Liens utiles

Encyclopédie

Traducteur Al Bhed

Normal

Al Bhed


Seiji × I don't care.

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches validées

avatar

Classe : Bretteur

Points de rang : 205



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Seiji

Gardien

le Jeu 30 Mar 2017 - 0:06



SeijiAkamura






Etat civil


Surnom(s) : « Non merci. »


Race : Mi humain, mi Al-Bhed.


Âge : 20 ans.


Place dans la société : Civil, considéré comme un paria en raison de ses origines Al-Bhed. Il est récemment devenu Gardien.


Groupe : Gardien.




Physique


Couleur de peau : Claire.


Taille/Poids : 1m78 & 70kg.


Couleur/Longueur des cheveux : Rose délavé, mi-long.


Couleur des yeux : Olive.




Signe(s) distinctif(s) : Il a une vilaine tendance à porter des tenues modernes, en parfait décalage avec son époque. Il s’agit de sa manière à lui de clamer ses origines Al-Bheds.




Prendre les armes


Classe : Bretteur.




Armement : Cunégonde.
Un katana hérité de sa mère. Dès son acquisition, Seiji a modifié son design. Désormais, son arme possède une poignée et une garde mélangeant des teintes roses et noires. La partie haute de son fourreau a quant a elle été gravée d’un squelette au design fantaisiste. C’est aussi à cette occasion que Seiji a renommé son arme.




Caractère





  • Passionné

  • Protecteur

  • Juste

  • Courageux

  • Direct





  • Impétueux

  • Indolent

  • Insolent

  • Obstiné

  • Cynique




Seiji est l’archétype de ce que certains décriraient comme… Un mauvais caractère. Même s’il a bon fond, il apparaît de prime abord comme un garçon désagréable, insolent et très souvent dépourvu du moindre tact. Sarcastique à ses heures, il a une certaine tendance à se montrer rude dans ses propos, et ne se prive pas de faire redescendre sur terre les doux rêveurs. Pour couronner le tout, il a une tendance à être nonchalant quand quelque chose ne l’intéresse pas, et dans de telles circonstances, il démontre une mauvaise volonté à toute épreuve.

À contrario, il s’avère être un homme de principe. Il possède une vision très tranchée de la justice et de la morale, et ne manque pas de cran quand il s’agit de défendre une cause juste. Même si son flegme obstrue parfois cette facette de sa personnalité, c’est aussi une personne très courageuse et protectrice. Ses proches sont rares, mais précieux. Il pourra faire preuve d’un courage parfois proche de la folie pour eux, sans se soucier des risques. Quand on apprend à le connaître au-delà des apparences, on réalise que son caractère direct et tranchant est aussi une manière de mettre en garde autrui, même si son manque de finesse ruine ses tentatives.

Somme toute, Seiji est un jeune homme plein de contradiction. Son tempérament calme de prime abord contraste avec son sang chaud, et quand la situation l’exige, il sait faire preuve d’une détermination et d’une passion à toute épreuve. Sous ses airs misanthropes, il cache des émotions sincères et une véritable affection pour les rares personnes qui lui sont proches. Et malgré toutes ses mésaventures avec autrui, son sens aigu de la morale le pousse toujours vers le bien, aussi désagréable puisse-t-il être.



Histoire




« Mes premiers souvenirs ? Un océan céruléen, du bleu le plus profond qui existe. Un soleil superbe, dont le halo était comme une caresse. Mais surtout, je me souviens de la brise. Elle soufflait sur l’île, effleurant la surface de l’eau, agitant les plus hautes cimes, éveillant a moindre parcelle de vie. Cette même brise qui insuffla en moi une promesse de liberté. »

Comme à son habitude, il observait le vaste océan depuis la fenêtre de sa chambre. Il était encore jeune, mais son regard avait déjà l’éclat placide et désabusé de ceux qui connaissent une vie amère. Ses cheveux roses s’agitaient dans la brise, son regard parcourant les ruelles en contrebas. Doucement, les habitants tiraient la ville de sa léthargie, une joie indicible se propageant dans tout le hameau. La nouvelle était tombée la veille. Sin avait été vaincu. Grâce au sacrifice de Dame Yocun, les habitants de Spira vivraient une nouvelle ère de Félicité. Mais du haut de son balcon, Seiji n’avait pas la moindre intention de se joindre à l’euphorie générale.

Chacun des habitants de l’île avait entendu le nom de Seiji. Et depuis sa plus tendre enfance, il était considéré comme un paria, la personnification même de l’hérésie. Son père était un Al-Bhed. Et même si celui-ci avait disparu avant la naissance de son fils, personne à Kilika n’ignorait que le sang de l’enfant était corrompu. Sa mère l’avait élevé seule, et avait réclamé des heures durant que son fils puisse bénéficier de l’enseignement de Yevon. Après maintes reprises, il avait été que Seiji serait toléré dans le hall du temple pour bénéficier des préceptes de l’Église. Mais même à l’âge de dix ans, il était déjà un enfant turbulent au mauvais caractère, et son attitude était un objet de colère ou de désarroi pour les prêtres du temple. Solitaire et taciturne, il s’était rapidement isolé du reste de l’île. Seule une enfant de son âge s’attira ses bonnes grâces : Akemi, la petite fille aux cheveux bruns, qui devint rapidement le centre de son univers.

Sa jeunesse aurait certainement été différente, si sa treizième année n’avait pas signé le début d’une ère de révolte et d’insolence chez le jeune homme. Il clama sa différence par ses tenues, son attitude et son arrogance. Son silence habituelle se mua en une fâcheuse tendance à dire le fond de sa pensée, sans se préoccuper des conséquences de ses actes. Il fut banni du temple au début du printemps, alors que sa popularité auprès des villageois était au plus bas. Désespérée mais loin d’être surprise, sa mère – autrefois Bannisseuse – se résigna à lui enseigner l’art du combat au sabre, se montrant de loin le plus tyrannique des professeurs. Son adolescence trouble céda alors la place à une période plus calme, durant laquelle Seiji se coupa du reste du village, s’adonnant entièrement à son apprentissage. Malgré une relation conflictuelle avec le reste des habitants, il se rapprocha d’Akemi, et les deux enfants grandirent ensemble, jamais loin l’un de l’autre. Une relation qui fut la source de bien des conflits entre les adolescents du village, ce qui ne fit que rendre Seiji plus protecteur vis-à-vis de la jeune femme.

Ce fut vers l’âge de dix-huit ans que le jeune homme éprouva un profond besoin de prendre du recul. Depuis toujours, Akemi était une jeune fille malade, à la santé fragile. Une situation qui le poussa à envisager le pire, et ce fut à l’aube de ses dix-huit ans que le jeune homme cultiva l’idée de partir en quête d’un traitement pour la soigner. Incapable de faire dans la demi-mesure, il quitta l’île deux mois plus tard. Pourtant, il ne trouva pas la moindre piste. Ce fut huit mois plus tard que le jeune homme rentra bredouille, son aventure en solitaire s’étant terminée aux abords du Sélénos, après des recherches infructueuses à Guadosalam.

Ses cheveux roses s’agitaient dans la brise, suivant le rythme des vagues qui s’écrasaient sur le sable. Il avait désormais vingt ans. Son corps était celui d’un homme, quoique svelte, mais son apparence était toujours la même. Un garçon à l’allure différente, dont le regard avait quelque chose de placide. Depuis que Seiji était rentré à Kilika, certaines choses avaient changé. Il accordait moins d’attention aux habitants du paisible hameau, et la nouvelle de sa longue virée en solitaire avait eu le mérite de faire naître une sorte de respect forcé autour de lui. S’il était indifférent à la gloire, il avait néanmoins apprécié cette nouvelle tranquillité. Il avait bien entendu retrouvé Akemi, et s’était même surpris à lui accorder davantage de son temps libre. Sa vie aurait sans doute continué dans cette voie paisible. Et pourtant, il était là, ce-matin paisible, prêt à reprendre la route. Mais cette fois-ci, la raison était différente. Depuis son plus jeune âge, Akemi avait toujours exprimé le souhait de devenir une Invokeuse, sans se soucier de sa maladie ou de sa faible constitution. Mais la détermination de la jeune femme avait récemment atteint des sommets, attirant les soupçons de Seiji. C’était la mère d’Akemi qui était venu le trouver la veille, afin de lui confier que sa fille avait l’intention de quitter l’île en cachette, afin de débuter son pèlerinage. Il n’en avait pas fallu davantage pour convaincre le jeune homme. Il avait laissé un mot à sa mère – expliquant brièvement ses raisons – et s’était éclipsé avant l’aube. Et il était là, le regard perdu dans l’océan, à attendre que la jeune femme s’extirpe des ruelles silencieuses pour rejoindre le port. Elle n’était pas au courant de sa venue. Et à dire vrai, elle n’était pas même au courant de la décision de Seiji. Si elle décidait de suivre la voie des Invokeurs, alors il deviendrait son Gardien. Cela, avec ou sans son consentement.


 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches validées

avatar

Classe : Mage noir

Points de rang : 80



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Gordias

Prêtre de Yevon

le Jeu 30 Mar 2017 - 9:39
Half breeds... I hate those guys...

Blague à part, bienvenue à Furoluciole, en espérant qu'on se croise au détour d'un rp

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches validées

avatar

Classe : Mage blanc

Points de rang : 360



Chimères
Chimères possédées:

Sorts & compétences

Ryme

Invokeure

le Jeu 30 Mar 2017 - 10:06
Hey, ma foi, ta fiche est très bien ! :D
Il y'a juste un léger détail - qui ne bloque en rien ta validation, mais les couleurs de cheveux "funky" viennent de teintures sur Spira, les Al-Bheds étant naturellement blond, il est facile pour eux de changer de couleur de cheveux, mais le rose n'est pas naturel et je considère donc que c'est une teinture ! ; 3

Sinon.... *roulement de tambour*


• BIENVENUE PARMI NOUS •



Félicitation : tu es officiellement membre de Furoluciole !
N'oublie pas d'aller faire un petit tour du côté des répertoires pour les recensements.
Si tu as déjà un partenaire de jeu, Spira est à toi ! Sinon, tu peux en trouver un grâce aux demandes de rps.
Amuses-toi bien et loué soit Yevon !



Ygyhtu fyc rana !

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches validées



Sorts & compétences

Contenu sponsorisé

 :: Ecoutez notre histoire • :: Vidéosphère • Registre :: • Fiches validées