’épines qui était tournée dans sa direction. Si Cillian tenait à se débarrasser de sa queue, qu’à cela ne tienne. Ils perdraient du temps s’ils ne se rassemblaient pas sous une même stratégie. Le dard d’épines fila dans sa direction. Quand l’appendice arriva à sa hauteur, Seiji se déroba. Il releva son arme au-dessus de sa tête, et d’une tranche nette, frappa l’appendice caudale qui s’offrait à lui. La lame entailla la queue de la créature : assez pour la blesser, mais certainement pas suffisant pour la détacher du reste de son corps. Seiji se recula aussitôt, évitant de peu un violent coup de queue destiné à le repousser. Puis, retrouvant son équilibre, il lança un regard aux autres. Il pourrait occuper la créature encore quelques instants si cela était nécessaire, mais une chose était certaine : il ne pourrait pas se débarrasser de cette chose sans le soutien des autres. Et au-delà du combat en lui-même… Il savait que chaque seconde comptait. Si Akemi n’était pas ici, pas avec cette créature, elle n’était pas en sécurité pour autant. Et chaque minute perdue aux prises avec cette chose était autant de temps perdu pour la chercher.

 :: Spira - Le continent • :: Luca

Axelle

Classe : Mage rouge

Points de rang : 29



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Axelle

Madame tout le monde

le Ven 15 Mar 2019 - 12:21
En un instant, tout bascula. La mer qui était autrefois calme rongeait de plus en plus les quais fragiles du port, éclaboussant le petit groupe éparse de son écume salée. Il n'avait fallut qu'un battement de cil pour tout change du tout au tout. Cette créature noirâtre, dégoulinante d'une substance inconnue ne lui disait rien qui vaille, et pour cause, elle amorça une attaque dès qu'elle eu les jeunes gens en vue.

Cillian fut le premier à attaquer à proprement parler, fonçant dans la masse tout en criant des recommandations à qui mieux mieux, la mer mâchant pratiquement tout ce qu'il disait lorsque l'on était à bonne distance. Axelle comprit vite que les deux gardiens voulait s'acharner sur un point précis mais néanmoins instable : la queue de la créature. Plutôt bonne stratégie même si cela exposait les deux combattants à de gros risques. Trop gros même.

Axelle se concentra pour trouver une faille dans ce tas de boue infâme, tenta d'analyser le monstre et de regrouper les connaissances qu'elle pouvait déjà avoir pour attaquer efficacement. Elle fit le tour du monstre qui s'étalait sur la jeté comme un gros blob massif. Premier point qu'Axelle remarqua, il était vif avec ses appendices mais on corps était très pataud et lourdaud sur terre. Seul sa queue remuait frénétiquement pour attaquer et en même temps se dégager des deux hommes au corps à corps. Elle décocha un carreau chargée d'énergie magique près de ce qu'elle supposait être ses yeux et lança un éclaire pile à ce même endroit. La créature émit un hurlement grotesque et sans aucune comparaison possible, elle comprit qu'elle avait fait mouche.

Mais il en fallait plus pour qu'un monstre de ce gabarit soit hors courses. La capitaine se désengagea à nouveau et observa le port, en quête d'objets volumineux et utile à leurs survie. Son regard se porta vers une grue d'acheminement de marchandise encore intacte. Elle se balançait dangereusement au gré de la houle et il aurait été bon ton de la descendre au plus vite avant qu'elle ne se décroche d'elle même et fasse des blessés... Des blessés... Mais c'était cela! Une idée de génie naquit dans le cerveau de la brune. Son esprit de capitaine reprenant le dessus, elle établit un plan en quatrième vitesse et s'affaira à en faire part à ses compagnons d'infortune. Elle s'approcha en courant de Danil et s'époumona pour ne pas que les vagues ne censure ce qu'elle avait à dire.

"Danil, tu vois cette grue d'acheminement là bas? J'ai besoin de toi pour la manipuler. Nous allons attirer la bestiole dessous, il faudrait que tu lâche la cargaison dessus. En attendant, il faut que tu la maintienne stable au mieux que tu peux. J'ai confiance en toi et en tes capacités."

Elle lui décocha un sourire confiant et un clin d'oeil entendu puis fonça vers l'albinos. Une vague s'abattit sur elles et c'est avec grande peine qu'Axelle aida Lymle à se relever.

"Tout vas bien?" Elle s'essuya le front dégoulinant d'eau salée. "J'ai besoin de toi, tu vas m'aider à attirer le monstre là bas, dit elle en désignant la fameuse grue d'acheminement. J'ai pas besoin de savoir si tu sais te battre. Si tu sais crier, jeter des trucs ou te faire remarquer, c'est déjà suffisant."

Elle encra son regard dans le sien et la pris par les épaules.

"Je sais que ça fait peur, je ne sais pas comment tu gères ça, mais on est tous dans le même panier. Je crois en toi et pour que ça marche il faut que tu me fasse confiance également."

Une fois ses recommandations faites, elle lui lança un regard entendu puis elle couru vers les deux premières lignes tout en évitant au mieux de se faire toucher. Elle porta une mains à sa gorge, devenu endolorit et enroué à force de crier.

Lorsqu'elle vit l'entaille que les deux Gardiens avaient commencé à faire, elle décocha un éclaire qui fit geindre le monstre de mélasse. Cela lui permit quelques instants de repos pour exposer en vitesse son plan.

"Vous deux, j'ai besoin de vous pour protéger le groupe et amener le monstre à un endroit précis. Vous devez vous coordonner pour l'amener au mieux sous la grue a quatre cent soixante mètres Sud-Est d'ici. Evitez de vous faire empaler comme une brochette et tout se passera bien. Si nous unissons nos forces il se peut qu'on lui fasse de gros dégâts!"

Elle fit un pas de côté alors que la créature recommençât à attaquer avec beaucoup plus de vigueur et de hargne. Il était bien difficile de donner des ordres à des gens en qui l'on avait que peu confiance et dont on ne connaissait rien. Mais elle avait foi en leur instinct de survie et en le envie de tuer ce truc afin rejoindre leurs disparues, même si personne ne savait où chercher.

Tout en fermant son manteau elle jeta un regard rapide sur la situation. Elle espérait que tout se passe pour le mieux, mais rien n'était sur. Pourtant, elle ne perdait pas la fasse, car si le capitaine panique, c'est tout l'équipage qui sombre dans l'affolement.

Elle lâcha un soupir qui fit partir momentanément son angoisse et jeta un regard vers Lymle, espérant que son plan marche et soit suivit par les autres. Elle se concentra, chargea un éclair et le fit s'abattre sur le monstre à un endroit sensible et déjà vulnérable, ce qui attira inévitablement son attention. Elle ne pourrait rien faire sans les autres, ni le tuer, ni le blesser gravement et s'ils décidaient tous de l'abandonner à son sort, elle courait droit vers une mort certaine. Mais elle ferait tout pour que son plan fonctionne, quit  à perdre un bras ou une jambe.

Note Hrp:
On a échanger nos tours avec Xii, ne vous inquiétez pas tout est sous contrôle °3°

 :: Spira - Le continent • :: Luca

Akemi

Classe : Mage blanc

Points de rang : 510



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Akemi

Invokeure

le Ven 15 Mar 2019 - 18:57
La situation était plus que fâcheuse du cotée des invokeures. Incapable d’utiliser leur magie, tout comme leur invokation, elle se retrouvait face à une horde de monstre aussi agressifs que dangereux. Cette fois, il n’était plus question de blablater, mais de sauver la vie de chacune, d’unir ses forces pour résister face à ses envahisseurs. Dit comme cela, ça paraissait facile, mais en vrai cela était bien plus compliquer que cela. Ryme semblait déterminée à combattre, armée de son arme de fortune, elle tentait tant bien que de mal de repousser ceux qui aurait le malheur de s’approcher. Elle était courage, un courage qu’Akemi aurait voulus suivre, si elle avait été un tant soit peu capable de frapper. Mais malheureusement avec sa faible constitution, elle risquerait plus de freiner et d’être un poids que d’apporter une véritable aide. Ses poings se serrant, elle détestait être ainsi inutile, elle aurait voulu faire plus, aider Ryme et se tenir à ses côtés, au lieu de ça… Je ne peux rien faire tant que ces sceaux seront sur les murs. Il faudrait qu'une ou plusieurs d'entre nous occuper ces monstres pendant que les autres. Entendant ses quelques paroles de la part de sa consœur, ainsi que son questionnement sur leur futur tâche, Akemi se tourna aussitôt vers ses sorts qui brillait avec véhémence contre les parois boiseuses de la cale. Était-il seulement possible de faire disparaître ses choses juste avec la force de ses bras ? Même si cela semblait impossible, il fallait essayer. Elles ne pouvaient pas mourir ici sans rien tenter. « Je ne sais pas ce qu’on peut faire, mais on va tenter tout ce que l’on peut ! Noa allons y, je m’occupe de celui-là, essaye avec celui d’à côté. » Ne pas te retourner, s’occuper de la tâche, ne penser à rien d’autres. Malgré son inquiétude pour Ryme et pour les autres invokeures, la prêtresse s’obligeait mentalement à ne pas tergiverser. Elle devait se concentrer, pour leur bien à toute. Un seul faux pas, un seul instant de déconcentration et c’était le groupe qui en pâtirait.

S’approchant rapidement du sceau qui se trouvait à présent face à elle, Akemi observa longuement celui-ci essayant de détailler la moindre faille, le moindre défaut qui le permettrait de le désactiver et libérer enfin leur plein pouvoir. « Noa, est-ce que de ton côté tu as une idée de comment détruire ses choses ? » C’était la première fois qu’elle se trouvait face à pareil magie et évidement elle n’en connaissait aucunement le fonctionnement. Peut-être que Noa qui était une guados en savait davantage ? Tentant d’apposer sa ma main sur la marque lumineuse, la jeune femme eut aussitôt un moment de recule en voyant le sort crépiter, manquant à son cœur de lui faire rater un bond, tant elle ne s’était pas attendue à cela. Alors qu’elle attendait une réponse de la part de sa consoeur aux cheveux bleus, un cri attira aussitôt son attention, remarquant que la pauvre Noa était à terre, son cri se mêlant à ceux des monstres et aux crépitements des nombreux sceaux de la pièce. Non, ce n’était pas le moment de se laisser aller à la panique. Ryme risquait sa vie pour elles, elle ne pouvait veut faire ça. Même si la situation paraissait désespérée. S’approchant alors aussi de Noa à la hâte, Akemi s’agenouilla à son tour auprès d’elle, ses mains se posant alors ses épaules, comme essayant de réconforter la demoiselle pour la calmer. « Noa ! Ne te laisser pas aller à la panique ! Reprends-toi ! J’ai besoin de toi ! On a besoin de toi ! S’il te plait reprends-toi ! » Secouant un peu l’invokeure face à elle, se fait soudain un cri derrière elle, qui obligea la brunette à se retourner, constatant qu’un monstre toutes épines en avant avait réussi à se hisser jusqu’au demoiselle. « Ryme ! Attention ! » Elle n’avait su si elle avait eu le temps ou non de prévenir sa camarade, mais déjà, la prêtresse avait serré Noa contre elle, faisant barrage de son corps pour la protéger de cet assaut. Fermant les yeux, une vive douleur, ainsi qu’une lourdeur désagréable, l’obligea alors à les rouvrir aussitôt, constatant que la pointe d’une épine s’était enfoncée dans son bras droit. Serrant les dents, Akemi avait retenus un cri de douleur, sa respiration se retrouvant soudainement accélérer. « Est-ce que ça va ? Tu n’as rien Noa ? » Essayant de se dégager pour libérer sa consoeur, la prêtresse essayait tant bien que de mal de lui offrir un sourire rassurant, avant de s’occuper de cette épine dans son bras. Elle n’avait pas le temps de s’apitoyer, ni de prendre des mesures. Elle devait faire ça vite, et propre.

Soulevant sa jupe pour mordre dans le tissu, la jeune femme força sur l’épine à plusieurs reprises pour l’extraire de sa peau. La douleur était telle, qu’elle sentait des larmes embuer ses yeux, coulant avec hargne comme pour s’evacuer, mais dès qu’elle fut enlevée, elle se sentie aussitôt soulagée. Déchirant le pan de sa jupe, la jeune femme se fit aussitôt un bandage, avant de se lever quelques peu vacillante. Elle devait retourner vers les sceaux, il fallait qu’elle trouve le moyen de se défaire de leur envoutement. Alors qu’elle se faisait violence pour s’avancer, son regard se dirigea soudainement vers un pan de la cale qui attira son attention. Sur cette partie, de l’eau semblait s’en écouler, comme si le bois avait été attaquée. Était-ce la faute du monstre ? Sûrement, mais le plus important n’était pas de savoir qui était fautif, non le plus grave, était de constater qu’une nouvelle menace venait de pointer le bout de son nez. « Oh non ! Le bois a été touchée ! » Se tournant vers Ryme, Akemi avait un air grave sur le visage. Elle ne savait si cela était une bonne ou une mauvaise nouvelle. Elle aurait pus être bonne si cela leur permettait de s’en sortir toute vivante. Car après tout, l’eau pourrait les aider à noyer les monstres et à se libérer par cette nouvelle faille à condition d’être forte en apnée. Mais… Si jamais elle finissait au fond de l’eau et que les monstres les empêchaient de fuir… Elles ne feront que mourir plus vite. Et il fallait absolument qu’elles s’en sortent. Il était hors de question pour Akemi de mourir ici, de faire de cet endroit son tombeau. Elle qui était destinée à mourir, elle ne voulait pas finir ainsi, ni faire de peine à son gardien qui devait à l’heure actuelle, devait être fou d’inquiétude, si ce n’est pas en colère contre elle. Elle n’aurait jamais dû lâcher sa main, qu’elle bêtise avait-elle faite. Seiji, est-ce qu’elle aurait l’occasion de le revoir à nouveau ? Secouant sa tête, tout en reprenant une respiration plus calme, la jeune femme devait se reprendre au plus vite, et revenir sur son principal problème : Les sceaux. Ils étaient la clef de tout, du moins c’est ce qu’elle espérait. Regardant rapidement autour d’elle, son regard s’arrêta alors sur l’épine qu’elle s’était retirée de son bras. Peut-être qu’avec cela… Elle serait en mesure de briser le sort ? Ne préférant pas perdre de temps en réflexion, la jeune femme s’avança au pas de course vers sa nouvelle arme, puissant sur l’adrénaline qu’elle ressentait pour sans attendre, user de toutes ses forces pour l’enfoncer droit vers le milieu du sceau, prenant soin d’y mettre la partie la plus pointue. Elle ne savait si cela marcherait, mais elle ne perdait rien à essayer. Il était hors de question, qu'elle meurt sans avoir essayer.

 :: Spira - Le continent • :: Luca



Sorts & compétences

Contenu sponsorisé

 :: Spira - Le continent • :: Luca

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4