Liens utiles

Encyclopédie

Traducteur Al Bhed

Normal

Al Bhed


Nima - Life of the party

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches validées

avatar

Classe : Artiste

Points de rang : 0



Sorts & compétences

Nima

Gardienne

le Sam 27 Oct 2018 - 5:22



Nima






Etat civil


Surnom(s) :


Race : Humaine


Âge : 30 ans


Place dans la société : Propriétaire du Théâtre de Luca, futur Gardienne


Groupe : Gardien




Physique


Couleur de peau : Amande


Taille/Poids : 170 cm pour 60 kg


Couleur/Longueur des cheveux : Noir, qui cascades jusqu'au dessous de ses épaules


Couleur des yeux : Gris Clairs




Signe(s) distinctif(s) : -Sa démarche séductrice.
-Son maquillage extravagant.
-Sa façon de se vêtir.




Prendre les armes


Classe : Artiste




Armement : Éventail à lames - Nima use d'un éventail élégant, parsemé de couleurs. Entre chacun des plis se trouve une lame, chacun de longueur variée. Bien qu'elle use de son arme au corps à corps, elle peut tout de même l'utiliser à distance en lançant ses lames.

Visiosphère - Une visiosphère l’aide également à user de ses techniques. La musique qu’elle contient est sélectionnée dans le but d’accompagner l’artiste durant ses performances. Contenant des chansons toutes composées et interprétées par Nima, la sphère est primordiale pour donner un air magistral aux danses et aux chants de la demoiselle.




Caractère





  • Curieuse

  • Déterminée

  • Extravertie

  • Festive

  • Organisée





  • Distraite

  • Dramatique

  • Exubérante

  • Frivole

  • Obstinée





Festive et extravertie, Nima sait apporter de la vie dans un groupe. Elle aime être le centre de l’attention, parler à tous ceux qui l’entourent, faire partie de la conversation, soit en étant le sujet ou simplement en donnant son opinion, sur celui-ci. Mais c’est également ce qui lui permettra de facilement joindre n’importe quelle conversation. Et, après tout, elle est indispensable si l’on veut passer une bonne soirée, selon elle; elle amène l’ambiance partout où elle va.

Déterminée, Nima ne lâche pas le morceau; elle va au bout de ce qu’elle entreprend et ceci peut prendre plusieurs formes. Que ce soit pour entreprendre un rêve, un objectif imposé ou encore défendre ce qui lui tient à cœur. Ce qui l’amène aussi à être obstinée; elle fait les choses à sa manière et c’est ainsi. Même si elle pourra, éventuellement et avec quelques efforts de la part d’une personne tierce, changer d’avis ou se ranger vers l’autre camp. La friction, sa la connait, d’ailleurs.

Organisée, Nima a passé la majeure partie de sa vie à organiser, monter et planifier des pièces de théâtre, des chorégraphies et des chansons pour son petit bébé. Traduire ces habitudes lors d’un combat ou encore pour un pèlerinage sera des plus facile, pour elle. Mais qu’importe le niveau d’organisation, ça ne l’empêchera pas d’être distraite. Rêveuse et tête en l’air, l’artiste a tendance à perdre le fil dans une conversation qui dure trop longtemps; soit elle manque d’intérêt, soit quelque chose attire son attention, assez pour qu’on la perde. On la voit souvent rêvasser dans son coin, marmonnant par elle-même.

Dramatique, la native de Luca est très théâtrale et le tout se montre dans la plupart de ses réactions. Qu’elle reçoive une bonne ou une mauvaise nouvelle, sa réaction sera toujours des plus grandiose. Dramatique. Intense. Criant tout haut, très fort ce qu’elle ressent, elle rajoutera toujours plus que nécessaire; une inconvenance mineure deviendra alors un problème majeur. C’est d’ailleurs un trait qui va de pair avec son exubérance. Excessive, désordonnée, Nima baigne dans cet aspect de sa personnalité; si elle veut être confortable, elle sera TROP confortable. Si elle veut boire, elle ira TROP boire et ainsi de suite. On peut facilement dire qu’elle manque de retenue, donc.

Au plus profond de son être, sous son excès, sous sa tête dure, se cache tout de même une curiosité d’enfant qui brille d’un feu plus doux. Cette petite lueur au fond d’elle la guide plus souvent qu’elle le croit. Que ce soit pour son écriture ou pour suivre ce petit sentiment dans le fond de son ventre, qui lui dit de suivre son instinct. Elle est donc du genre à lire, à s’informer, à questionner. Cette petite innocence d’enfant est probablement sa plus grande force, celle qui l’a mené jusqu’à sa présente situation. Mais cette curiosité se mêle parfaitement avec sa frivolité. Pour Nima, très peu de choses sont à prendre au sérieux; il n’y a que son théâtre qui prenne une grande place. Le reste de ses responsabilités sont souvent mises de côté, même si elle sera déterminée pour finir ce qu’elle entreprend, rien n’empêche qu’une nouvelle folie l’attire en son centre et qu’elle décide de suivre celle-ci. Après tout, nous n’avons qu’une vie à vivre, non ? Volage, me direz-vous ? Exactement. Mais c’est ainsi que notre actrice est faite.

Trivia :
-Elle voue une passion pour le théâtre et est ainsi une très bonne actrice; elle pourrait vous faire avaler n’importe quoi. Elle a tendance à le faire pour le plaisir, d’ailleurs. Mais elle n’est cependant pas menteuse.
-Elle est quelqu’un de séduisant, mais elle l’utilise plutôt pour le plaisir… dans tous les sens du terme.
-Elle croit en Yevon, en ses préceptes et la plupart des rites et textes, mais elle n’est pas une fervente croyante. Elle y croit, mais elle ne serait pas prête à donner sa vie pour sa foi.

Histoire





Nima s’avança, ses bottines martelant le plancher de la scène du théâtre de Luca, le bruit percutant les murs de la salle. La lumière des projecteurs était sur elle, la vedette de cette pièce que la troupe avait mis si longtemps à monter. Et sous cette lumière, les traits fins de la femme qu’elle était s’étiraient en un sourire; elle était comblée.
La salle était presque vide, il n’y avait que peu de spectateurs, une dizaine tout au plus. Il fallait dire que le théâtre n’était pas très populaire, pour le moment, avec le Blitz et les Voix de Yevon qui se manifestait plus fréquemment, avec le retour de Sin. Aller voir les pièces de théâtre et les comédies musicales était passé en dernier plan, à comparer. Mais Nima avait quand même du plaisir à mettre ses pièces en scène, d’y jouer, d’y danser, d’y chanter. C’était sa passion, après tout.

«Mes chers amis! Merci à vous d’être venu, ce soir, honorer mon humble Théâtre. Ma troupe se dévoue corps et âme dans la production de nos pièces et, malgré la foule peu nombreuse, nous sommes heureux de pouvoir nous exécuter devant vous, que vous soyez une cinquantaine ou bien qu’un seul. »

Bien que de nature extravagante, même considérée étrange par la plupart des gens, la dame qui se dressait devant eux à ce moment ne pouvait qu’exprimer sa gratitude, sans artifice, sans trop en mettre. Elle était simplement une femme comblée.

«Nous espérons avoir pu combler vos besoins, dans ces temps sombres. Il est si facile de se laisser tomber dans le désespoir. Mais le Théâtre de Luca, sera toujours là pour vous accueillir avec les bras ouverts; vous pourrez nous laisser vos ennuis et quitter la tête en paix. Que Yevon vous bénisse.»

S’approchant du public, accompagné des quelques comédiens qui étaient avec elle sur scène, leur petite courbette faite, la directrice du théâtre releva élégamment la tête, le rideau se refermant et obstruant la scène ainsi que ses acteurs.

Nima retira ses mains de celles de ses employés, se dirigeant lentement vers son bureau, sa démarche élégante et assurée. Tournant la pognée de sa chambre, celle-ci s’assit devant sa maquilleuse, retira les traits qui ne lui était pas sien, ceux qui appartenait à cette Invokeur qu’elle venait de jouer. Merveilleusement, si elle pouvait le dire elle-même.

Elle soupira. Si seulement son théâtre pouvait éclore et attirer autant de gens que son talent le méritait. Elle était, après tout, une professionnelle et était dans le métier depuis longtemps, maintenant. Elle avait quitté le nid familial pour voler de ses propres ailes, pour démarrer sa compagnie de théâtre, hors de l’ombre de ses parents qui, eux aussi, travaillaient dans le business. Mais elle en avait eu assez de devoir suivre leurs règles, d’endurer leurs jacassements et de ne jamais être à la hauteur de leurs attentes. Non. Elle allait vivre sa vie comme elle l’entendait.

En fermant les yeux, s’exfoliant le visage avec les meilleurs produits de Luca, elle se rappelait les durs moments qu’elle avait vécu pour accomplir son rêve. Les mille et un petits boulots qu’elle avait obtenus, les heures misérables qu’elle avait travaillé, la clientèle insupportable qui l’avait énervé à maintes reprises, simplement dans le but de pouvoir se loger et d’ouvrir son propre établissement.

Mais le jeu en avait valu la chandelle. Le théâtre était maintenant ouvert depuis plus de dix ans, elle avait connu un petit succès et, bien que sa voix ne se mesurait pas à certaines des voix de Yevon, son talent en mise en scène, en chant, en danse ainsi que son jeu d’acteur était tout de même réputé.

Mais récemment, son théâtre était en déclin et peu de gens venaient encore. Qu’elle envoie Hypellos et Peru-Peru pour faire la publicité, rien n’y faisait. Nima continuait tout de même de monter des pièces, de jouer avec sa troupe, mais, au fond, elle n’avait plus le même plaisir. Non.
Était-ce parce que Sin était de retour que son public se faisait plus disparate ? Ou encore la brume qui s’était rependu sur tout Luca, avait-elle fait disparaitre ses fans ? Ou peut-être que tout cela n’était qu’un signe que quelque chose n’allait pas, dans sa vie, dans sa carrière. Peut-être avait-elle besoin d’un changement ?

Peut-être était-ce également la volonté de Yevon. Elle se rappelait ses rencontres avec l'Église, lorsqu'elle avait racheté le théâtre. Comme ils contrôlaient les arts, elle avait dû suivre leurs règles, leurs impositions pendant un moment. Le pique de sa carrière. Un soupire sorti de ses lèvres. Elle leur avait cependant déplu. Sa personne était peut-être un peu trop libertine, pour eux. Ou peut-être était-ce à cause du fait qu'elle ne voulait plus jouer les pièces qu'on lui imposait ? Parce qu'elle en faisait à sa tête ? Mais, depuis, presque personne ne venait. Nima avait beau enfin jouer les pièces qu'elle souhaitait, c'était venu à un prix. Un prix qu'elle ne pouvait admettre lui fendait le coeur.

Las, elle se quitta son reflet dans le miroir, après s’y être admiré. Elle ne reconnaissait pas celle qu’elle y voyait; elle était tout de même plus vivante, d’ordinaire. S’étalant sur la chaise longue feutrée qui se trouvait dans sa chambre, elle soupira. Songea. Chercha.

"Cher Peuple de Spira, la menace de cette brume est sans doute liée à un monstre. Ne sortez pas de chez vous et n'essayez pas de faire quoi que ce soit, seul. La créature ciblerait en priorité les Invokeurs : Gardiens soyez sur vos gardes. Je répète, Gardiens, soyez sur vos gardes !"

Le message avait retenti subitement, extirpant l’artiste de ses sombres songes. Et si elle allait faire un tour ? Peut-être que l’excitation du danger lui remettrait du plomb dans la tête, de la couleur dans les joues.

Enfilant de beaux habits et empoignant son éventail, la directrice se dirigea vers la porte de sortie du théâtre, en prenant le temps de signifier à son assistante qu’elle serait en charge le temps de son absence. Sans même laisser le temps à celle-ci d’épargner quelques mots qui ne parviendraient pas, de toute façon, aux oreilles de l’artiste, Nima se retrouva hors de l’enceinte du sa bâtisse, son bébé. Elle commença ainsi à arpenter les rues, maintenant dangereuses, de Luca.

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches validées

avatar

Classe : Mage blanc

Points de rang : 1256



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Ryme

Invokeure

le Sam 27 Oct 2018 - 8:23
Coucou toi !
Alors j'adore ce personnage. Je la visualise parfaitement. ta fiche est également très agréable à lire. J'ai juste deux petits soucis.

Le premier, c'est que Yevon contrôle l'art, en général, sur Spira. Ainsi, ton personnage à dû avoir affaire avec eux par le passé, pour organisé des choses, pour eux et/ou avec leur accord, dans le théâtre. Cependant, elle peut très bien leur avoir déplu, ce qui explique pourquoi, personne ne vient voir les choses qu'elle essaie de mettre en place. Ca et le fait que, les gens peuvent considérés des oeuvres non Yevonite, comme impie.

La deuxième est une chose extrêmement mineur, mais comme je pense que ton avatar vient d'un jeu produit par le même studio de jeu que l'avatar que j'utilise pour Ryme, je trouve qu'ils se ressemblent énormément dans cette illustration - j'ai mis un peu de temps à réalisé que ce n'était Red de Transistor mais Sandra de Pyre. Pour éviter la confusion, et je suis désolée de demander ça, mais il faudrait que tu changes d'illustration pour ton avatar.

A part ces deux petites choses, je t'accorde un ticket d'or vers la validation !
Bon courage ^v^

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches validées

avatar

Classe : Artiste

Points de rang : 0



Sorts & compétences

Nima

Gardienne

le Sam 27 Oct 2018 - 17:27
Hello :)

Donc, premièrement, merci pour les compliments, je suis vraiment flatté. Et je suis heureux que ce personnage puisse plaire, je sais que j'aurais beaucoup (trop) de plaisir à la jouer!

Je vais suivre point par points ce que tu m'as écrit, alors.

-J'ai rajouté un paragraphe dans mon histoire, pour mettre en lien ce que tu m'as mentionné. Si je dois ajouter autre chose, n'hésite pas à me faire signe. Voici le texte:

"Peut-être était-ce également la volonté de Yevon. Elle se rappelait ses rencontres avec l'Église, lorsqu'elle avait racheté le théâtre. Comme ils contrôlaient les arts, elle avait dû suivre leurs règles, leurs impositions pendant un moment. Le pique de sa carrière. Un soupire sorti de ses lèvres. Elle leur avait cependant déplu. Sa personne était peut-être un peu trop libertine, pour eux. Ou peut-être était-ce à cause du fait qu'elle ne voulait plus jouer les pièces qu'on lui imposait ? Parce qu'elle en faisait à sa tête ? Mais, depuis, presque personne ne venait. Nima avait beau enfin jouer les pièces qu'elle souhaitait, c'était venu à un prix. Un prix qu'elle ne pouvait admettre lui fendait le coeur. "

-Concernant l'avatar, je comprends. Je ne cacherai pas que je suis un petit peu déçu puisque j'étais en amour avec cette image, précisément. La fourrure autour du cou, son regard et ce qu'elle dégage allait parfaitement avec le personnage, mais je comprends. Je trouves quelque chose et je la change. Tu devrais normalement voir le changement en lisant ce post (normalement) :)

Voilà voilà! N'hésite pas si il y a autre chose :)

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches validées

avatar

Classe : Mage blanc

Points de rang : 1256



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Ryme

Invokeure

le Sam 27 Oct 2018 - 18:46
Coucou !

Je n'ai rien à dire, c'est vraiment parfait c: Merci de tes corrections rapides ! C'est toujours un plaisir de te validé :D
Je suis encore désolée pour l'avatar, lorsque je changerais le miens pour un autre, je te ferais signe pour que tu puisses switché ^^/


• BIENVENUE PARMI NOUS  •



Félicitation : tu es officiellement membre de Furoluciole !
N'oublie pas d'aller faire un petit tour du côté des répertoires pour les recensements.
Si tu as déjà un partenaire de jeu, Spira est à toi ! Sinon, tu peux en trouver un grâce aux demandes de rps.
Amuses-toi bien et loué soit Yevon !



Ygyhtu fyc rana !

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches validées



Sorts & compétences

Contenu sponsorisé

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches validées